Search
jeudi 27 juin 2019
  • :
  • :

Le pivert et le poteau métallique Bribribri !

image_pdfimage_print

 

Il était un fois un pivert (selon un de nos lecteurs il s’agit d’un pic-épeiche) et un poteau métallique ( c’est bien là le problème) quelque part dans un écart gérômois. Et le pivert de discuter à longueur de journée avec son poteau préféré. Une discussion réduite à peau de chagrin sous forme de bribribribribri……bribribribri….et le volatile de poursuivre….bribribri….bribribri. L’échange entre l’oiseau et son support est largement repéré  aujourd’hui par le voisinage mais, avant d’identifier le fameux bribribri, différents dialogues dans les maisons à proximité de la salle de concert ont fuité jusqu’à nos oreilles « arrête de faire du bruit j’entends plus ma cocotte minute« . Réponse du bricoleur «  mais je suis sur l’ordinateur ». Dans la maison juste à côté  » fais doucement avec tes casseroles« . Réponse de la mère de famille, oui c’est une femme dévouée « mais je suis en train de peindre…Un peu plus loin, dans une autre demeure du  hameau  » t’entends le pivert « . Le retraité de répondre  » Hein quoi ! Un petit verre, c’est trop tôt« . Un couple d’alsaciens, hop là, installé sur les bords du lac depuis 1 an s’est également longuement interrogé sur l’origine du bribribri ! « Chéri une fois, j’ai entendu ce matin tu claquais des dents…hop là« . Médusé, le mari n’a su que dire si ce n’est  » tiens tu vois chérie, c’est pas moi »

Ainsi va la vie du quartier Gérômois, bercé par le bribribri….bribribri métallique de pivert l’oiseau dit de la pluie : tiens curieux, il pleut rarement à Gérardmer. En attendant le retour du soleil, le concertiste poursuit sa sérénade, finalement pour le plus grand plaisir des habitants de l’écart.

Pour écouter le bribribri du pivert cliquer ici :

 

 

 

 




Une réaction sur “Le pivert et le poteau métallique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.