Search
dimanche 19 mai 2019
  • :
  • :

Un vent nouveau souffle sur l’aviron Des résultats sportifs en progression, un championnat de France en septembre, le projet ETARCOS et le retour aux affaires de Thibault Lecomte

image_pdfimage_print
Arnaud tixier passera la main à la fin de ce nouveau mandat de 4 ans, ou avant si les bonnes volontés se manifestent au sin du club.

Arnaud Tixier passera la main à la fin de ce nouveau mandat de 4 ans, ou avant si les bonnes volontés se manifestent au sein du club.

 

Les assises annuelles de l’ASG aviron ont récemment eu lieu à la salle des Armes de la mairie pour ce club qui a remis la marche avant en 2018 et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin cette saison.

En effet, 2018 aura vu les rameurs gérômois reprendre du poil de la bête dans le sillage de ses jeunes loups présents au niveau national et international, mais aussi de ses seniors qui permettent au club de gagner 10 places, l’ASG passant de la 74ème place nationale à la 64ème. « Nous avons plus de jeunes, plus de licenciés de manière générale, ce qui nous permet d’être présents un peu partout dans les différentes catégories et compétitions, et donc de continuer à progresser au classement des clubs alors que nous avions plutôt tendance à baisser ces dernières années » précisait ainsi le président Arnaud Tixier. On notera enfin un résultat international : Paul Tixier finit à la 5ème place des championnats du monde U23 à POZNAN en POLOGNE, en quatre de couple. Comme il le dit lui-même, il progresse d’une place tous les ans au classement. Il ne serait donc pas contre le fait de brûler quelques étapes cette année histoire de s’inviter sur un podium !

S. Brogniart et T. Lecomte.

S. Brogniart et T. Lecomte.

En 2019, l’objectif sera donc de poursuivre cette progression en matière de résultats et d’effectifs. A ce titre, l’ASG pourra compter sur le retour de l’un de ses fers de lance en la personne de Thibault Lecomte. Après trois ans d’absence sur les bassins, la compétition de haut niveau et l’aviron de manière générale commençaient à lui manquer… Vite dégoûté par le vélo, plutôt satisfait de sa petite expérience en matière de triathlon, il souhaitait se lancer un nouveau défi sportif. Il a donc évoqué la question avec sa compagne ainsi que son coach Pierre Renaud qui « ont donné un avis favorable » si l’on peut dire. Le rameur de l’ASG revenu sous ses couleurs de cœur a donc repris l’entraînement depuis le début de l’année 2019 avec une première compétition le week-end prochain à Toul (sur 6 km en individuel contre la montre). Un bon petit test avant d’aller s’aligner par la suite sur les courses en ligne et d’envisager de commencer à titiller les meilleurs au fur et à mesure que la saison avancera. Affaire à suivre…

ASG Aviron 2019 (2)Un beau challenge qui en appelle un autre. Nous voulons bien sur parler d’ETARCOS, association et défi dont l’ASG est désormais partenaire. Ce défi, ce vent nouveau, c’est la traversée du Pacifique à la rame et en solitaire que prépare Stéphane BROGNIART. « Il ne connaissait rien à l’aviron, il a eu une idée, folle à mon sens, de faire un truc insensé, a choisi la rame comme outil, a frappé à la porte du club en septembre pour que nous lui apprenions l’aviron, et voici le club embringué dans un défi fou au travers lui. Nous allons faire route ensemble pendant quelques années pour que les palettes jaunes et vertes frappent l’eau du Pacifique » explique Arnaud Tixier. Là aussi c’est une aventure à suivre en 2019 avec l’ASG qui mettra vraisemblablement des animations en place faisant écho à ETARCOS et à cette traversée prévue dans deux ans.

2019 sera également l’année du développement de l’aviron Indoor, une discipline en plein essor que le club souhaite conforter avec des séances ainsi que des défis spécifiques. Un championnat national existe déjà pour ce sport « santé » dont la pratique est accessible à tous. Pratique indoor est certainement l’un des axes de développement futur de l’ASG aviron. Il a déjà permis que le club ne soit pas déserté par les adultes en hiver. Les jeunes se sont sentis moins seuls ces derniers mois dans l’Union Nautique ! Pour conclure, sachez enfin que les rameurs locaux organiseront pour la troisième fois à Gérardmer les championnats de France seniors sprint sur 500 mètres le dernier week-end de septembre. 25 titres seront en jeu, 1 200 compétiteurs sont attendus pour environ 3000 personnes sur le site sur l’ensemble du week-end !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.