Search
dimanche 20 oct 2019
  • :
  • :

Le Tilleul : 400 ans d’histoire et une nouvelle page qui se tourne Ou plutot qui s'ouvre avec une sculpture et une fresque en mémoire de celui qui renaîtra bientôt

image_pdfimage_print

Le Tilleul est mort, vive le Tilleul ! Samedi prochain, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, la Ville de Gérardmer aura le plaisir d’inaugurer la sculpture réalisée par le sculpteur Claude Grandjean ainsi que la fresque en l’honneur du fameux Tilleul de la place éponyme.

Rappelons brièvement qu’au Printemps 2018, la Commune avait pris la décision de couper le Tilleul qui menaçait la sécurité des personnes et des biens. Mais les élus de la Perle, conscients de l’attachement des Gérômois à cet arbre multi-centenaire, avaient anticipé cet événement et ne comptaient pas en rester là. Le Tilleul reprendra vraisemblablement vie en 2021 puisqu’aux dernières nouvelles, les 16 greffons (ou clones si vous êtes fans de Star Wars) réalisés à partir de l’original se portent à merveille du côté de Roville-aux-Chênes. Le plus grand mesure désormais 1m80 et devrait vraisemblablement pouvoir prendre racine en lieu et place de son prédécesseur.

Mais en attendant, la place se trouvait un peu dépouillée et la mémoire du Tilleul se devait de perdurer, y compris pendant cette période. »C’est Claude Grandjean qui a eu cette idée de sculpture et qui me l’a proposé. On a tout de suite été d’accord, et cela tombait même plutôt bien puisque nous travaillions déjà à l’époque sur un projet concernant le Tilleul avec l’ancienne chargée de communication de la Ville, Céline Petitgenay » précisait ainsi l’adjoint au maire Jean-François Duval. Techniquement, l’artiste a donc travaillé sur un morceau de la partie intérieure de ‘l’arbre, ce qui n’a pas été chose aisée étant donné l’état du Tilleul : « Je l’ai sculpté un autre Tilleul dans ce bois avec bien du mal et j’ai rajouté différents éléments, j’ai fait le maximum avec peu de matière » expliquait Claude Grandjean ce lundi matin. La sculpture a ensuite été traitée/lasurée et installée par les services de la Ville.

Elle est complétée à merveille par une fresque chronologique qui débute en 1797, période à laquelle on retrouve la trace de l’arbre par le biais des écrits de l’Abbé Grégoire. Des écrits qui laissent penser que le Tilleul avait déjà de la bouteille à l’époque, au moins 100 ou 200 ans, ce qui porterait donc son âge à environ 400 ans lorsqu’il a été coupé. La fresque reprend des événements plus ou moins vieux, plus ou moins légers ou tragiques, et ouvre une nouvelle page blanche sur une histoire qui ne demande plus qu’à s’écrire…

Le programme des Journées du patrimoine : https://gerardmerinfo.fr/2019/09/journees-europeennes-patrimoine-a-gerardmer/




3 réactions sur “Le Tilleul : 400 ans d’histoire et une nouvelle page qui se tourne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.