Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

A la Sainte Cécile, l’Union Musicale déroule le tapis rouge pour ses muses Un trio jazz s'invite à la fête pour rendre hommage à Euterpe, Oxolà, Calliopes &... Ste Cécile !

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Michael Cuvillon, Martial Theureaud et Pauline Duval qui aura le plaisir de diriger "Un homme & une femme" ainsi que "Lil darling" lors de la 1ère partie.

Michael Cuvillon, Martial Theureaud et Pauline Duval qui aura le plaisir de diriger l’UMG sur  « Un homme & une femme » ainsi que « Lil darling » lors de la 1ère partie.

Pour son traditionnel concert de Ste Cécile, L’union Musicale de Gérardmer met les petits plats dans grands et sort des sentiers battus puisqu’une partie du programme qui vous attend le 22 décembre sera interprété avec un trio de jazz de musiciens professionnels composé de Michael Cuvillon au saxophone, Jean-Marc Robin à la batterie et Sébastien Maire à la contrebasse.

S’il faut remonter aux origines de ce projet ambitieux,  précisons qu’il avait été proposé par l’actuel directeur de l’UMG Martial Theureaud peu de temps après sa prise de fonction l’an dernier. Ce dernier connaissait déjà Michael Cuvillon et surtout Jean-Marc Robin, c’est donc naturellement vers ces deux musiciens qu’il s’est tourné pour lancer les opérations musicales. « Nous voulions monter un concert de compositeurs français avant tout, vivants et décédés. Nous avons récemment perdu Michel Legrand et Francis Lai et la première partie rendra notamment hommage à ces compositeurs. J’ai également retrouvé un arrangement de Neal Nefti par Olivier Maire, ancien directeur de l’UMG, qui trouve toute sa place ici » précise Martial Theureaud.

Affiche Concert de Sainte-Cécile 2019-page-001Quant à la deuxième partie, vous l’aurez compris, elle fera honneur aux « vivants » si l’on peut dire, avec l’œuvre La Part d’Euterpe de Michael Cuvillon. Une œuvre en 5 mouvements, pour harmonie et trio jazz, sur laquelle travaille les musiciens de l’UMG qui, selon leur directeur, ont beaucoup progressé : « Bien sur, il y a l’aspect technique. Mais Michael est ici pour la troisième fois, avec son saxophone, et il explique sa musique, la vison qu’il en a, la façon de a jouer, de la sentir, c’est très important. » Originaire de Vittel, enseignant au conservatoire de Nancy et concertiste chevronné, le « special guest » de ce projet est également sollicité pour « écrire des pièces dans différents contextes musicaux, et surtout pour des big bands » pour reprendre ses mots. « C’est important car on manque de répertoire nouveau pour les harmonies et les jeunes  comme lui renouvellent ce répertoire » ajoute Martial Theureaud. Ajoutons au passage que c’est un habitué de la maison de la musique puisqu’il y a déjà effectué une longue résidence.

Quant à la genèse de la part d’Euterpe, c’est encore son créateur qui en parle le mieux : « A ce moment là, je lisais un livre de Steven Pressfield intitulé « The War of Art » qui a pour but de vous aider à rester créatif notamment. A un moment, j’étais sur cette œuvre et je n’étais pas du tout satisfait, j’ai tout jeter et j’ai tout recommencé. Ce livre m’a suivi pendant dans mon processus de création et je me suis à un moment posé la question : qui inspire ? » La réponse était presque trop évidente : les muses bien sûr ! « La part d’Euterpe » rend donc hommage à toutes ses femmes qui nous inspirent, à travers Euterpe, mais aussi Oxolà, Calliopes et finalement Sainte Cécile, patronne des musiciens. Ajoutons que l’ultime mouvement est intitulé Steps to Parnassus, en référence à cette montagne considérée dans la mythologie grecque comme le berceau des Muses… Vous avez là le fil rouge (d’Ariane !?) de cette œuvre qui verra une harmonie se régaler et un trio improviser. Michael Cuvillon et ses acolytes restent fidèles à la tradition jazz avant tout et c’est une excellente nouvelle. Et la cerise sur la bûche de Noël me direz-vous ? Ce sera sans doute ces quelques musiciens de l’UMG qui auront la chance de dialoguer à leur tour avec le trio lors de quelques passages forcément attendus du public…

Que dire de plus, si ce n’est que l’UMG et le Michael Cuvillon Trio vous attendront de pied ferme le 22 décembre prochain à l’Espace LAC. Début des réjouissances musicales à 15 h 00.

Entrée : libre participation.




Une réaction sur “A la Sainte Cécile, l’Union Musicale déroule le tapis rouge pour ses muses

  1. Martial THEUREAUD

    Merci pour l’intérêt que vous portez à notre orchestre et la qualité de votre article qui est une excellente promotion de notre travail au service des Gérômois et Gérômoises.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.