Search
dimanche 20 sept 2020
  • :
  • :

Colo apprenante à l’ODCVL : des petits trappeurs studieux Pour bien préparer la rentrée

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Pour cette dernière semaine des grandes vacances, l’ODCVL de la Mauselaine proposait une colo un peu spéciale qui intégrait des cours de mathématiques et de français afin de bien préparer la rentrée. Un choix pertinent puisque la directrice Marine Friry et son équipe ont fait le plein sur ce séjour qui a accueilli 45 enfants en provenance du Grand Est, dont quelques Gérômois.

S’il s’agissait bien d’un séjour « petit trappeur » pour ces jeunes âgés de 6 à 12 ans, l’équipe d’animateurs/trices et sa directrice avaient donc décidé de lier l’utile à l’agréable avec des séances quotidiennes de 2 heures dédiées aux maths et au français afin de revoir les notions de base. C’est le principe de ces colos apprenantes financées par l’État et dont le concept a définitivement trouvé son public. Les cours étaient encadrés par Marine Friry elle-même, également enseignante de métier, ainsi que par Louis Golly, étudiant à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation ( INSPE) à Nancy.

L’idée est de proposer du renforcement scolaire dans un contexte différent de celui de l’école, notamment en alliant des activités ludiques à l’apprentissage. Le fil rouge est un petit garçon qui vit lui-même une colo et les deux collègues qui animent les cours partent de situation du quotidien de l’enfant afin de puiser de l’inspiration et amener les enfants à travailler les deux matières au programme. La petite troupe s’est ainsi penchée sur l’inventaire de leur valise, l’écriture d’une lettre à leurs parents, la création d’un hélicoptère en papier, histoire de faire un peu de géométrie, le scénario d’un Cluedo, la création d’une horloge en papier pour réviser/apprendre à lire l’heure. Les enfants ont aussi repris la visite d’une ferme qu’ils ont effectué vendredi après-midi et une petite session cuisine était au menu avec la confection d’un gâteau, histoire de réviser poids et volumes.

L’avantage de la formule étant de travailler en petit groupe, cela offrait la possibilité de personnaliser d’une certaine manière les séances. Rappelons enfin, et c’est important, que ce séjour était intitulé « Petit trappeur » avec tout ce que cela peut impliquer en matière d’animation avec un menu relativement copieux lui aussi : cabanes, tir à l’arc, découverte de l’environnement local, soirée barbecue, contes, sortie à la ferme, baignade etc. Pas le temps de s’ennuyer comme on dit !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.