Search
dimanche 29 mar 2020
  • :
  • :

Élections municipales – 6 questions aux candidats déclarés Réponse à partir du 28 février

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

q1Dans le cadre des élections municipales, notre ligne éditoriale est claire depuis le début de la campagne. Chaque liste et candidat ont droit à : un article afin de déclarer la tête de liste, un second pour dévoiler le groupe engagé et un dernier consacré au programme.

Par contre, nous avons envoyé avec un temps de réponse avec pour date limite le 27 février prochain 6 mêmes questions aux trois candidats Bernard Caël, Eric Defranould, Stessy Speissmann. Les retours, limités à 1 200 signes par questions posées seront publiés in-extenso par ordre alphabétique seulement après cette date sans possibilité de modifications en fonction des déclarations de chacun.

En voici la teneur :

Question 1 :

Gérardmer cristallise toutes les attentions avec un afflux important de visiteurs, que pensez-vous réaliser pour canaliser la circulation, le stationnement en ville et sur les bords du lac ?

Question 2 :

Le dernier recensement fait apparaitre une nouvelle baisse de la population locale et une chute importante des effectifs scolaires. Pour vous, quelles en sont les causes et quels remèdes pourriez-vous apporter ?

Question 3 :

On parle de plus en plus d’incivilités, de sécurité,  avez-vous un programme spécifique sur le sujet ?

Question 4 :

L’urbanisation de la commune est au cœur de l’actualité. Pensez-vous que le Plan Local d’Urbanisme est à revoir et que préconisez-vous ?

Question 5 :

Le maintien des services publics de proximité est-il une priorité en cas d’élection ?

Question 6 :

Le poids du tourisme dans l’économie locale est important. Comment imaginez-vous l’avenir été comme hiver…sur la base de quelles éventuelles nouvelles structures manquantes

 

 




9 réactions sur “Élections municipales – 6 questions aux candidats déclarés

  1. THOMAS

    Des questions générales qui vont donner lieu à des réponses tout aussi générales alors que les électeurs attendent que les candidats s’engagent enfin sur du concret.
    Exemple : qui va s’engager à rendre praticable le chemin du tour du lac ou quelques brouettes de cailloux et le courage d’annexer la voie d’accès à Katendick pourrait rendre à notre ville un itinéraire digne des milliers de personnes qui le pratiquent

    répondre
  2. jean-paul petit

    Que voilà d’excellentes questions! On est au coeur des sujets qui préoccupent la plupart des Géromois.
    On espère que les réponses seront claires et argumentées, sans langue de bois, sans quoi les scolytes auraient tôt fait de les ronger.
    A suivre et à étudier à la loupe.

    répondre
  3. Martine Dautcourt

    Autres questions un peu plus « vertes » :
    – Qu’avez-vous prévu pour améliorer la mobilité des géromois et des touristes sans véhicule ? (pistes cyclables, réhabilitation des passées communales, tour du lac digne de ce nom et sans avoir à contourner la Katendick, sécuriser les routes qui montent sur les coteaux, ….)
    – Le ramassage des déchets verts des restaurants et des particuliers est-il envisagé pour en faire un compost qui serait mis à la disposition des géromois ?

    répondre
    1. Ph. J pour GI Poster auteur

      Martine. Les questions sont volontairement ouvertes afin de pouvoir glisser un ou des suppléments de campagne de la part des candidats notamment au niveau de l’affluence et du parking.

      répondre
    2. Houlà.

      Je partage.
      Mettre en place des bacs à compost dans différents endroits de la ville à
      l’instar de ce que l’on fait déjà pour le papier, le verre, le plastique, est effectivement une très bonne idée.
      Idem pour le sentier Ramberchamp > Lido qu’il faut enfin rendre praticable pour les personnes âgées et les poussettes.

      répondre
      1. jean-paul petit

        Houla… oups…
        L’idée du compost local paraît de bon sens au premier abord. Hélas, la fabrication de compost répond à des normes sanitaires assez strictes, et il faut plutôt s’en féliciter.
        A moins de vouloir échanger le mildiou et autre maladies des végétaux, les graines de plantes invasives et une multitude de bactéries plus ou moins indésirables, il vaut mieux oublier cette fausse bonne idée.
        La déchetterie de Gérardmer collecte les déchets verts et ceux -ci sont traités au centre de Razimont-Epinal. Dans les Vosges, c’est la seule unité de production de compost habilitée à distribuer un compost qui respecte les obligations phyto-sanitaires.
        Ce compost est vendu sur place en vrac ou en sacs à des prix très modestes.
        Cela dit, la fabrication de compost à usage strictement personnel et familial par tout jardinier amateur ne pose aucun problème si l’on respecte quelques conditions simples.

        répondre
  4. xavier.vervisch

    les – questions recouvrent bien les préoccupations des Géromois. Chaque liste va y répondre c’est certain.
    Mais je pense qu’il faudrait compléter cette démarche, par un débat entre les 3 listes. Gérardmer-info pourrait exercer le rôle de « monsieur Loyal ».

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.