Search
vendredi 28 fév 2020
  • :
  • :

Marleau – Bien mon capitaine Dayan La série phare de France Télévision est en plein tournage à Gérardmer

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

La magie de la communication permet parfois le don d’ubiquité. Ce fut le cas avec la réalisatrice de la série Capitaine Marleau, Josée Dayan,  ce vendredi midi dans l’émission enregistrée de Stéphane Bern sur RTL alors qu’elle répondait également aux médias départementaux. L’équipe est en plein tournage, à Gérardmer et ses environs, mais surtout à la Base Nautique transformée pour la circonstance en gendarmerie nationale.  » Vos papiers s’il vous plait« . L’endroit est parfaitement gardé, difficile d’approche, le plateau de filmage et les acteurs, Corinne Masiero en tête fuient tout ce qui est photos, presse et proximité avec des inconnus. Mais qu’importe  le flacon pourvu qu’on ai l’ivresse d’un événement, avec la présence de Christophe Lambert, Sylvie Testud et surtout de Josée Dayan qui se laisse volontiers interviewer. Alors forcément, l’héroïne préférée des français, c’est à dire Corinne Masiero revient inexorablement dans la conversation.  » En ayant créé le personnage de Marleau, je suis devenue une formatrice. Certes, je dirige Corinne, mais attention à l’instar de Frankenstein, elle peut me tuer d’un seul coup« . Comprendra qui voudra, les drôles de dames ne sont visiblement pas toujours d’accord sur la manière. Ainsi rien d’étonnant de retrouver le rôle principal de la série aujourd’hui accompagné dans chaque épisode d’une guest star.  » L‘arrivée d’acteurs comme Christophe Lambert est un plus pour Corinne,  pour le public, mais aussi pour tous les comédiens qui se produiront sur le plateau » poursuit Josée Dayan « j’ai été la première à mettre en scène des acteurs à la télévision. Aujourd’hui beaucoup l’ont admis pourtant sur fond de complexe par rapport au cinéma. C’est typiquement français ».

A la question avez vous été gênée par les conditions météo depuis le début du tournage.  » non pas du tout, on a eu la neige que l’on souhaitait dès les premiers jours »

Quant à Gérardmer, c’est elle qui a choisi le lieu sachant qu’un épisode devait être tourné dans les Vosges. Elle aime l’endroit, la lumière, le lac même si elle préfére de loin les villes telles que New York, Naples ou encore Paris. La capitale que l’équipe rejoindra dans une semaine pour la fin du tournage en patinoire. Rien d’étonnant L’opus vosgien, projeté dans les mois à venir  s’intitule « La reine des glaces ». Alors !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.