Search
jeudi 2 avr 2020
  • :
  • :

Confinement – on y comprend plus rien

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

resteEn cette période complètement schizophrénique, n’incriminons pas, la situation est particulièrement compliquée, le gouvernement Macron au delà de ses responsabilités dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid- 19….manque de masques notamment. Par contre, on peut dire que la communication de Matignon est particulièrement incompréhensible. Depuis lundi soir, après l’intervention du 1er ministre Édouard Philippe, on ne comprend plus rien sur le confinement. On est passé de 400 mètres autour de son domicile et le slogan  » Restez Chez Vous » avec interdiction de faire du sport en groupe ou seul à un kilomètre maximun. Le confinement ressemble aujourd’hui à un pis-aller, les joggers se multiplient, quelques cyclistes roulent toujours et les familles se promènent alors que certains marchés sont annulés d’autres pas : le constat est implacable depuis 3 jours….A ce rythme, si les eaux des lacs de Gérardmer, Bouzey ou Pierre Percé prennent quelques degrés, on devrait retrouver sur les berges des plans d’eau des baigneurs habitant à 1km et moins. Entre nous, ça va faire du monde pour de beaux bouillons de culture.  Et pendant ce temps là, le conseil scientifique discute toujours de notre avenir sanitaire et de l’utilisation ou pas de la chloroquine.

Entre nous, sauvons des vies, restons chez nous !




9 réactions sur “Confinement – on y comprend plus rien

  1. Jean Paul Lambert

    Extrait du nouveau formumaire, çà a le mérite d’être clair., non?
     » Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. »

    répondre
    1. Jacques Litaize

      C’est vrai que c’est clair, que peut-on ne pas comprendre ?
      Après, chacun peut avoir un avis sur les contraintes imposées : 1 km (à vol d’oiseau je suppose), 1 h.
      Personnellement, je trouve que c’est plutôt trop permissif, mais pour d’autres c’est sans doute déjà insupportable.
      Quid d’un couvre-feu nocturne ? Est-ce envisageable et utile dans une petite ville comme Gérardmer ? À Nancy la population approuve massivement semble-t-il cette mesure prise par le maire.

      répondre
  2. PierreL

    « on n’y comprend rien »
    C’est ce que nous vendent les marchands d' »informations » pour ajouter de la pagaille à la crise épidémique.
    Comme ils ont su le faire pour la réforme des retraites: « on n’y comprend rien ». Alors qu’ils étaient en possession de toutes les données des problèmes et de leurs solutions.
    Mais, au fait, qui est en charge de l’information dans notre belle démocratie ?
    « Et pendant ce temps là, le conseil scientifique discute toujours… ». Ah ce Conseil scientifique ! alors qu’il suffirait de demander l’avis de n’importe quel journaliste !!

    répondre
    1. solexine pour grimper toutes les belles collines.

      Jusqu’à preuve du contraire les journalistes ne sont pas épidémiologistes.
      Sinon prenons aussi l’avis de madame Irma.

      répondre
  3. Olivier Bédel

    Pour y comprendre Quelque chose… Cochez la case « Pas plus d’une heure d’info par jour » et fuyez l’épidémie de Fake news sur les réseaux sociaux !

    répondre
    1. Jean Paul Lambert

      Entièrement d’accord avec toi. La diète médiatique,c’ est excellent pour la santé mentale. La télévision, même la télé publique, nous prépare de beaux jours pour les psychologues et psychiatres.

      répondre
  4. RCJ

    HYGIENE SANITAIRE DES VILLES.

    Vu le contexte actuel, je pense que les villes qui sont équipées de balayeuses devraient les utiliser pour karcheriser et désinfecter chaussées et trottoirs.
    Cela pourrait contribuer à éliminer en partie ce virus qui nous a déclaré la guerre.
    Prendre exemple sur des villes du sud et d’autres.En donnant bien sûr tous les moyens de protection aux intervenants.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.