Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Le Népal : des paysages et des autochtones à vous couper le souffle Au propre comme au figuré !

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

 

Afin de lancer comme il se doit cette nouvelle saison des expositions, la MCL de Gérardmer avait invité la Gérômoise Marylène Coutret  à présenter une petite sélection de photographies  concernant sa traversée du Népal.

Une expédition de 5 mois (de septembre 2017 à janvier 2018) dont 4 de marche à pieds dont elle conservera nécessairement un souvenir éternel, celui d’un rêve devenu réalité : « L’Himalaya m’a toujours fait rêver, c’était une destination que j’avais toujours cru inaccessible pour moi. Et en 2017, c’était le moment où jamais d’y aller, les amis avec lesquels je devais partir étaient disponibles eux aussi, ce qui est toujours compliqué avec les obligations de chacun. Et je ne l’aurais jamais fait seul. C’est un rêve que je touchais du doigt ! » explique Marylène qui est donc partie avec Eef, une amie de Belgique et son compagnon Norvégien P-J, ainsi que Marie-Caroline, une amie Française qui les a accompagnés au début du périple jusqu’à mi-novembre.

Vernissage musicale avec la classe de flûte de Sophie Marc qui a notamment interprété un air traditionnel Népalais qui parle d'amour. Générosité, encore et toujours...

Vernissage musicale avec la classe de flûte de Sophie Marc qui a notamment interprété un air traditionnel Népalais qui parle d’amour. Générosité, encore et toujours…

De cette aventure, elle gardera en tête la splendeur des paysages d’une beauté immaculée, souvent très minérale, mais aussi la générosité des autochtones : « C’est à vous couper le souffle, au sens propre comme au figuré d’ailleurs… Quant aux gens, malgré leur pauvreté matérielle, ils sont d’une immense richesse d’un point de vue humain, d’une générosité aussi immense que leur montagne ! (…) Je voulais donc rendre hommage à ce pays et à ces gens, mais aussi à toutes les personnes qui m’ont aidée, de la préparation du Trek jusqu’à aujourd’hui finalement » ajoute Marylène qui confie être « sortie de sa zone de confort » avec cette expérience au Népal. Pour conclure et illustrer son propos concernant la générosité des Népalais, elle s’est également fendue d’une petite anecdote. Suite à quelques problèmes de transport, ou plutôt d’aéroport, elle et ses amis sont arrivés tardivement au point de départ du trek et en pleine période de pèlerinage. L’hôtel était donc plein, mais le propriétaire des lieux a tout de suite proposé d’héberger à son domicile la petite équipe pour la nuit. « Sa femme nous a fait à manger et il ne voulait même pas qu’on le paye, on a dû insister. Le voyage commençait bien, ça a un peu donné le ton je dirai… »

Cette générosité, cette richesse, vous la retrouverez donc dans cette exposition à la MCL, ainsi que la beauté des paysages bien sûr ! Alors comme le précisait la trésorière de la MCL Lydie Guillemain, ça vous permettra peut-être de prolonger les vacances, voire de vous donner des idées pour les prochaines !

Plus d’infos et de photos sur le site de Marylène : https://www.marylenecoutret.com/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.