Search
samedi 27 nov 2021
  • :
  • :

On dit merci qui ? Merci l’AGSH Une dizaine de clubs aidés cette année, sans oublier le Centre Hospitalier

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

AGSH

Les assises annuelles de l’AGSH avaient lieu vendredi soir du côté de la salle de l’Horloge où le président Pierre Sachot et ses amis s’étaient réunis. Une réunion qui s’est déroulée en présence de l’adjointe aux sports Nadine Bassière et de quelques représentants des clubs sportifs qui ont reçu l’aide de cette « association de bienfaiteurs. »

En 2019, ils auront donc été une dizaine de clubs sportifs à recevoir le soutien financier de l’AGSH. Parmi eux, l’ASG volley qui a ainsi pu faire l’acquisition d’un second mini bus, véhicule qui profite ainsi à beaucoup de jeunes dont certains se déplacent tout de même jusqu’à Chaumont ou Troyes. Le président Jérôme Jan avait donc tenu à remercier en personne l’association lors de cette AG. Même chose pour le Vélo Sport Gérômois et son président Jean-Claude Ruer ainsi qu’Athlé Vosges et son président Michel Lavest. Deux clubs qui organisent chaque année des rencontres sportives d’envergure nationale, voire internationale et dont le soutien financier de l’AGSH est forcément précieux. Mais le jeu en vaut la chandelle. Le Trail de la Vallée des Lacs, aux dernière nouvelles et à titre d’exemple, a déjà dépassé les 1 500 inscrits. Quant au VSG, l’agenda des compétitions organisées chaque année est éloquent. De plus, il est fier de compter dans ses rangs un athlète qui est en course sur les qualificatifs pour les Championnats du Monde à Vancouver, et une coureuse sur les Championnats de France. Il s’agit de Thierry Masade et Élisabeth Jeanvoine. On notera également que l’AS Gérardmer Ski Nordique a pu faire l’acquisition d’un Algéco pour stocker du matériel, ce qui n’est pas du luxe.

Voilà pour les grandes lignes au niveau sportif, et on se félicitera que grâce à ce soutien de l’AGSH, les clubs gérômois vivent bien et peuvent continuer à attirer des jeunes (et des moins jeunes !) performants qui se montrent toujours autant (si ce n’est plus) dans des compétitions internationales. Mais l’association a pris un nouveau tournant l’an dernier en s’engageant aussi pour la première fois avec le centre Hospitalier Claudius Regaud (CH). La signature d’une convention avec la direction du CH, l’ARS, la Ligue Contre le Cancer s’est transformée par une subvention de 360 000 € investis entre autre du côté des soins non programmés. « Nous allons chercher d’autres pistes sur le CH et L’EHPAD, il y a une liste de besoins importants » précise Pierre Sachot. ce n’est donc sans doute que le début de l’histoire…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.