Search
jeudi 1 oct 2020
  • :
  • :

« Gérardmer Patrimoine Nature » descend dans la rue pour se faire entendre Communiqué

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

 

Gérardmer patrimoine naturelogo GPN

 

Une marche silencieuse est organisée vendredi 28 août à 19h sur l’esplanade du lac quai de Waremme. Le maire ne nous entend pas ! L’urbanisme irraisonné et non contrôlé  fait grand bruit dans la Perle des Vosges !

Gérardmer est bien connue pour son lac, sa station de ski, son festival du film fantastique en janvier, son triathlon international, ses randonnées, ses logements insolites…Appelée « Perle des Vosges » par Abel Hugo, elle est régulièrement classée dans les destinations « Montagne » favorite des français, et subit, comme beaucoup d’autres dont Chamonix, le contrecoup de cette médiatisation : la spéculation immobilière détruit peu à peu notre environnement, et finalement coupe la branche sur laquelle nous nous sommes assis, à savoir le tourisme vert dans une nature préservée. Bétonisation des coteaux avec des lotissements de chalets « à touristes » (+32 % de permis accordés en 3 ans, un doublement rapide du nombre de locations), incivilités, services débordés, infrastructures saturées, eau rationnée, incapacité des locaux à se loger… A voir les permis accordés en mairie, on imagine les dégâts à venir.

Nous avons donc décidé de réagir et avons crée en décembre 2019 l’association Gérardmer Patrimoine Nature, avec pour objet de « rassembler les habitants de Gérardmer, débattre ensemble et proposer des solutions pour freiner la politique d’hyper urbanisation favorisée par des lois nationales et locales inadaptées » (Journal officiel)

https://www.gerardmer-patrimoine-nature.com/

Nous avons bénéficié de nombreuses parutions dans la presse régionale. Nous sommes aujourd’hui reconnus. Nous avons essuyé quelques tempêtes, campagne électorale oblige (par exemple, la plainte très médiatisée déposée par le maire à l’encontre de notre présidente pour « insultes et menaces » juste avant le 2ème tour, non fondée bien entendu), mais aussi de belles « victoires » :

  • le ralliement des deux listes d’opposition à la mairie durant toute la campagne (à elles deux, elles ont quand même recueilli 53 % des voix),
  • et surtout, plus de 29 000 signatures à notre pétition lancée il y a un mois, et qui demande au Maire de Gérardmer et au Préfet des Vosges la mise en place d’un plan d’urgence afin d’accélérer la modification du PLU, trop permissif et inadapté.

29 000 signataires, des Gérômois, des voisins vosgiens, des lorrains, des habitants de la France entière, y compris Outre-Mer, et même des cousins canadiens ! Tous amoureux de notre belle commune ou simplement solidaires de notre démarche car concernés eux-aussi par la même problématique dans leur village.

Près de 700 commentaires éloquents, que nous vous invitons à découvrir sur le site

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/aidez-sauver-cadre-naturel-gerardmer/96571

et dont nous joignons quelques extraits à ce mail.

Nous avons rencontré le Maire et son adjoint le 15 juin. Ils semblaient constater eux aussi l’excès d’urbanisation, mais se disaient impuissants à changer les choses…Deux jours plus tard, devant des milliers de spectateurs, le Maire faisait tenir à notre présidente des propos qu’elle n’a jamais tenus, ou sortis de leur contexte, afin de discréditer notre association devenue trop embarrassante.

Depuis, la communication est rompue, et les permis de construire continuent d’être délivrés à grand rythme à Gérardmer. Nous avons demandé un entretien en mairie pour faire suite à la mobilisation nationale de notre pétition. Notre demande est sans réponse…

Nous rencontrons les députés et hommes politiques Vosgiens afin de faire bouger les choses. Eux nous entendent, mais les clés sont dans les mains du maire.

Notre action fait grand bruit dans la région, en témoigne les parutions recensées sur notre site : https://www.gerardmer-patrimoine-nature.com/presse

Vendredi 28 août 2020, nous nous retrouverons pour une marche silencieuse devant sur l’Esplanade du lac, quai de Waremme entre l’Union Nautique et l’hôtel Beau Rivage, à 19 heures

Anne Huart, Présidente

Jacques Valentin, co-président

Jean Claude Crouvezier, vice-président