Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

Conseil municipal – Et le maire est… Stessy Speissmann On connaitra la semaine prochaine la fonction des 8 adjoints

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

C’est incontestablement la plus solennelle séance des conseils municipaux. L’élection du maire s’est déroulée ce vendredi soir dans le respect des mesures sanitaires et surtout avec un public resté dans le halle des pas perdus de la salle Gérard d’Alsace.

Stessy Speissmann a été logiquement élu par 22 voix contre un vote nul et 6 votes blancs. L’assemblée a également désigné les 8 adjoints dont la fonction sera connue la semaine prochaine lors d’un nouveau conseil. Ont ainsi été élus : Fabienne Créteur, Olivier Odille, J-Luc Perrot, Pierrot Imbert, Grégory Bonne, Karine Bedez, Anne Chwaliszewski, Nadine Bassière.

Avant le vote, le revenant André Jacquelin pour la liste Gérardmer Notre Perle aurait souhaité qu’un membre de la liste de Bernard Cael soit élu en qualité d’adjoint au nom de la démocratie participative.

Réponse de Stessy Speissmann  » Un adjoint est le bras armé du maire dans un secteur déterminé pour une confiance entière et une mise en application des orientations portées par le 1er magistrat et son équipe…..Ainsi je vous propose d’assister à toutes les commissions si vous le souhaitez, mais je reste sur mon choix de candidats…… Je m’étonne, d’avoir été lors de la campagne un maire dénigré et je ne comprends pas aujourd’hui votre volonté d’intégrer notre groupe de travail ».

L’assemblée a ensuite fixé le nombre d’administrateurs du centre d’Action Sociale et  élu les membres du conseil au conseil d’administration du CCAS. Même chose en ce qui concerne le SIVU d’Assainissement de la Vallée des Lacs, le Syndicat Départemental électricité des Vosges et le syndicat mixte du Parc des Ballons.

La séance de travail s’est terminée par la traditionnelle photo sur les marches de l’hôtel de ville




20 réactions sur “Conseil municipal – Et le maire est… Stessy Speissmann

  1. Gerfaut

    La demande de Mr Jacquelin était bien singulière, quand on se rappelle certains propos de Mr Cael lors de l’emission TV, sans être grossiers certains propos étaient pour le moins discourtois.

    répondre
    1. Marie GERARDMER

      Mr Bernard Cael s est exprimé convenablement envers Mr speissman …
      Ce n était qu’ un débat entre 3 candidats sur le même pied d égalité..
      Pas relevé de propos discourtois…
      Une petite pointe d ‘humour seulement…..
      Dommage que le souhait de Mr Jacquelin ne soit pas pris en compte….

      répondre
      1. fifi

        Convenablement, bien sûr mais …. le cancre qui lisait ses pompes devant « Monsieur le Professeur », qui n’a nul besoin, ensuite, du secours de » la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf ! » pour parodier le moraliste qui, jadis, était au programme dans les petites écoles.

        répondre
        1. à ke kuku

          L’on ne doit juger un politique non pas sur son aisance verbale mais sur sa bonne gouvernance.
          Sinon Mitterand serait le meilleur président que la France ait connu.

          répondre
  2. giro 88

    tout ceci me laisse perplexe,on ne voit en Gérardmer que le tourisme ,pas de nouvelles industries que des restaus et bistros, Remiremont est bien devant dommage.

    répondre
    1. Ouille.

      Les deux situations sont incomparables.
      D’une part parce que toutes les vallées et fonds de vallées souffrent en France. Et parce que Remiremont dispose de plusieurs atouts.
      > porte des vallées de la Moselotte, de la Moselle, voire du Bouchot et de Cleurie. Cela lui a permit de limiter la casse en siphonnant l’activité commerciales des villages et bourgades proches .
      > Gare et liaison directe SNCF avec Paris.
      > Située sur l’axe routier Nancy / Mulhouse ( 4 voies ..)
      > Apport d’un homme politique ex président du sénat..
      Remiremont a aussi eu la chance de ne pas connaitre en 1944 le traumatisme des destructions qu’ont connus Gerardmer, La Bresse, ou St Dié.
      Ces atouts n’ont pas empêchés la population de Remiremont depuis 1975 de perdre 2838 habitants alors que Gérardmer n’en perdait que 1504.
      Donc…

      répondre
      1. Georges

        En tout cas,Remiremont n’a pas beaucoup changée de visage contrairement à Gérardmer qui est bien défigurée par toutes ces constructions, malheureusement !

        répondre
          1. Georges

            Non,ça c’était l’urgence après les bombardements, pas le choix fallait bien loger les gens,je parle des nouvelles constructions ,celles des promoteurs qui va faire bientôt ressembler Gérardmer à Monaco

          2. gERFAUT

            Trouvez une futur ressemblance entre Gérardmer & Monaco, il y a une certaine exagération, ou alors vous avez abusé de la mirabelle
            Que l’on trouve exagéré la démultiplication des nouvelles constructions, c’est un fait, mais tout n’est pas du fait de la Municipalité, il faudrait aussi convaincre les propriétaires vendeurs des parcelles de ne pas les diviser

  3. Georges

    Pas besoin de mirabelle pour constater que Gérardmer n’est plus la perle des Vosges qu’elle était auparavant, ce n’est pas un avis personnel ,c’est un fait que beaucoup de monde ,y compris des touristes déplorent, sans parti pris

    répondre
    1. Gerfaut

      Géromois depuis 10 ans mais ayant l’occasion de fréquenter La commune depuis le début de 1970, j’ai effectivement vu la transformation, notamment sur les coteaux. La responsabilité incombe néanmoins en partie aux vendeurs et aux services publics qui ont modifié les Pos. Donc accuser la municipalité sortante, n’est pas tellement objective

      répondre
    2. G Chipot.

      En dehors des excès autorisés par le PLU sur les coteaux, il y a un très gros travail d’embellissement et de modernisme à mener sur l’urbanisme en bas de vallée.
      Pas besoin là non plus de mirabelle voire de gentiane pour s’en rendre compte.

      répondre
  4. lamisol

    La communauté de commune a été la grande absente des campagnes pour les municipales.
    Un vœu pour moi: changer la gouvernance.
    Pourquoi le président ne serait pas un adjoint ou un « simple » élu d’une petite commune?
    Un autre vœu: Un vrai travail pour aller de l’avant et l’arrêt des dépenses inutiles.
    J’espère également, vu la crise sanitaire que nous vivons et avec la crise économique qui arrive,que les élus ferons preuve de modération aussi bien au niveau taxes et impôts qu’au niveau des indemnités .

    répondre
    1. Gilles.

      Trop important pour Gérardmer et sa spécificité hautement touristique de garder son destin en main.
      Et la logique veut que ce soit un élu de la plus grosse commune de la comcom( de loin..) qui ait la présidence.
      Lorsque l’on sait que l’actuel président ( D Houot ) voulait installer le siège de cette entité dans l’affreuse friche ex Anne de Soléne à Julienrupt…
      Endroit se situant par hasard à deux kms de Cleurie et de son maire Patrick Lagarde et à 6 kms de Vagney et de son maire Didier Houot.
      Les deux étant respectivement vice président et président de cette comcom.

      répondre
      1. lamisol

        Madame GIRARDIN, nouveau maire du VAL D’AJOL serait candidate pour la présidence de la comcom de la Porte des Vosges Méridionales.
        Pourquoi ne ferait elle pas consensus?
        Marie Christine BLANDIN a bien présider la région Nord-Pas-De- Calais alors que les Verts (son groupe) étaient minoritaires.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.