Search
mercredi 13 nov 2019
  • :
  • :

Les Vosges selon Claude-Sophie de Troyes Elle est amoureuse

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

pratiaElle s’appelle Claude Sophie, mais nous n’en savons pas plus. Elle est amoureuse des Vosges, plus spécialement de Gérardmer et des gérômois : enfin certains…chuttt !  Cette lectrice de Troyes, nous a fait parvenir anonymement un poème consacré à son pays de cœur, qu’elle regrette pour y avoir habité une petite dizaine d’années. Une véritable ode à l’amour, un amour perdu, ainsi va sa vie emprisonnée dans un profond cachot. Découverte  !

Vosges

Assise sur ma pierre, j’entends cette prière

Des Vosges qui s’effacent lentement sous la brume

Et le vent me souffle un refrain de bruyère

Qui glisse doucement et balance ma plume

Oh ! muse enchanteresse ! d’une ombre de folie

Tu nais de ces vallons dormant à l’infini

Et quand vient le moment où la nuit s’éclaire

Muse où donc t’en vas –tu, me laissant ainsi sur terre

Pauvre, pâle et blême, proie triste de ces maux

Qui me traînent vaincue vers un profond cachot ?

Claude Sophie de Troyes

 

 

 




Une réaction sur “Les Vosges selon Claude-Sophie de Troyes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.