Search
jeudi 27 fév 2020
  • :
  • :

Cyclisme : Aymeric Chapelet au finish sur le GP de la SDF Une sacrée bosse !!

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Splendide course que cette nouvelle édition du Grand Prix de la Société des Fêtes de Gérardmer organisé par le Vélo Sport Gérômois. Petite nouveauté cette année, une course féminine avec un beau peloton de 16 coureuses (11 seniors/juniors et 5 minimes/cadettes) qui ont pu se faire plaisir sur ce circuit fermé, roulant et un poil technique.

T. Masade

T. Masade

Roulant, c’est le moins que l’on puisse écrire, car chez les hommes, avec 39 inscrits, la cadence aura été infernale avec un échappé dès le 1er tour qui sera néanmoins vite repris. On partait sur des grosses bases en matière de chrono, et si certains concurrents en ont payé les frais, d’autres ont su maintenir leur effort pour entretenir le suspense jusqu’au bout. On attendait le sociétaire du club hôte Thierry Masade, et ce dernier répondait présent au rendez-vous. Toujours dans la bosse, bien dense, il usait ses adversaires et s’annonçait clairement comme un candidat à la victoire, prenant les commandes des opérations et se détachant du peloton avec une poignée d’autres coureurs.

A. Chapelet et Antoine Grimard

A. Chapelet (au 1er plan) et Antoine Grimard

Malheureusement, à mi-course, le destin était contre lui et il chutait dans le virage de la rue Haute. Arrivé à pleine vitesse, il rattrapait une partie du peloton féminin et prenait le virage à l’extérieur. Malheureusement, il était contraint de freiner fort, un poil du frein avant, pour éviter le pire et percuter certaines coureuses. La bande blanche faisait le reste et fort heureusement il y avait plus de peur que de mal, le Gérômois ne se blessant que légèrement à la cuisse droite. C’en était fini de ses chances de victoire, mais le gaillard n’est pas du genre à jeter l’éponge. Reparti dans le peloton, il faisait l’effort pour rattraper les hommes de tête avec notamment les deux compères du team Macadam Cowboys Chapelet et Grimard. Masade donnait tout, sachant qu’il ne gagnerait pas au sprint. Malheureusement, il sentait les effets de la chute et n’arrivait pas à se détacher.

Au final, tout se jouait dans le dernier tour et c’est Aymeric Chapelet qui envoyait du gros au sprint pour s’imposer avec panache et un temps canon de 1h43mins et quelques secondes devant Maël Savignard (VS  Anould) et son pote Antoine Grimard. Masade accrochait pour sa part une belle 4ème place étant donné les circonstances, assortie des félicitations et d’un brin d’admiration de ses adversaires. Ce qui est sûr, c’est que le public s’est lui aussi régalé : « C’était une sacrée bosse ! » conclura au micro Aymeric Chapelet, ravi de cette victoire et de l’ambiance au sein du team Macadam.

Les résultats ici : Gestion_epreuve 2019_2-3-J-PCO

Gestion_epreuve 2019_dames – minimes cadettes




Une réaction sur “Cyclisme : Aymeric Chapelet au finish sur le GP de la SDF

  1. ANDRE FRANCOIS

    Un plan d’action est mené par la Fédération Française de Cyclisme pour le développement du cyclisme féminin, soutenu par les plus hautes instances.

    Le cyclisme féminin est un axe majeur et stratégique de développement pour la FFC, qui a toujours milité pour la parité dans le sport cycliste et qui encourage la pratique féminine dans toutes ses disciplines et sous toutes ses formes, qu’elles soient compétitive ou de loisir.

    L’année dernière, la Fédération Française de Cyclisme a recensé près de 12 000 licenciées (environ 10% de ses adhérents). Les femmes étaient 18 millions à déclarer pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine et le cyclisme a été l’un des sports les plus pratiqués en France avec 2 millions de pratiquants sportifs.

    Fort de ce constat, la FFC s’est lancée dans un ambitieux plan fédéral de féminisation. Ce programme poursuit plusieurs objectifs qui devront permettre la structuration et le développement du cyclisme au féminin.

    Plusieurs actions ont été retenues et mises en place ces derniers mois : réseau de référent(e)s sur tout le territoire (moi même pour les Vosges), stages VTT Cross-country et BMX race 100% filles, stages de détection route minimes-cadettes, événements grand public dédiés aux femmes, soutien au Club Omnisports de Courcouronnes Cyclisme Féminin pour son projet « Donnons des elle au vélo J-1… »

    Il faudrait pouvoir organiser une course féminine de la même façon que la run attitude … inscrite au calendrier dès le début de saison.

    —–
    Bravo Thierry à 50 ans c’est vraiment du haut niveau, tu as ta place parmi les meilleurs français en Master, largement.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.