Search
mardi 7 juil 2020
  • :
  • :

François Cuny – « je suis choqué par les propos du candidat Stessy Speissmann » Lettre ouverte du fils de l'ancien maire de Gérardmer Pierre Cuny

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Je ne peux pas passer sans réagir sur les propos du « encore » candidat Stessy Speissmann, lors du débat de la campagne des municipales. 

J’ai été très désagréablement surpris d’entendre citer défavorablement mon Père en ce qui concerne le domaine skiable de Gérardmer !

Mr Speissmann affirme : « …le domaine de ski a été racheté par la commune en 2006 parce que la municipalité de Mr Cuny en 1988 a signé un contrat avec la S.A. Yung qui imposait ce rachat en 2006 par la commune quelque soit la municipalité en place et qui imposait déjà à l’époque le montant, c’est-à-dire 10 millions d’Eurosje rappelle qu’il s’agit d’un contrat signé par Mr Cuny… »

Puis sur le domaine de ski : « …on a récupéré un domaine de ski dans un état lamentable même au niveau sécurité. Aucun investissement n’avait été fait !.. »

Mr Speissmann laisse en effet sous-entendre que Pierre Cuny (Maire de 1983 à 1989, après avoir été adjoint aux finances de 1977 à 1983, puis conseiller municipal minoritaire de 1989 à 1995) serait à l’origine des ennuis actuels du domaine skiable ! On lui a souvent reproché des tas de choses mais encore jamais celle-là !

On dit toujours que « plus c’est gros, plus ça passe » et là, Mr Speissmann n’y est pas allé avec le dos de la cuillère !

1 – Le contrat de concession avec la SA YUNG, signé en 1988 a été approuvé par vote

A L’UNANIMITE des élus de la majorité comme de la minorité. Parmi ces élus de la minorité on trouve notamment Mrs Claude Boulay et Jean Paul Lambert, plusieurs fois élus maires de Gérardmer et Gilbert Poirot, conseiller départemental encore en exercice aujourd’hui !

Mr Speissmann n’avait donc pas consulté les archives communales avant ces affirmations !!

S’il est exact que le principe de rachat figure bien dans le contrat de concession, c’est en conformité avec les obligations de la loi montagne ! Le Maire de Gérardmer ne peut ignorer cela !

Quant au prix qui aurait été fixé par avance, en Euros : 10 millions (nous sommes en 1988 !!), comment peut-on sans ciller affirmer une chose pareille !

Si le principe du rachat du matériel et des bâtiments figure bien dans le contrat signé en 1988, les deux expertises contradictoires, de la commune et du concessionnaire, ont abouti au même résultat !…

Mais là, nous sommes en 2006, et il y a longtemps que Pierre Cuny n’est plus au poste de pilotage !

2 – Mr Speissmann dit encore que la municipalité a trouvé une station dans un « état lamentable », alors qu’en 2006 les experts parlent et font état d’un bon entretien des pistes, du matériel et des bâtiments ce qui a justifié son évaluation.

Mais que s’est-il donc passé pendant les deux seules années de gestion Molin, pour que la commune reprenne à l’état de « ruine », le domaine qui rivalisait avec La Bresse lorsqu’il était géré par la S.A. Yung ?

Pour ceux qui s’en souviennent, nous avons vu se réaliser des investissements considérables dès 1988 (Mr Speissmann avait 14 ans) et jusqu’à la fin de la concession en 2006.  

Tout skieur alpin Gérômois sait cela…, mais je n’ai jamais rencontré en ski Mr le Maire !!…

J’ose espérer qu’après les prochains problèmes financiers et autres du tout nouveau complexe patinoire, piscine, bowling… qui surviendront inévitablement, et lors d’un futur débat, Mr Speissmann ne mettra pas ces ennuis sur le dos de Suzanne Rattaire, maire de Gérardmer de 1977 à 1983 et sous la mandature de laquelle a été construit le premier complexe !

Je suis convaincu que dans une trentaine d’année, les Gérômoises et les Gérômois, candidates ou candidats au poste de Maire parleront eux aussi de Mr Speissmann Maire, et je ne suis pas sûr que ce soit toujours en termes élogieux !

Je souhaite néanmoins bon vent à notre Maire pour cette nouvelle mandature, car de mon Père je sais ce qu’est l’investissement personnel au service d’une Commune…

François Cuny, conseiller municipal minoritaire de 1995 à 2001

 




5 réactions sur “François Cuny – « je suis choqué par les propos du candidat Stessy Speissmann »

  1. CLEMENT THIBAULT

    d’autant que le rachat du patrimoine, effectivement cadré par les processus de DSP et la Loi Montagne l’ont été fait non pas à la Société TRANSLAC S.A mais à MAULIN MONTAGNE PARTICIPATIONS qui était le concessionnaire ayant succédé à TRANSLAC par une convention signée par la mairie dirigée alors par M. Lambert … qui n’avait pas beaucoup d’autres choix à l’époque dans l’optique de maintenir une DSP avec un concessionnaire privé car MAULIN MONTAGNE PARTICIPATIONS était le seul candidat.

    L’honnêteté intellectuelle nous impose d’avoir de la mémoire.

    (mais peut-être va-t-on me taxer de sommité ou de donneur de leçon magistrale 😉 )

    répondre
  2. JC Crouvezier

    Bonjour François
    Il est bien qu’un droit de réponse vous ait été accordé pour rétablir une vérité et appeler au respect des personnes qui vous sont chères comme c’est le cas.
    Ce droit ne m’a pas été accordé pour un article que j’avais rédigé et signé de mon seul nom, article qui dénonçait le discours récurrent de M. Le Maire répétant à l’envi « c’est la faute au législateur » et le mépris qu’il affiche pour tenter de la discréditer une association citoyenne et apolitique défendant l’environnement.
    JC Crouvezier

    répondre
    1. David Michel

      Bonjour François

      J’ approuve pleinement ta mise au point et je comprends ton courroux .

      C’est lamentable, pour de bases prétentions électorales de mettre en cause

      un personne qui n’est plus là pour se défendre .

      DAVID Michel

      répondre
    2. gaston

      Une hirondelle ne fait pas le printemps et 170 membres d’une association, dont de nombreux non résidents géromois, ne font pas une opinion générale.
      A croire cependant que beaucoup de geromois sont en accord avec le maire puisque celui-ci a été élu au deuxieme tour avec un score digne d’une presque majorité absolue.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.