Search
jeudi 24 sept 2020
  • :
  • :

ASG Ski Alpin : « se remettre en ordre de bataille pour rebondir » Etre imaginatif, que ce soit pour la bourse aux skis comme pour la nouvelle saison

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

2019-2020 aura forcément était une drôle de saison pour l’ASG SKi alpin qui aura subi de plein fouet le manque de neige dans le secteur suivi de la crise sanitaire qui a perturbé le monde du sport dans son ensemble. Pour reprendre les mots du président Hubert Gourguillon, il va donc falloir « se remettre en ordre de bataille pour rebondir » cette année !

ag ski alpin HubertOn ne va pas vous refaire le scénario catastrophe de l’hiver dernier en matière d’enneigement, vous savez déjà tout… Forcément, les sports de glisse en ont pris un coup sur la tête, et du côté de l’ASG Ski Alpin, on déplorera surtout l’annulation de la grande Semaine Du Blanc qui s’annonçait comme une belle fête avec de nombreux partenaires, des compétitions, des animations et tout le toutim. La météo en a décidé autrement et c’est bien dommage. Pour pallier au manque de neige cet hiver, l’équipe d’encadrement a su se mobiliser en proposant des stages et sorties dans les Alpes notamment, avec comme point d’ancrage Châtel. A peine sorti d’une déception et d’une saison difficile que la crise sanitaire a pointé le bout de son nez, obligeant les skieurs à passer une bonne partie du printemps à la maison. La reprise a pu se faire en juillet dans le respect des gestes barrières et de la distanciation avec notamment 2 stages à Amnéville et des sorties sportives diverses et variées. Il fallait bien ça pour garder la forme et le moral !

AG SkiAprès cette année « bizarre et hors normes » , le club doit désormais se projeter vers l’avenir. Rester vigilant dans un premier temps face au virus en suivant les directives du ministère et de la fédération, même si cela implique des contraintes lourdes. En matière de projets et dans le cadre de l’ANS, l’ASG s’est engagée dans le développement du ski de randonnée et un groupe de travail va être mis en place sur cette thématique avec pour objectifs de former des cadres et de mettre en place l’activité en proposant des sorties. Dans le même cadre, le club va mettre en place des courses populaires ouvertes à toutes et à tous dans l’esprit de la course du Père Noël. Des courses pour l’ensemble des catégories devraient également venir garnir l’agenda de la saison, mais aussi une course de la coupe de France Esprit Racing, deux courses FIS pour la catégorie C, et une manche de coupe de France de Télémark. Une discipline que le club continuera d’ailleurs à promouvoir et à soutenir. Enfin, l’ASG continuera également à soutenir la démarche de la cité scolaire de la Haie Griselle et de ses sections sportives.

Pour conclure, Hubert Gourguillon a rappelé que le nerf de la guerre restait les finances et que de ce point de vue, « une zone de turbulences » était en approche concernant la traditionnelle bourse aux skis organisée par le club chaque année, et qui constitue sa principale source de revenus : « Nous allons tout mettre en œuvre pour pouvoir faire cette bourse en respectant l’ensemble des préconisations sanitaires. Si la bourse a lieu, ça ne sera pas une bourse classique, à nous d’être imaginatif ! » On croise les doigts (surtout pas les skis !!!) !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.