Search
dimanche 21 juil 2019
  • :
  • :

La Société des Fêtes déjà tournée vers le cinquantenaire de la Fête des Jonquilles Nicole Curtit : "Aurons-nous les moyens de le célébrer dignement ?!"

image_pdfimage_print

AG SDF 2019 juin (1)

Les assises annuelles de la Société des Fêtes de Gérardmer se sont déroulées samedi après-midi à la salle des Armes en présence du maire Stessy Speissmann, du député Christophe Naegelen et du président de la Ronde des Fêtes Roland Simon.

Une Fête des Jonquilles en pousse une autre : la présidente de la SDF Nicole Curtit a souhaité rentrer rapidement dans le vif du sujet à l’occasion de son rapport moral où, après les remerciements d’usage, elle a souhaité évoquer le cinquantenaire de 2021. « Et je souhaite en profiter pour interpeller les institutions qui accordent des aides financières à la Fête, et je renouvelle au passage mes remerciements à la Ville de Gérardmer pour sa précieuse aide technique. Elles sont trois : la Région qui nous aide à hauteur de 5 000 €, le Département pour la même somme et un partenaire privé qui nous donne 4 500 €. Le Budget de la Fête s’élève à 700 000 €, vous faites le calcul, nous sommes financés à hauteur de 2%… La conseillère régionale Sylvie d’Alguerre a déjà pris contact avec moi à ce sujet même si elle n’a pas pu être présente parmi nous aujourd’hui. Nous pouvons avoir bon espoir. Concernant le Département, les aides ont souvent fluctué, à une époque on avait plus rien, puis 1 500€, et maintenant elles viennent d’être remontées à 5 000 €. (…) Mais quand je vois que certaines manifestations locales reçoivent un soutien financier de 40 000 € alors qu’à priori, la Fête des Jonquilles est l’événement qui a le plus d’impact sur l’économie du tourisme dans le secteur de Gérardmer, vous comprenez notre déception et nos interrogations… »

AG SDF 2019 juin (2)Et ce d’autant plus que, comme l’a précisé la présidente de la SDF, les charges auxquelles doit faire face la Fête des Jonquilles n’en finissent pas d’augmenter, notamment dans le secteur de la sécurité. « Si cela continue, la SDF ne pourra plus assumer toutes ces charges. Nous voulons pourtant continuer d’octroyer la gratuité aux habitants de Gérardmer, nous voulons continuer à récompenser les écoliers et les enfants qui participent à la cueillette, les constructeurs bien sûr, sans oublier un budget publicitaire que nous supportons seuls, car on ne nous fait pas de cadeau ! Et je voulais aussi parler de cet état d’esprit, de marchandage, de chantage même parfois, ou pour un trombone que nous empruntons, on nous demande de rendre une boîte, ou pour le moindre service qu’on sollicite, on nous demande des dizaines de gratuité. Je tiens à rappeler que le comité de la SDF est composé de bénévoles, des vrais, et qu’à force de tirer sur la corde, elle risque de finir par se rompre. Et alors il sera trop tard pour se dire : « Ah, si j’avais su… » Je voulais donc tirer la sonnette d’alarme pour la cinquantième Fête des Jonquilles, car nous nous posons la question : aurons-nous vraiment les moyens de le célébrer dignement ?! »

Le message a le mérite d’être clair et, à priori, légitime. Nicole Curtit et son équipe attendront donc que les lignes bougent du côté de la Région et du Département dont la SDF s’estime en droit d’attendre plus. Mais il n’y a pas que la Fête des Jonquilles à l’agenda pour les bénévoles gérômois. Comme l’a évoqué Jean-Claude Ruer, l’année 2018 a été bien chargée le Grand prix Cycliste de la SDF, la participation au corso la fête de Mittlach avec un char intitulé « Trop cool ma nounou » et un accordéon très apprécié du public. Sans être exhaustif, on retiendra également la traditionnelle St Nicolas, un concours annuel de belote avec 119 joueurs, un record depuis la première édition en 2002. Évoquons aussi le voyage de la reine des Jonquilles 2017 et ses dauphines à Disneyland, ou encore la participation au marché de Noël. Avec ce petit mot pour clôturer ce rapport d’activité et, du coup, cet article : « Je renouvelle un message à notre jeunesse en lui demandant implication, engagement et dévouement dans les nombreuses associations gérômoises afin que perdurer cette belle et grande famille que l’on appelle le Bénévolat. » A bon entendeur…




2 réactions sur “La Société des Fêtes déjà tournée vers le cinquantenaire de la Fête des Jonquilles

  1. mon avis

    A tout ça, il faut ajouter toutes les entrées payantes…et un bénéfice de plus de 100 000€. Il y a de quoi se plaindre!!!!

    répondre
    1. Michel Choffel

      Monsieur ou Madame anonyme…
      Bénéfice heureusement !!
      Bien loin des 100000€ évoqués, il permet de préparer la prochaine fête.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.