Search
dimanche 8 déc 2019
  • :
  • :

La traversée de l’Europe en vélo de Matthias et Thomas : une aventure humaine et écolo sur fond de défi sportif Départ officiel de Trondheim en milieu de semaine prochaine

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

 

Thomas & Matthias à l'occasion de leur petit pot de départ au Tramway à Gérardmer

Thomas & Matthias à l’occasion de leur petit pot de départ au Tramway à Gérardmer

 

C’est une belle aventure que s’apprête à vivre Matthias Caudy et Thomas Calonego, deux jeunes Lorrains qui partent faire l’EuroVélo 3, soit un road trip de 5 300 km à travers l’Europe mêlant objectifs écologique et sportif avec une grande mission : la promotion du voyage en vélo au sens large du terme.

Et c’est aussi un projet bien ancré dans l’air du temps que Matthias et Thomas s’apprêtent à mener à bien en traversant l’Europe à vélo depuis Trondheim en Norvège jusqu’à Saint Jacques de Compostelle en Espagne. Car au-delà de l’aspect défi sportif qui leur permettra de garder une certaine motivation dans les moments difficiles, c’est bien la facette écologique de cette aventure qu’ils souhaitent mettre en avant et qui sera essentielle dans leur démarche au quotidien. C’est pour cela que les deux cuisiniers, collègues et amis ont fait un break professionnel qu’ils voient comme une nouvelle étape dans leur vie, mais aussi peut-être dans leur carrière. Cette expérience sera forcément très formatrice à bien des égards pour ces deux jeunes hommes de 21 et 23 ans.

IMG_83561Car c’est un nouvel univers auquel ils se confrontent de puis le lancement du projet en septembre dernier avec la création d’une association support (Europe Eco-Vélo), la recherche de sponsors, et maintenant le départ qui approche avant de rentrer dans le vif du sujet. Dès lundi 3 Juin, ils prendront le train pour Trondheim et devraient arriver le mercredi matin suivant. En espérant que le voyage se déroule sans accroc, ils prendront ensuite la route le mercredi ou le jeudi avec pour objectif de regagner l’Espagne avant le 10 août. Ils traverseront 7 pays et des villes comme Oslo, Paris, Göteborg, Padborg au Danemark, Liège, Namur, Bordeaux, Bayonne, Leon ou encore Burgos en Espagne. Autant dire que le dépaysement sera au rendez-vous et que ce voyage sera l’occasion de faire un état des lieux sur la manière dont sont reçus les cyclistes dans les différentes régions traversées, ou encore de jauger l’implication environnementale des différents pays et communes sur leur passage. Deux thèmes qui feront l’objet d’une petite conférence à la salle polyvalente du Tholy à leur retour…

Mais revenons-en à la grande mission qu’ils se sont fixés : la promotion du voyage en vélo et leur démarche écolo : « Nous voulons promouvoir le voyage en vélo, que ce soit pour des longues distances comme au quotidien. Nous voulons montrer que c’est souvent possible d’aller au travail en vélo, de faire ses courses en vélo etc… » précisent les deux compères. Matthias et Thomas fabriqueront leur propre énergie avec des panneaux solaires et un réchaud à combustion pour alimenter leurs appareils électriques : téléphones portables, GPS et caméras. Ils n’emporteront aucune bouteille plastique, utiliseront une paille filtrante de type LifeStram pour une majeure partie de leur consommation d’eau, sans oublier les brosses à dents et les cotons tiges en bambou, et même le dentifrice de leur composition à base d’argile blanche, blanc de Meudon et arôme naturel de citron. Le duo compte aussi effectuer du ramassage de déchets sur la route… Et pour le repos du guerrier, ce sera sous tente  50 nuits sur 60 environ, à voir en fonction des rencontres qui se feront au gré de cette grand balade !

En effet, l’aspect humain de l’aventure est aussi très important et les deux potes espèrent pouvoir aller au contact des autochtones, partager leur expérience, prendre un peu le temps et de bon temps entre deux étapes ! Les pauses déjeuner en seront peut-être l’occasion d’ailleurs, n’oublions pas qu’il s’agit de deux cuisiniers de métier et qu’ils essaieront de manger local, tant que faire ce peut. Pour parler chiffres maintenant, sachez que le budget de ce projet est de 4 200 € en tout dont 1 400 € consacrés aux repas, soit 12,50 € par jour et par personne. Matthias et Thomas ont prévu large et ont fait une moyenne, sachant que dans le Nord de l’Europe, le coût de la vie, et donc de la nourriture, est beaucoup plus cher ! Notons que le budget total inclut les billets de train jusqu’à Trondheim, le matériel et… Les éventuels imprévus ! En attendant, souhaitons leur bonne chance et ne vous inquiétez pas, nous vous donnerons de leurs nouvelles régulièrement !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.