Search
mercredi 30 sept 2020
  • :
  • :

Bilan 2019 pour les pêcheurs gérômois

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

La vie des associations est importante dans la vie d’une cite et Gérardmer ne déroge pas à la règle. Dimanche dernier, c’était au tour des pêcheurs locaux de tirer un bilan des activités de l’année 2019 avec aux manettes de l’association AAPPMA de la Vallée des Lacs, le président Philippe Muller.

Le bilan des ventes est à la hausse avec presque 30 permis signés de plus qu’en 2018 soit 2065 cartes délivrées. C’est dire si la pêche est toujours une réelle activité autour et sur le lac. Et les préoccupations des dirigeants sont constantes avec la vie de l’écloserie, celle également du rempoissonnement et de la restauration de la végétation du littorale gérômois malgré une régression de ce dernier dû essentiellement à l’utilisation du plan d’eau. Une réflexion est d’ailleurs en cours autour des trois lacs avec pour axes de travail : la biodiversité, le contexte socio-économique et la qualité des eaux. Même chose en ce qui concerne le ruisseau du Phény dont on connait l’importance en termes d’impact sur le lac.

On sait aussi que le poisson le plus recherché et surtout le plus péché est la truite arc en ciel, suivie de la perche, la truite lacustre, le brochet, le gardon, la carpe, la tanche, le corégone et la tanche. On sait, suite au questionnaire proposé aux pratiquants, que les prises sont consommées à 83% et que 21% des pécheurs pratiquent le NO KILL. Et en ce qui concerne le rempoissonnement 12% des pêcheurs seraient favorables à sa suppression totale : un alevinage identique  à celui de l’an dernier devrait être pratiqué en 2020.

Puis, lors de cette assemblée, il fut question du prix des cartes, des conditions et dates de pratique pour les différentes catégories de classement piscicoles mais aussi en fonction des arrêtés préfectoraux délivrés par les communes notamment.

Quant à l’ouverture officielle elle est prévue le 14 mars en rivière et pour le lac de Gérardmer. Le vendredi 1er mai pour le lac de Longemer. A la même date pour le brochet sur les deux lacs avec une taille légale de 60cm et deux captures.

En ce qui concerne les réserves de pêches temporaires, elles demeurent sur le ruisseau du Phény et l’anse de Kattendick  jusqu’à fin 2022 et pour la pratique du NO KILL de Forgotte jusqu’au 31 décembre 2020 Kattendick

La réunion de travail était levée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.