Search
lundi 13 juil 2020
  • :
  • :

Anne-Marie Georgel nous a quittés

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès d’Anne-Marie Georgel, survenu le 28 juillet à l’âge de 89 ans.

AM GeorgelIssue d’une fratrie de 7 enfants, Anne-Marie Péraux dites « Annie » est née le 30 novembre 1929 aux Evelines où elle effectuera sa scolarité. Elle commencera à travailler très tôt à Chéniménil pour le compte de la famille Hommel. Une étape très importante de sa vie où elle développera entre autre son amour du beau linge, son sens de l’accueil et ses talents de cuisinière.

Le 26 février 1949, elle prit pour époux Louis Georgel, originaire du Beillard. De leur union célébrée à Granges-sur-Vologne sont nés 6 enfants : Marie-Claude, Yvon, Jacqueline, Noëlle, Laurent (décédé à l’âge de 44 ans) et Véronique. Elle était également la grand-mère de 5 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. Le couple s’était installé dans une ferme au Beillard, pour le plus grand plaisir d’Annie qui rêvait d’être fermière et qui adorait s’occuper des vaches et de son immense jardin.

Elle s’est aussi investie avec un grand dynamisme auprès de son mari et de ses activités lorsque ce dernier s’est tourné vers l’artisanat et la lutherie : extraction et vente de miel, réception et accueil des nombreuses formes de clientèles en lien avec son travail. Annie savait recevoir les musiciens de passage au Beillard pour qui elle cuisinait et elle adorait participer aux fameuses soirées qui suivaient, elle qui aimait rire était assurément une bonne vivante.

En parallèle et avec tout autant d’énergie, elle assurait ses propres activités, celles d’une mère de 6 enfants, en faisant des jardins ou encore en préparant des provisions sur l’année. Elle fauchait pour les lapins et n’hésitait pas à casser le bois de l’hiver. A 50 ans, elle a même eu la témérité d’entreprendre de passer le permis de conduire.

Annie était une femme de caractère, d’une énergie phénoménale. Une force qui lui a permis de surmonter des épreuves très lourdes comme le décès de son époux ou celui de son fils, en se remettant chaque fois à l’ouvrage. Elle avait un profond amour des enfants et des animaux, beaucoup de tendresse et d’attention pour les autres. Certains se souviennent aussi de sa vision d’avant-garde sur le soin aux enfants, et ensuite à cette ouverture d’esprit quand elle était sous l’influence de Ménie Grégoire.

Mère aimante et généreuse, sa petite famille aura su lui rendre tout cet amour et cette bienveillance, elle qui disait souvent : « J’ai eu une bonne vie, un bon mari et des bons enfants ».

Annie s’est éteinte selon son souhait à son domicile, grâce au soutien d’une équipe médicale formidable. Ses obsèques seront célébrées le MERCREDI 31 JUILLET 2019 à 14h30 en l’église Saint Barthélemy de Gérardmer, suivies de son inhumation au cimetière communal.

Nos sincères condoléances.




Une réaction sur “Anne-Marie Georgel nous a quittés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.