Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Baccalauréat : 31 mentions « Très Bien » à la Haie Griselle et une cérémonie de remise des diplômes en octobre Se retrouver une dernière fois et dire adieu à son lycée

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

 

Dispositif exceptionnel pour année scolaire exceptionnelle du côté de la Haie Griselle comme un peu partout en France dans les établissements scolaires qui procédaient ce mardi à la remise des bulletins de notes du Baccalauréat.

Pour récupérer leur bulletin, les élèves passaient par classes, avec un masque, en respectant la distanciation sociale et en empruntant un parcours balisé. Forcément, l’oppération aura mis un peu plus de temps que les années précédentes, mais on préfère ne pas prendre de risque dans la dernière ligne droite, « safety first ! » précisons qu’un dispositif identique avait été mis en place peu de temps auparavant pour les inscriptions des élèves entrant en Seconde au mois de septembre prochain. On notera également qu’une petite nouveauté a fait son apparition au menu pour les bacheliers qui se sont vus remettre, en plus de leur bulletin, une invitation à la toute première cérémonie de remise des diplômes du baccalauréat de l’histoire de l’établissement (à priori en tout cas !).

Rendez-vous est donné le vendredi 16 octobre (veille des vacances de la Toussaint) 2020 à 18h00 au réfectoire de la cité scolaire. Une riche idée de Sarah Suchetet, CPE du lycée qui s’est dit que les anciens élèves souhaiteraient sans doute se retrouver tous ensemble une dernière fois afin de faire leurs adieux en bonne et due forme  à leur lycée. D’autant plus qu’avec le COVID 19 et le confinement, pas de Père Cent ni de Fête des Terminales, ce fut un peu triste et ce serait dommage de ne pas finir en beauté. Mais revenons-en aux Baccalauréat, aux mentions plus spécifiquement. 31 mentions Très Bien pour ce cru 2019-2020avec entre autre un 18,92 pour Laura ANTOINe de La Bresse, élève de TS.

Les mentions Très Bien :

*T°ES :

Jeanne Chipot prendra la direction de la FAC de Droit à la rentrée avec pour objectif d'intégrer l'école de Magistrature. En attendant, elle va s'offrir un peu de vacances avec ses copines !

Jeanne Chipot prendra la direction de la FAC de Droit à la rentrée avec pour objectif d’intégrer l’école de Magistrature. En attendant, elle va s’offrir un peu de vacances avec ses copines !

Noah Ball Grandjean de La Bresse : 16,72

Mathis Bougarnou de Gérardmer : 16,33

Nathan Burlett de Tendon : 16,77

Jeanne Chipot de Gérardmer : 16,44

Mathieu Defranoux de Gérardmer : 16,55

Yohan Didier de Gérardmer : 16,75

Félix Didier de Gérardmer : 16,22

Tanguy Laheurte de Gérardmer : 16,83

Liv Speckbacher de Roderen : 16,27

ta,guy Laheurte prendra la direction de Strasbourg à la rentrée pour suivre un BTS management commercial opérationnel. Cet été, il travaillera à mi temps au snack Miam'selle de Ramberchamp.

Tanguy Laheurte prendra la direction de Strasbourg à la rentrée pour suivre un BTS management commercial opérationnel. Cet été, il travaillera à mi temps au snack Miam’selle de Ramberchamp.

Gauthier Vignol de Gérardmer : 16,33

*T°S :

Laura Antoine de La Bresse : 18,92

Albane Bertrand de La Bresse : 18,68

Capucine Boussard de Anould : 18,15

Tao Champlon de Gérardmer : 16,76

Louis Chantereau de La Bresse : 17,57

Émilien Charbonnier de Cornimont : 17,71

Maëla Didier de La Bresse : 18,84

Gauthier Fleurette de La Bresse : 16,65

Mélitine Foucher de La Bresse : 17,65

Clélie Frattini de La Bresse : 17,52

Louise Gegout de Vagney : 16,00

Clément Géhin de Gérardmer : 16,05

Guillaume Kondolff de Gérardmer : 17,02

Valentin Lejeune de Gérardmer : 16,60

Marion Pélagie de La Bresse : 17,36

Léa Monti de Gérardmer : 17,78

Victor Ollivier de de Granges-Aumontzey : 16,00

Jessie Pierrel de Gérardmer : 16,02

Julien Renac de Anould : 18,60

Une élève ayant obtenu la mention n’a pas souhaité apparaître dans la presse.

 




13 réactions sur “Baccalauréat : 31 mentions « Très Bien » à la Haie Griselle et une cérémonie de remise des diplômes en octobre

  1. Laubacher

    D’un pavé…à la mare…
    Il n’y a qu’un jet qui les sépare !…
    Qui osera sourire ?
    Qui osera dire ?
    Qui osera écrire ?
    Bref qui osera soutenir qu’avec un nombre pareil d’excellents élèves il est sûr qu’on ne note plus les élèves sur les mêmes critères qu’il y a 40 ans et plus…
    Mais qui osera nous le confirmer et qui nous en donnera la raison ?…
    En attendant…
    Bravo à tous ces jeunes excellents élèves et bonne chance pour la suite !

    répondre
  2. à ke kuku

    Il serait juste curieux et intéressant, sachant que nous ne sommes pas du tout sur les mêmes apprentissages de programmes, de voir les bacheliers de maintenant passer le certificat d’étude de nos grands parents.
    Notamment pour ce qui concerne l’histoire, la géographie, et la partie grammaire et orthographe.

    répondre
    1. QG Poster auteur

      Ça tombe bien, nos amis du Phény proposent chaque année de passer le certif’ à l’occasion de leur fête champêtre. Ne reste plus qu’à motiver les jeunes pour y participer de manière plus régulière.

      répondre
    2. xonrupeen

      cher M.kuku
      il serait également intéressant pour ceux qui doutent du niveau du bac d’aujourd’hui qu’ils le repassent avec le programme actuel. Ils auraient de belles surprises quant à leurs certitudes.
      par contre je suis le premier à déplorer le manque de sélectivité du bac actuel et par ricochet les faux espoirs que des résultats trop enthousiastes peuvent soulever. Il n’en reste pas moins que les mentions TB sont à considérer, peut être correspondent elles désormais à un seuil minimum?
      Mais pour les syndicats étudiants (et enseignants) sélection est un gros mot même si on la voudrait basée sur le mérite.

      répondre
      1. à ke kuku

        Bonsoir Mr Xonrupéen.

        Bac 1965 : 62 % de taux de réussite.
        Bac 2001 : 78 % de taux de réussite.
        Bac 2019 : 88 % de taux de réussite.
        Bac 2020 : 94 % de taux de réussite.

        à la cadence là il y aura bientôt plus de lauréats que de candidats.

        répondre
        1. ministère de l'éducation nationale

          et en 2025 110 % de réussite. le BAC S comme sable. Affligeant !!!! ce n’est pas rendre service à ces jeunes de leur faire croire que tout est facile et les voir j’agglutiner dans les facs de droit sans vraiment savoir quel sera leur avenir ….. et les voir déchanter l’année suivante.

          répondre
          1. à ke kuku

            Cela permet à la fois de baisser artificiellement le taux de chômage des jeunes,d’alimenter le marché de l’immobilier dans les grandes villes universitaires, et de faire baisser le taux d’épargne trop importants des parents d’étudiants.

      2. Laubacher

        Au sujet de la sélection qui, avant d’être une donnée inherente, souhaitée ou non…de l’enseignement est, rappelons le, une donnée naturelle connue au moins depuis Monsieur Darwin…
        Il est sûr, tout de même que celles et ceux qui prendront la voie des classes préparatoires mesureront dès la rentrée ce qu’est la vraie sélection, ses bienfaits et ses inconvénients…
        Bon courage et bonne chance à elles et eux !
        PS : De toute façon la note est la première marche de l’escalier de la sélection, qu’on le veuille ou non !…

        répondre
        1. 3615 qui n'en veut.

          La délivrance des diplômes faite selon la nouvelle philosophie des syndicats ( de gauche ) de l’éducation nationale et des élèves, relèvera bientôt plus du tirage au sort que des capacités ou du travail de ces derniers.

          répondre
  3. jean-paul petit

    D’abord bravo aux impétrants et à leur brillante réussite, l’avenir leur appartient. C’est un grand honneur et une lourde charge.
    Ensuite, on doit se réjouir que le bac puisse s’obtenir, et avec brio, en quatre mois et demi de travail réel. Le QI de notre belle jeunesse est en croissance exponentielle.
    Enfin, il reste à espérer que le score de 94% de réussite sera bientôt dépassé au pays de Jules Ferry. On attend pour 2021 un score de 105 à 110%, voire plus.
    Mais prudence, l’avenir, comme l’amour, est un oiseau rebelle…

    répondre
    1. Benj

      Il arrive effectivement que certaines moyennes au baccalauréat dépassent les 20/20 grâce aux enseignements optionnels choisis par les élèves. Or les épreuves visant à évaluer les élèves consistent généralement en des oraux (pour le théâtre, la musique, les arts plastiques, …) n’ayant évidemment pas pu avoir lieu cette année. Ceci expliquant cela 😉

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.