Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

SOS Massif des Vosges hausse le ton

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Le bruit est aujourd’hui reconnu comme une pollution  sonore à part entière. Un trouble ayant des conséquences sur la santé des personnes, des nuisances que chasse aujourd’hui l’association « SOS Massif des Vosges » et son président charismatique Dominique Humbert, véritable poil à gratter des pouvoirs publics et des représentants politiques régionaux.

Et pour se faire entendre, il faut élever la voix ou hausser le ton, ce qui a été réalisé dans le cadre d’un pique-nique géant organisé au col de la Schlucht en collaboration avec le « Collectif  pour la quiétude et la sécurité dans le Massif des Vosges » avec pour thème principal « la mise en place de mesures structurelles efficaces et durables auprès des pouvoirs publics pour rendre au Massif des Vosges son caractère paisible et naturel ».

Si le confinement a permis à certains d’identifier les conséquences d’une société trop souvent dans la démesure, d’autres ont vite oublié que le 21ème siècle sera celui du développement durable et qu’il faudra trouver des solutions à nos propres débordements : le bruit en est une des constantes. Alors, forcément les adhérents-militants de SOS Massif des Vosges montent au créneau en prenant la crête vosgienne comme témoin.

« Cette  mobilisation est le 1er jour d’une série qui va durer dans le temps. Celui  de nous faire entendre par les élus et les autorités locales  » commente Dominique Humbert  » les proposions sont faites. Le préfet des Vosges, le procureur de la république et les responsables du département ont reçu au moins 300 lettres de personnes allant dans le sens de nos propositions ».

Pour les 200 à 300 personnes ayant répondu aux organisateurs, il fut question notamment de la fermeture de la route des crêtes. Pas sur sa totalité, en tout cas dans un premier temps mais entre le col de la Schlucht et celui du Calvaire, là même où il existe la réserve Naturelle du Tanet-Gazon du Faing. Pour les protecteurs du massif, le bruit,  la pollution ont un impact incompatible avec la préservation de l’environnement.

Et Dominique Humbert de poursuivre  » Il est temps de comprendre que la transformation du Massif en circuit de vitesse et d’expérimentation pour les motos et les voitures de sport anciennes ou modernes, en plus des nuisances inacceptables qu’elle inflige aux riverains et aux usagers, décourage les potentiels visiteurs français ou étrangers ».

Les éventuelles discussions argumentées risquent d’être très longues entre toutes les parties prenantes et dieu sait si elles sont nombreuses….restaurateurs, fermiers, usagers autos/motos, randonneurs. Un vrai casse-tête en perspective afin de contenter tout le monde.

Wait and see !




58 réactions sur “SOS Massif des Vosges hausse le ton

  1. Tonton Reporter

    Des guignols, combien sont t’ils
    cinq coquelicots, cinq oiseaux N… Cinq anti tout… cinq C… et le compte est bon… cherchez l’erreur…

    répondre
  2. Colibri

    Quel déferlement de haine ! Si les armes étaient en vente libre comme aux Etats Unis, il y aurait des règlements de compte sanglants dans cette bonne ville de Gérardmer !

    répondre
  3. geromois

    il est grand d arrêter de croire tout ce que 68 are qui n a pas évolué de Mr Humbert

    j ai personnellement parlé avec 10 personnes présentent et elles en savaient même pas me dire les revendications de ce monsieur anti tout

    je suis motard et d accord sur le contrôle de la vitesse et du bruit mais laissez la route des crêtes ouverte au motard paisible et ne prenez pas en exemple les 10% de fous qui nous portent une image dégradée

    répondre
    1. Colibri

      Si c’était ce que vous prétendez, pas de soucis , mais les motards viennent tous les WE en bande de 10 ou 20, ils font un max de boucan et se succèdent comme ça toute la journée et même la nuit, c’est normal que les gens paisibles en aient marre, chacun doit respecter les autres

      répondre
  4. Picard

    Je trouve honteux que vous puissiez publier se genre d article qui ne fait que prôner de la haine envers les motards ces gens ne tolère rien et se plaignent de 10 personnes qui font peut être du bruit mais pas des autres qui on des motos au normes et respectent les autres je pense que votre job de journalistes vous doit de respecter tout le monde et de ne pas prôner de la haine

    répondre
    1. Colibri

      Ce ne sont pas les journalistes qui prônent la haine mais les braves citoyens , regardez ce qu’ils crachent sur les vieux écolos etc ….

      répondre
    1. Thiebaut

      Fabienne, J’ai pensé la même choses…. Cela aurait fait au moins 200 voitures de moins à passer devant chez moi!!!
      Comme je l’ai déjà dit… Il n’y a pas que les motos qui font du bruit. Il faut trouver un terrain d’entente pour tout le monde et permettre surtout de respecter les demandes de chaucun mais aussi de la faune et de la flore! Mais à voir les commentaires, les mots respect et entente ne semblent pas être encore un mot courant ! J’espère ne pas être flagellé si j’ai fait une erreur d’orthographe!

      répondre
    2. chouki

      voyons, l’écologie citoyenne, c’est pour les gueux… la direction se transporte en véhicules à essence… mais uniquement parce-qu’elle y est obligée.

      répondre
  5. ARNOULD Pascal

    On va revendre nos motos voitures camions , acheter des chevaux des calèches. Et ces braves gens pour nourrir nos moteurs silencieux feront la fenaison a la main. Elle serait pas belle la vie comme ça ?

    répondre
  6. DF

    Enfin les choses bougent pour de bon ; des milliers de riverains subissent l’égoïsme des fascinés archaïques du moteur à explosion, maintenant ça suffit !

    répondre
  7. Lili

    le nouveau monde écolo , du moins le nouveau monde écolo à la sauce socièté 2020 ; on trie ce qui nous arrange mais on continue à vivre dans l’opulence, et l’excès de tout comme ça nous arrange .Contenter tout le monde devient de plus en plus compliqué voir impossible .

    répondre
  8. anatole

    … Vivement tantôt , au confinement à nouveau ! N’est-ce pas ? ? ?
    Puisque c’est ce que les gens souhaitent tous !
    J’étais à Epinal, Bousey hier ! avec mon cyclomoteur français toujours homologué . Seulement vu des gens qui avaient le sourire. et ça change du cliché des porteurs de bannières illustrant cet article . Quand on a pas la tête des beaux jours , le mieux est d’aller respirer ailleurs. Juste un avis.

    répondre
    1. Charlie

      Anatole encore faut-il avoir de l’air non pollué par des bandes d’abrutis qui ne pensent qu’à leur gueule et oublient le nombre d’enfants asthmatiques de plus en plus nombreux en raison de la pollution.

      répondre
      1. anatole

        Charlie, Oui notre société vit un ensauvagement constaté plus encore dans les grandes agglomérations que dans les petites villes Vosgiennes et forcément en moindre perception dans le massif Vosgien. La pollution dans l’air est le fait de la vie. Les asthmatiques sont là où l’on respire mal, vous avez raison. Dans les Hautes Vosges ce n’est pas encore le cas. Dans la pollution on peut intégrer des façons égoïstes, barbares de se comporter, se tolérer aussi. Les Vosgiens continuent d’être des gens biens. C’est comme ça que je les vois, moi vosgien de l’autre siècle: celui d’avant. Pour preuve, ils accueillent des touristes ces Vosgiens. Ils sont donc évolués. Certes les comportements sont différents pour nombres des usagers venus de toutes parts sur des routes sympathiques lorsqu’ils chevauchent une forte cylindrée. L’éducation n’est jamais terminée et ce pas seulement dans les Vosges. On a réduit les allures au minimum et on voit encore et toujours des accidents. C’est là un fait de comportement et d’appréciation des dangers, des abus tout simplement. Je ne vois pas la Vie en Vosges en confinement. N’en déplaise à qui ne réclame que la calme. La région a besoin de vie

        répondre
        1. Vosgienne

          Blablabla…..
          10 ou 15 motos par jour, ça passe. Mais quand vous en avez 150, avec des puces de sonorité à 120 voire 140 DB ce n’est pas tenable.
          Vous êtes sur vos motos complètement dans votre trip, et les riverains doivent mettre des boules qies. Vous revendiquez le droit de rouler à vive allure dans les Vosges au détriment du droit des Vosgiens de vivre sereinement et en sécurité chez eux. Je parle de sécurité, car certaines routes sont un enfer pour sortir de chez soi. Et je ne parle pas des dégradations des chemins forestiers, ça aussi c’est une réalité. J’habite dans les Vosges un endroit retiré, loin de tout, par choix, et les WE dont épouvantables. Dans une grande ville il y a moins de bruit que devant chez moi. Vous aliéné ma liberté et mon droit de vivre normalement chez moi, pour sauvegarder votre plaisir égoïste de faire du bruit et saccager mon lieu de vie. Vous ne voudriez pour rien au monde vivre en milieu rural, mais faire chier les gueux vous éclaté.

          répondre
          1. Charlie

            Je disais il y a plus de pollution dans les vosges l’été qu’à paris avec des pics d’ozone. l’hiver c’est le chauffage au bois et les centrales au charbon de la merkel qui nous pollue.
            Donc les vosges de la carte postale c’est fini en France la pollution existe. Le monde des bisounours à la vie dure. Non les vosgiens ne sont pas tous des gens biens et conscients de leur patrimoine naturel,il y a aussi plein de gros égoistes avec 2 neurones.

      2. Marcus

        Bonjour ,es ce que toute la pollution provient des véhicules à moteur????
        Usines, avions sont les plus grands pollueurs.
        Nous ,nous sommes des pollueurs avec notre consommation .
        Quand vous faites vos courses alimentaires, combien de déchets ( emballages ect) vont à la poubelle! !!!!!!

        répondre
  9. Gérard

    Motard depuis 38 ans, je crois pouvoir dire sans prétention que je connais la moto …
    Et aujourd’hui je comprends ce mouvement de mécontentement contre les motards. Malheureusement, comme à chaque fois, c’est une petite partie qui jette le discrédit sur l’ensemble des motards. Ceux qui s’imaginent que la route des crêtes leur appartient et qui se conduisent là comme s’ils étaient sur l’Anneau du Rhin … Comme toujours, on ne retient que « les mauvais exemples » et ces gens mécontents ne pensent pas qu’il y a beaucoup de motards respectueux des autres usagers de la route de crêtes.
    Il faudrait également se poser la question de nos voisins allemands qui viennent sur la route des crêtes puisque chez eux les routes leurs sont en grande partie interdite en Forêt noire !!!
    D’autre part, on peut effectivement parler des excès de vitesse des motards ; c’est indéniable. Mais je n’ai jamais vu de contrôle de vitesse sur cette route les week-end. Profitons en aussi pour parler des cyclistes qui roulent de front et qui vous font un doigt d’honneur lorsque vous mettez un coup de klaxon pour les prévenir !!!! Parlons également des campings car qui roulent à 30-40 km/h et qui ralentissent tour le monde au point parfois d’énerver les autres usagers car ils n’ont même pas la présence d’esprit de se ranger sur le coté pour laisser passer ceux qu’ils ralentissent !!!!
    La route est limitée à 70 km/h et si tout le monde respectait cette mesure, il y aurait bien poins de problème !!!!
    Alors oui je comprends ce mouvement de protestation contre le bruit et je serai même tenté de le soutenir … à condition de soulever « tous » les problèmes que l’afflux d’usagers et de touristes engendre sur cette route !!!

    répondre
    1. FanFan88

      Mr Gérard, 70 c’est la vitesse maxi autorisée et pas une obligation de vitesse de déplacement . Le doigt d’ honneur du cycliste … Les prévenir… Le ressenti n’est pas le même entre le motard et le cycliste croyez moi ! Est-ce vraiment au cycliste ou au piéton de faire attention aux véhicules motorisés ??? Bref une fois encore, et je pense que nous sommes d’accord, il y a un manque de respect de l’ autre et une grosse carence en tolérance comme dans tout les endroits très fréquentés… Ceci dit on sait à quoi s’attendre non ? ? ?

      répondre
      1. Gérard

        M. FANFAN88,
        Je ne dis pas que c’est au cycliste ou au piéton de faire attention, je dis que lorsque deux cyclistes roulent de front, alors que c’est interdit par le code de la route, on se voit faire un beau doigt d’honneur pour un coup de klaxon préventif alors que ces derniers sont en infraction …. C’est tout ce que j’ai dit !!!
        En matière de code de la route, je ne pense pas qu’il y ait de tolérance à avoir ; il suffit de respecter le code « pour tout le monde ».

        répondre
          1. Gérard

            Bon, ce n’est pas le sujet de cet article, mais quand même …

            Article R431-7

            Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée.

            « Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. »

            Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

          2. a bobo maman.

            Oui et non.
            Oui s’ il n’y a pas gêne ( de jour uniquement ) .
            Si il y a gêne d’un véhicule il doivent passer en file indienne.

    2. Charlie

      Exact Gérard il existe des motards respectueux, discrets, classes et silencieux mais je ne pense pas que ce soit la norme.
      Pour les crétins peu évolués la moto est souvent vue comme un outil de valorisation pour faire du bruit de la pollution etc..
      C’est sûr que les autres ont davantage compris l’esprit motard qui dit liberté, praticité, respect etc…

      répondre
  10. si si je vous jure ..

    il fallait monter hier soir ou ce matin pour aller voir dans quel état ils ont laisser le site ces pseudos citoyens de l’écologie !!
    des mégots plein à l’emplacement du pique nique, des poubelles qui débordent généreusement par terre, du verre cassé … j’en passe !

    BALAYEZ déjà devant chez vous et ensuite vous reviendrez avec vos propositions …

    répondre
    1. GODONT

      Où est le problème ? Ne faudrait-il pas commencer par redonner à toutes les motos et voitures la norme de bruit toléré ! et interdire la vente de ces accessoires prohibés ! pourquoi, les motos et voitures sont-elles autorisées à rouler en échappement libre !
      J’ai 80 ans, et quand j’étais plus jeune, très jeune, les gendarmes nous confisquait notre mobylette si elle faisait trop de bruit. Aujourd’hui, toutes ces motos et voiture sportives roulent en échappement libre personne ne les sanctionne, ces gros véhicules hyper chers seraient sans doute protégés par les autorités , et non pénalisables .à moins que ce ne soit leurs propriétaires qui soient intouchables protégés par je ne sais quelle administration corrompue ???

      répondre
    2. Mic

      Non Monsieur

      J ai participé hier à ce collectif très respectueux et très souriant, comme une quinzaine de Geromois. Personne ne fumait et n a laissé de déchets. N accusez pas sans savoir. Nous aimerions simplement moins de bruit et un peu plus de respect

      répondre
  11. Michel Claudel

    Bonjour à toutes et à tous,
    J’y étais et du côté des mécontents. Mensonges, mépris, non respect de l’autre voilà sur ce que l’on peut lire essentiellement sur cette première vague de commentaires. Qui fait la modération ?
    Se taire c’est cautionner :
    – Il y avait au moins 20 coquelicots connus !
    – Cinq cons si j’ai j’ai compris les sens de cette phrase !
    – Je crois que le motard se trompe sur ce pourquoi nous étions là et sur le nombre de motards irrespectueux. Je ne souhaite pas de polémique mais je ne dois pas me tromper beaucoup en annonçant qu’une bonne moitié de motards prennent des risques. Roulant très souvent au régulateur à la limite autorisée, très peu de voitures me doublent et quelques très rares motos me suivent ; le constat… D’autres part dites aux irresponsables de cesser de tendre le pied après avoir doublé sans visibilité et parfois sur la ligne blanche, également en groupe. Situation fréquente ! Mort de peur je ne vais plus jamais sur la route des crêtes les week-end et si je dois m’y rendre j’y accède toujours à pied.
    – Quant aux personnes présentes, très nombreuses sont montées à pied et combien d’autres à vélo.
    Pour terminer. Tout le monde a sa place sur nos routes, en respectant la sécurité de tous et un minimum de tranquillité. Si prendre toute sa liberté en pratiquant des loisirs plus bruyants et plus à risques est concevable, où se trouve la mienne ? Le tout loisir est probablement à l’origine de nombreuses nuisances de toutes sortes. A défaut de sagesse, une réglementation contraignante sera probablement la seule sortie d’un mieux vivre à proximité de nos routes de montagne.
    Monsieur le Préfet, Mesdames, Messieurs les élus, bon courage, vous avez du travail.
    Michel Claudel Saint Amé

    répondre
  12. Guillaume

    Les vosges sont devenue inssuportablement bruyantes! Mauvais bitume merci le conseil général , non respect des limitations, engins trafiques, que dire des motordays ….
    j’encourage ce genre d’initiative pour retrouver une nature calme! et ceux qui ne sont pas content n’ont qu’à aller se balader ailleurs on n’a pas besoin d’eux!

    répondre
  13. Lili

    1 weekend sur trois ; ouverts aux motards autos, le deuxième aux écolos à pied écolo oblige et le troisième juste les animaux après tout ils ont droit aussi à leurs revendications .

    répondre
  14. Pascale

    Je suis vosgienne et tellement fière d’être des hautes Vosges de part ma naissance, ma culture et mes quelques mots de patois que mes grand parents m’ont transmis. Le massif m’arrache des larmes d’émotion à chaque fois que je le regarde et le ressent. J’y suis chez moi, je l’aime, je le respire. Je suis imprégnée de ces Hautes Vosges et motarde également.
    Arrêtons de toujours casser du sucre sur les motards. Comme partout il y des gens bien et d’autres, la minorité, qui nuit à la majorité. Chez les camping caristes, les randonneurs c’est la même chose. Ce massif est sur fréquenté, les chamois sont devenus quasi domestiques… Mais de quoi vivrions nous dans les Vosges et surtout les Hautes Vosges si les touristes n’étaient pas là. Les bars de la Schlucht ne sont ils pas fréquentés par une majorité de motards. Alors, oui interdisons les routes des crêtes aux motards comme l’on fait nos voisins allemands sur les leurs et déplaçons le problème ailleurs, comme cela se passe outre Rhin. C’est aussi pour cela qu’il y a tant de motards dans les Vosges. Perso ça fait plusieurs années que je ne suis pas montée sur ces routes car trop fréquentées. Même à pieds le cœur n’y est plus. On se croirait sur les champs Elysees. Je me suis fait une raison. Soit on laisse le tourisme, soit les Vosges crevent…La solution, ce serait que ceux qui ont de bonnes idées montent des entreprises pour donner du boulot ailleurs que dans le tourisme. Arrêtons de cracher dans la soupe !

    répondre
  15. Lili

    Cher geromois ,faites comme moi a partir du 14 juillet jusqu’au 15 août aller au plan d eau à remiremont et faites vos courses par la même occasion ! Du calme Casi personne le bonheur ! Évitez le petit st Tropez ! Le temps de l’été et voilà !

    répondre
  16. Mic

    Non Monsieur

    J ai participé hier à ce collectif très respectueux et très souriant, comme une quinzaine de Geromois. Personne ne fumait et n a laissé de déchets. N accusez pas sans savoir. Nous aimerions simplement moins de bruit et un peu plus de respect

    répondre
  17. Lolo

    J ai été le casse pied de tout le monde sur cette route ,seul a moto en échappement libre il y a longtemps,en montant en vélo ,avec mes enfants plus récemment et puis en camping car ,et enfin a pied ,chaque moyen de transport permet d appréhender les vosges différemment ,et de se remettre en question quant au rapport a l’ autre je vous souhaite a tous d avoir la force de faire un pas en avant vers le casse pied en face de vous,car vous êtes forcément le casse pied de quelqu un a+ dans les Vosges

    répondre
  18. Olivier THOMAS

    En tant que motard je soutiens cette initiative… Le problème est le bruit (pas assez de contrôle) et surtout la fréquentation excessive de cette route des crêtes. Ce week-end Longemer et Gerardmer etaient envahie par les voitures. Alors à quand le retour du train à Gerardmer ? Et pour l’acces aux crêtes pourquoi ne pas remettre en service le tramway d’antan ? Choix qui a été fait au Puy-de-Dome victime lui aussj de surfréquentation…

    répondre
  19. le grincheux du 88

    bonjour à tous.
    Du trouduc à l’ancẽtre.
    Du piéton à l’utilisateur de la trottinette,vélo,cyclo moteur,moto,voiture,tracteur et tout ce qui roule ou se pousse.
    amis de la nature (ou pas).
    Déployer votre énergie pour garder NOS Vosges comme certains le revendique dans son écrin.A entretenir nos forêts,qui aujourd’hui sont dans un état calamiteux.
    alors on peut tout critiquer,être contre tout (et tous)vouloir améliorer tout ou en partie. je ne me trompe pas de combat,mais le massif des Vosges sans nos forêt ne vaut pas tripette!
    Alors oui beaucoup on le verbe haut,mais pour passer à l’acte(une toute autre histoire).
    Quand on veut on peut,donner votre énergie et vos bras(pas besoin du reste)au service de la nature.
    Je suis un pur vosgien tête de holtz,une tête de bois et je patiente dans un mois et demi le calme seras de retour.
    pour ce qui concerne nos forêts?????

    répondre
    1. lamisol

      Des fois, j’ai du mal à comprendre, alors je cite: VAGNEY ACTUS.
      « Période difficile pour l’homme et la forêt avec toutefois des grosses différences car le forestier que je suis connais les causes et les remèdes du dépérissement actuel de la forêt. Je serais tenté de dire: ce n’est pas grave, ce ne sont que des arbres!…
      la suite de l’article est beaucoup plus réaliste avec un constat plutôt sombre pour l’avenir.

      répondre
  20. Paul

    Bonjour à tous,
    C ‘est dur de changer, d’évoluer, d’agir en responsabilité.
    Tout comme vous,je suis multiple, une part de chacun d’entre nous : motard, Vttistes, cycliste, randonneurs,passionné vitesse, et comme nous tous j’adore les Vosges, terre de ma vie, ressort de mes envies, pour nos lacs, nos vallées, nos cols, nos brumes, nos champignons, nos routes, nos arbres, le vert, le bleu, la neige….
    Mais les temps changent, le confinement…. quel bonheur, plus de bruit, plus d’avion, des ciels bleus comme jamais, de nouveau des oiseaux, des insectes et même le retour des sauterelles de notre enfance, ALORS oui je prends mes responsabilités, pour moi, pour mes enfants ; difficile destinée que celle de notre génération, dont les croyances et le mode de vie, détruisent….la vie.
    Notre RESPONSABILITE est grande est ne peut être déléguée, c’est le prix de la liberté, alors posons nous la question et agissons en conséquence : Quelle Terre pour nos enfants, quelle Vosges pour nos enfants, quelles crêtes pour nos enfants.

    répondre
  21. ROBERT

    La patrouille de début de soirée prévue pendant la période estivale devrait s’assurer du respect de la tranquillité dans le secteur de l’Avenue du 19 Novembre /Bd d’Alsace/ 3eme DIA.
    Scooter gris bruyant !!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.