Search
samedi 27 nov 2021
  • :
  • :

Judo : Mikaël Bussière prend la présidence du club Gérômois Une page se tourne pour une des figures emblématiques du club local

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

En effet, c’est une page qui se tourne au sein du Judo Club de Gérardmer et dans le parcours sportif de Mikaël Bussière, nouveau président qui souhaite continuer à faire honneur aux valeurs de son sport de prédilection à travers ses nouvelles fonctions.

Mika bussière

Mikaël Bussière (à droite sur la photo) aux prises avec son partenaire de club et entraîneur à Gérardmer : Olivier Lina.

En effet, depuis près de 4 ans, l’entraîneur historique du club qui est également un féroce compétiteur a subi des opérations assez lourdes qui l’ont fait réfléchir à changer son fusil d’épaule et à relever un nouveau challenge : « J’ai donc démissionné de mon poste d’entraîneur pour être, bénévole à 100%. Même si pendant mes 17 ans d’enseignement, j’ai sans doute fait plus de 3000 heures de bénévolat, entre l’organisation de compétitions, les réunions, le travail à la maison, la communication… Je sais que j’ai une super équipe motivée qui me suit, que ça soit du côté des bénévoles du comité avec un bon bureau, des consultants de rêve et des aides indispensables, ou du côté des parents bénévoles qui répondent présents lors de l’organisation nos événements (notamment le Tournoi de Gérardmer et le Master Vétérans international). Nous allons travailler sur le collectif. Nous avons, au club, des salariés diplômés, motivés et compétents pour encadrer les cours. Je peux compter sur eux » précise-t-il au lendemain de sa prise de fonction.

Pour mémoire, « Mika » avait repris en mains les cours au dojo de la Halle des Sports en 2002 sous la présidence de Gilles Bolmont avec qui il a formé une belle équipe pour faire grandir le Judo Club de Gérardmer. Ce dernier est en effet passé en 8 ans de 65 licenciés à l’arrivée du nouveau directeur sportif, à un maximum de 250 licenciés ! « Depuis 2018, le club se porte bien par rapport à l’évolution des licenciés (toujours aux alentours des 200 judokas). Nous ne suivons pas la baisse nationale que subit la fédération de judo » ajoute-t-il, lui qui est depuis devenu papa de 3 enfants. Il aura donc su habilement mener de front sa vie de famille, sa vie d’entraineur et sa vie de compétiteur, laissant derrière lui un joli palmarès : Dans les 10 premiers français en 1ere division sénior en 2001, il a, par la suite, conquis les titre de Champion d’Europe et vice champion d’Europe vétérans en 2013 et 2018, sans oublier 2 médailles de bronze aux championnats du monde vétérans 2013 et 2014. Comme le bon vin ce cher Mika !!

Mais il était temps de ménager un peu son corps et ce dernier a déjà pas mal d’objectifs en ligne de mire pour son club. Avec le bureau du Judo Club de Gérardmer, il souhaite travailler en étroite collaboration avec la mairie mais aussi avec les autres associations : « Il faudra se réunir tous ensemble » insiste-t-il. Il souhaite également mettre l’accent sur la communication du club, que ce soit en matière de logo, d’affichage, des tenues des pratiquants, des dossards etc… Mikaël Bussière envisage également de poursuivre à développer les sections Taïso (préparation physique des débutants jusqu’aux athlètes) et Jujitsu ou encore les parcours sportifs des élèves plus de 30 ans. L’idée est de leur proposer un circuit  de 4 compétitions nationales jusqu’aux championnats du monde en Pologne en septembre 2020. Par ailleurs, le nouveau président envisage de travailler sur des projets sportifs grâce à des subventions et sponsors et enfin développer les valeurs du code moral du judo : « je pense qu’au niveau éducatif, le judo est très porteur. Intégrer aussi les jeunes en difficulté est un enjeu pour le club » explique-t-il. Bref, il y a du pain sur le tatami comme on dit !!

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.