Search
jeudi 19 sept 2019
  • :
  • :

Pascal Bédel nous a quittés

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Pascal Bédel, survenu ce 22 août 2019 à son domicile à l’âge de 65 ans.

bedelNé le 6 janvier 1954 à Gérardmer, Pascal, que l’on avait coutume de surnommer « la Bêche », a grandi aux Xettes. Pour payer ses études de comptable à Nancy, il a commencé à  travailler très jeune. Puis il a exercé son métier à Saint Dié jusqu’à sa retraite et était devenu auto entrepreneur jusqu’en 2018. Alors qu’il était à peine âgé de 20 ans, il s’était mis en ménage avec Marie-Luce Crouvezier, âgée de 17 ans, qu’il a épousée le 12 juillet 2007.

Le couple s’était installé à Nancy, puis Anould et enfin Gérardmer en 1986 où est née  leur fille Léa. Pascal était également l’heureux grand-père de Théo et Hugo. Deux petits-fils qu’il adorait et pour qui il n’arrêtait pas d’inventer des jeux d’extérieur. Il aimait également beaucoup les promenades en vélo et la cueillette des champignons qu’il a ramassé encore la veille de son décès. Très attaché à la Ville de Gérardmer, engagé politiquement depuis plus de 30 ans comme conseiller municipal et adjoint aux finances, Pascal Bédel fut l’un des premiers membres de la MCL. Beaucoup retiendront le côté épicurien de cet homme de caractère à qui un dernier adieu sera rendu le samedi 24 août à 14 h 00 au Funérarium de la localité.

Nos sincères condoléances.




9 réactions sur “Pascal Bédel nous a quittés

  1. Roger JACQUEL

    C’est le coup de massue, ton départ va laisser un grand vide. Nous nous sommes connus au collège, puis perdus un peu de vue, avant de nous retrouver lors de réunions ou rencontres lorsque j’étais au conseil municipal de Xonrupt. Tu avais toujours le sourire, on pouvait parler de tout en toute simplicité, tu étais vraiment un gars super.
    En ce triste moment, et n’étant pas sur le secteur, je souhaite beaucoup de courage à Marie- Luce et toute la famille. Pascal, tu resteras dans nos cœurs, repose en paix.

    répondre
  2. VALENCE Martine

    Au revoir Pascal, quelle surprise en apprenant cette triste nouvelle, je vois encore Pascal arriver toujours souriant quand j avais encore mon salon de coiffure et avant qu il reparte , j aimais beaucoup parler de différents sujets et de Gérardmer en particulier .nous sommes de tout cœur avec vous dans ces durs moments et nous vous présentons toutes nos condoléances attristées,

    répondre
  3. Yves DUMAY

    Triste nouvelle, sincères condoléances à la famille et une pensée particulière à Marie-Luce et Léa dans cette douloureuse épreuve.
    RIP Labeche.
    Yves et Patricia Dumay

    répondre
    1. Grossier Yves

      Adieu Pascal, nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’école pour la première fois , c’était il y a plus de 60 ans , puis sur d’autres bancs à l’occasion de réunions de conseil municipal et de temps en temps à des repas de classe (74)…Souvenirs..souvenirs…
      C’est une nouvelle triste , je garderai en mémoire une image d’un homme convaincu, intègre et honnête. Toutes mes sincères condoléances à la famille.Yves Grossier.

      répondre
  4. Doridant Christine, Philippe et famille COTTEL François , Annie et leur famille

    Toutes nos condoléances à la famille pour ce départ précipité. Pascal repose en paix

    répondre
  5. Lucette AUBRY

    quelle triste nouvelle, je suis très attristée par ton départ si précipité. Ton sourire, ton humour la La Bèche va nous manqur. On s’est connu au lycée et quels souvenirs quand nous avons fêté notre examen avec Nono et la bande…… aux Granges bas…. la commune de Gérardmer perd un homme de qualité…on ne t’oubliera pas. Mais que cela va

    répondre
  6. xavier vervisch

    Je suis très très triste du départ de Pascal, il était un homme de conviction avec qui on pouvait partager sur beaucoup de sujet. il vas manquer beaucoup à Gérardmer. Je suis par la pensée avec toi Marie Luce. Avec mes plus affectueux baisers.

    répondre
  7. Jacques Martin

    Je m’associe à la tristesse de tout ceux qui ont côtoyé Pascal, Homme de convection et de dialogue, au sourire qui réchauffe. Mes condoléances à la famille.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.