Search
jeudi 19 sept 2019
  • :
  • :

Triathlon : l’Australien Neumann en solitaire – Bilham résiste au retour de Bartlett Pedersen victime de soucis mécaniques manque le podium de peu

image_pdfimage_print

 

Il n’y a eu guère de suspens chez les hommes dans cette édition 2019 du Triathlon de Gérardmer dont le top départ du XL était donné samedi matin depuis l’Union nautique où s’était massé un public venu en nombre en dépit de la fraîcheur automnale.

 

Le trio gagnant du XL chez les hommes

Le trio gagnant du XL chez les hommes

En effet, l’Australien Max Neumann aura pour ainsi dire fait la course en tête dès les première secondes dans l’eau du lac de Gérardmer et n’aura jamais relâcher son effort. « C’est une des courses les plus dures que j’ai jamais fait » précisait-il néanmoins au micro sur l’aire d’arrivée, les jambes encore tremblantes. Mais il a bien serré les dents pour conserver son avance, il termine la course en 4 h 25 mins et 07 secs, le tout avec 2 minutes d’avance sur ses poursuivants. Car derrière, il y aura eu une petite bataille pour le podium. Bataille dont sont sortis victorieux le Britannique Will Clarke (4″27″10) qui finit second, ainsi que l’Espagnol Albert Moreno (déjà 3ème l’an dernier) juste derrière pour compléter le tiercé gagnant. En 4ème et 5ème position, on retrouve deux Français en la personne de Robin Moussel et Dylan Magnien. Le régional de l’étape Johann Mathis accroche la 26ème place avec un chrono de 4″56″06, un peu moins bien que l’an dernier, malheureusement, où il avait fini à la 13ème place au Scratch.

Emma Bilham

Emma Bilham

Chez les dames, il y aura eu plus de suspens avec, pour commencer, un coup de tonnerre : au 3ème kilomètre de la partie vélo, la tenante du titre Camille Pedersen était victime d’un problème technique qui semblait la sortir définitivement d’un éventuel podium… Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, on voyait la Suissesse Emma Bilham s’échapper : « Le vélo c’était super, mais je crois que j’y ai aussi laissé mes jambes ! » confiait-elle. Et d’ajouter : « Sur la course à pieds je me suis vraiment fait violence, c’était pas très joli, j’avais vraiment du mal sur les palettes, j’arrivais plus à monter. (…) Honnêtement, je pensais que Nikki allait me rattraper, elle a fait une super course aussi ! » Bilham qui a le triomphe modeste et qui n’a sans doute pas tout à fait tort dans son analyse, la Britannique Nikki Bartlett ayant réalisé une très jolie finish : « Beautiful but brutal » commentera-t-elle, avant de conclure par un « I’ll be back ! » tout sourire. Bel apophtegme mademoiselle, on vous attendra sur la ligne d’arrivée en 2020 ! Pour compléter le podium, loin derrière Bilham et Bartlett, on retrouve la jeune Française d’Evreux Inès Van der Linden venue avec son fan club. A 24 ans, elle signe une belle 3ème place et semble être une des valeurs montantes de la discipline dans l’hexagone. Et devinez qui la talonnait de près ?! La Danoise Pedersen qui aura signé une remontée incroyable pour finir à la 4ème place ! Quand on vous disait qu’elle avait un mental d’acier l’an dernier…

La suite des réjouissances, c’est demain matin avec le découverte et les courses enfants, puis à 13 h 30 à l’Union nautique  pour le Distance Olympique !

Classements sur le site Chronorace




2 réactions sur “Triathlon : l’Australien Neumann en solitaire – Bilham résiste au retour de Bartlett

  1. Au bon coup de fusil.

    Un grand bravo aux organisateurs et à tous les participants.
    Et un gros pouce en bas pour une brasserie des quais qui facture 3,40 euros une bière 25 cl servie dans un gobelet plastique.

    répondre
  2. met le son moins fort.

    J’ai trouvé les commentaires des speakers à l’arrivée un poil décalés.
    Le ton employé s’apparentait quelquefois plus à interville qu’à une belle et difficile épreuve sportive disputée par des athlètes très courageux.
    Sinon bravo à l’ensemble des triathlètes,organisateurs, et bénévoles.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.