Search
vendredi 18 sept 2020
  • :
  • :

Les véhicules électriques et hybrides « stars » des Portes Ouvertes Jeker Automobiles Rendez-vous les 12 & 13 septembre dans les garages de Gérardmer et Sainte-Marguerite

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

208eDécouvrez la nouvelle gamme de véhicules électriques 208/2008 et hybrides 3008/508 dans votre concession de

Gérardmer et Sainte-Marguerite

-Jusqu’à 7000€ de bonus + jusqu’à 5000€ (rime à la reconversion)

offre valable jusqu’à la fin de l’année 2020. Véhicules à essayer

Jeker Automobiles, 88400 Gérardmer

117 Boulevard d’Alsace
Tél : 03 29 63 14 50

jeker gérardmer

Jeker Automobiles, 88100 Saint-Marguerite
 134 Rue des Grands Prés
Tél : 03 29 42 10 00
jeker saintdie



3 réactions sur “Les véhicules électriques et hybrides « stars » des Portes Ouvertes Jeker Automobiles

  1. ROBERT

    Voilà un moyen de déplacement respectueux de l’environnement et surtout du bruit qui est plus que nocif pour tous.
    STOP AUX BRUITS : voitures,motos,mobylettes hors normes en décibels à contrôler et verbaliser tous ceux qui contournent les lois,avec des kits d’échappement non réglementaires.
    La Perle des Vosges ne mérite pas ces excès et risque de perdre sa plus haute marche sur le podium.
    Réagissons avant qu’il ne soit trop tard !!!

    répondre
    1. houlà.

      Le problème c’est surtout les motos hors règlementation.
      Tant qu’il n’y aura pas de contrôles du bruit, cela continuera.
      Ce n’est pas normal ce laxisme des autorités.

      répondre
    2. houlà.

      Article paru dans un hedomadaire moto . 5 septembre 2019

      Suite à des plaintes de riverains de la célèbre vallée de Chevreuse, à l’ouest de Paris, bien connue des motards franciliens pour ses « 17 tournants », l’organisme Bruitparif a développé un système d’enregistrement sonore que beaucoup annoncent comme un premier pas vers une verbalisation automatique. Explications.

      Bruitparif est l’équivalent pour le bruit d’Airparif pour la pollution de l’air : un organisme francilien ➚ d’évaluation technique de l’environnement sonore. Pour autant, le fait de mesurer le bruit en vallée de Chevreuse, et d’en identifier les auteurs, n’est pas nouveau tant les plaintes de riverains excédés par le bruit de certains deux-roues sont nombreuses.

      Bruitparif a réalisé une étude du volume sonore émis par les deux-roues motorisés dans ce secteur ➚ l’an passé, étude très bien documentée, et qui proposait dans sa conclusion de tester ces fameux capteurs « méduses », dispositifs de mesure et d’enregistrement du bruit développés et brevetés par Bruitparif.

      Vers la verbalisation ?

      L’objectif annoncé par Bruitparif de cet essai, annoncé explicitement en conclusion de cette étude , était double :
      – valider la capacité de la « méduse » à bien identifier les engins excessivement bruyants et de tester la mise en place d’une signalisation incitative innovante sur le bruit (à l’image des radars pédagogique de vitesse), qui pourrait à terme ouvrir la voie à un contrôle sanction automatisé.
      – effectuer un suivi sur la durée à l’aide de ce type de capteurs permettra également de mettre en évidence l’impact de la mise en place de mesures visant à réduire les comportements excessivement bruyants (limitation de vitesse, radars automatiques, actions de sensibilisation, expérimentation de plages de moindre bruit le week-end…).

      Cette expérimentation sonne comme un signal d’alarme pour les usagers les plus bruyants. Si la situation ne s’améliorait pas rapidement a minima dans les zones « sensibles » comme la vallée de Chevreuse, tout conduirait à la dernière extrémité : une verbalisation automatique dont tous les ingrédients seraient déjà prêts ! À bons entendeurs…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.