Search
dimanche 20 oct 2019
  • :
  • :

L’ADMR de Gérardmer suit le mouvement de grève national

image_pdfimage_print

ADMR gérardmer greve

 

Suivant le mouvement de grève national du 8 octobre 2019 concernant les métiers de l’aide à domicile, les salariés de l’ADMR de Gérardmer avaient également choisi de lever le pied ce mardi mais pas de baisser pavillon ! Conscience professionnelle oblige, il s’agissait d’une grève partielle car la partie « soins » a néanmoins été assurée.

L’ADMR de Gérardmer, ce sont plus de 200 familles ou foyers aidés dans un rayon d’environ 15 km pour les 21 salariés (dont 2 hommes)  qui, comme un peu partout en France, commencent sérieusement à en avoir gros sur la patate comme on dit ! Les revendications sont claires et légitimes : meilleures conditions de travail, plus de reconnaissance se traduisant par une augmentation des salaires, et augmentation des indemnités kilométriques qui sont de 0,35  € du kilomètre. « 0,35 € du kilomètre et qui englobent tout, essence et usure du véhicule. Ça n’a pas augmenté depuis près de 10 ans et c’est trop peu, surtout dans notre secteur où nous nous déplaçons énormément et dans n’importe quelles conditions météo, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige. Nous sommes payés au SMIC pour un travail d’aide soignante avec des plannings souvent surchargés, avec des trous et une amplitude qui peut aller jusqu’à 13 heures, week-ends et jours fériés ! » précisent les porte-paroles de l’ADMR locale.

Et d’ajouter : « Certains salariés ne sont qu’à tiers-temps par exemple, mais travaillent tout de même à plein temps pour assurer des remplacements, sans savoir s’ils seront payés plus ou s’ils rattraperont leurs heures. Nous manquons de personnel et les prises en charge sont de plus en plus lourdes… » Attention danger, c’est donc aussi le message de cette grève, surtout dans une zone de moyenne montagne comme à Gérardmer où la population est vieillissante. Il faut permettre aux salariés de l’ADMR de convenablement travailler et de convenablement gagner leur vie pour que les personnes aidées puissent, elles, continuer à mieux vivre et pas juste à survivre… Vous l’aurez compris, à priori, si les aides à domicile se font entendre, tout le monde sera gagnant !




8 réactions sur “L’ADMR de Gérardmer suit le mouvement de grève national

  1. PHIL

    Et les temps de trajets incohérents imposés ? Exemple : Il faut aller en 10 minutes de Xonrupt au fin fond de Liezey, en traversant Gérardmer. Quelles que soient les conditions météo. le nombre de touristes, les camions, … Essayez de le faire, au quotidien, en heure de pointe. Même à 2 heures du matin, quand il fait beau, c’ est impossible à faire … Donc, il faut partir plus tôt et rentrer plus tard chez soi. Autant d’ heures de travail non payées …

    répondre
  2. PHIL

    Et les temps de trajets incohérents imposés ? Exemple : Il faut aller en 10 minutes de Xonrupt au fin fond de Liezey, en traversant Gérardmer. Quelles que soient les conditions météo (neige, …). le nombre de touristes, les camions, … Essayez de le faire, au quotidien, en heure de pointe. Même à 2 heures du matin, quand il fait beau, c’ est impossible à faire … Donc, il faut partir plus tôt et rentrer plus tard chez soi. Autant d’ heures de travail non payées, de fatigue, de stress …

    répondre
  3. PHIL

    Pour 1 année (2018) :
    1369 h travaillées (au sens du Code du Travail), pour seulement 945 h payées …
    Et le DEAVS (Diplôme d’ Etat Auxiliaire de Vie) ne vaut plus rien. L’ ADMR considère que les salariées qui l’ ont obtenu ne savent pas travailler, et préfère les former en 3 mois seulement, avec une formation ‘maison’ …

    répondre
  4. Chanchan

    Détresse également intense pour les assistants de gestion qui peinent à conjuguer équitablement les plannings des intervenants,des personnes aidées et… des employeurs….
    COURAGE

    répondre
    1. PHIL

      Bof.
      Réponses standard (et stupides) des secrétaires, entendue dans plusieurs ADMR, qui n’ assument pas leurs c******es :
      – « C’ est pas moi qui fais les plannings, c’ est l’ ordinateur »
      – « J’ ai plus intéressant à faire que les plannings » ….
      Elles devraient apprendre le métier de l’ aide à domicile, ainsi que le territoire sur lequel elles exercent. Cà les aiderait à travailler un peu plus professionnellement.

      répondre
  5. PHIL

    Suite de mon message d’ hier – 14h26 :
    1369 h travaillées – 945h payées = 424 h de travail ‘gratos’ pour l’ ADMR.
    Autrement dit : UNE AVS DIPLOMEE ET EXPERIMENTEE n’ est pas payée au SMIC, mais à un taux INFERIEUR au SMIC … (Je dis bien UNE AVS, car les hommes ne sont pas acceptés (ce qui s’ appel de la discrimination à l’ embauche)).

    répondre
  6. PierreL

    Il y a certainement des problèmes.
    Mais les résidents ne doivent pas en être les premières victimes ! La plupart ont économisé sou par sou pendant une vie de dur labeur et on leur demande pas loin de 2000€ par mois pour être mal traités !
    Qui sont les plus à plaindre : les personnels ou les résidents ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.