Search
vendredi 24 mai 2019
  • :
  • :

Voile : 130 participants en Méditerranée Un record pour le "Regroupement de Printemps" organisé par l'AS Gérardmer Voile à Port-Grimaud.

image_pdfimage_print


L’ASG Voile organisait la semaine dernière son 22ième regroupement régional à Port-Grimaud dans le Var.

130 participants, dont 30 petits de 5 à 8 ans en baby-voile, 70 windsurfs et 30 dériveurs, principalement de Gérardmer, mais aussi  d’Épinal, Messein, Metz, Colmar, Cap 250 en Moselle et aussi du club de Tours, ont pu profiter d’excellentes conditions d’entraînement et de perfectionnement en mer.

Une énorme organisation pour le président Davy Ravignon, qui nécessite pas moins d’une douzaine d’entraîneurs et moniteurs, 9 zodiacs pour l’entraînement et la sécurité, une équipe matériel (la Lulu Team) à toute épreuve, et un comité de course devant s’adapter à toutes les conditions pour lancer les manches de régates officielles chaque jour.
Félicitations aussi aux aides moniteurs et moniteurs en formation, pour leur motivation et leur dynamisme.
Une performance appréciée par le Conseiller Technique National Julien Bontemps, toujours présent, avec ses conseils et ses foils, et qui voit ses enfants suivre son sillage dans le club de ses débuts.

> Les résultats:

> la « Régate des Prairies de la Mer », disputée sur l’ensemble de la semaine avec du vent variable, de faible à fort (jusqu’à 16/18 noeuds), et une mer passant de plate à bien formée, trop même pour les moins amarinés, a été remportée par Titouan Halluitte en Raceboard, devant Viviane Ventrin, première féminine.

> En jeunes, c’est Pauline Weckel qui s’impose, devant Clément Valentin, premier minime.

> En dériveurs, Adrien Ravignon l’emporte au scratch toutes catégories, et Maïlis Mathieu, première en OpenBic confirme que les féminines de l’ASG font mieux que rivaliser avec les garçons…

Le « raid », lancé le vendredi dans des conditions assez musclées et sur un parcours réduit pour assurer la sécurité, (mais à parcourir sept fois) a vu les victoires de Mathilde Valentin en raceboard, et Adrien Ravignon en dériveurs.

M.M




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.