Search
vendredi 4 déc 2020
  • :
  • :

Gérardmer Patrimoine Nature : une marche silencieuse pour se faire voir Vers une consultation publique concernant la révision du PLU ?

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

marche banderoles gérardmer patrimoine

Sous l’impulsion des chevilles ouvrières de l’association Gérardmer Patrimoine Nature, de nombreux adhérents se sont réunis au bord du lac ce mercredi soir pour se faire voir en attendant de pouvoir se faire entendre. pourquoi une marche silencieuse ? « Le maire ne nous entend pas, ne veut pas nous recevoir, ne répond pas à nos demandes. Donc nous nous taisons et nous marchons » précisait ainsi Jacques Valentin dans une brève intervention quai de Waremme.

Forts d’une pétition qui a recueilli près de 29 000 signatures les membres de Gérardmer Patrimoine Nature poursuivent leur action et demande à M. le Maire de Gérardmer et à M. le Préfet des Vosges « l’instauration d’un plan d’urgence » dont les grandes lignes sont les suivantes : « l’objectif de ce plan se définit par sa simplicité et son évidence : modifier certaines des règles du PLU, celles qui sont bien connues aujourd’hui comme étant la cause de la densification des constructions. Nos propositions sont simples :

Recul par rapport aux limites séparatives, aux voies existantes, non mitoyenneté, application d’un coefficient au sol, végétalisation pleine terre, limitation de hauteur des remblais et soutènements, limitation des pentes d’accès, traitement adapté des eaux de pluie... »

Pour plus de détails, lire le précédent communiqué : https://gerardmerinfo.fr/2020/08/gerardmer-patrimoine-nature-descend-rue/

Il a été rappelé les conséquences de « l’urbanisation galopante » sur « le bien vivre à Gérardmer » : incivilités croissantes, services débordés (traitement des déchets, circulation routière…), infrastructures saturées, eau rationnée, incapacité des locaux à se loger, le bruit incessant devient une règle, un ras-le-bol des habitués au calme de la région qui souhaitent changer. » A ce titre, une « habituée » explique son ressenti : « Je viens à Gérardmer depuis longtemps, presque depuis toujours, disons presque 70 ans, j’y passe quasiment toutes mes vacances, je dirai que l’âge aidant j’y passe de plus en plus de temps. Mais je suis désolée de voir que Gérardmer est progressivement défigurée. On vend beaucoup Gérardmer comme destination touristique, et à juste titre. Mais on manque de parkings pour accueillir les touristes, il n’y a pas ou peu de sécurité sur et autour du lac, et ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. (…) C’est un écrin merveilleux, et j’ai peur qu’on le bousille définitivement. »

Par ailleurs, dans le même temps, la présidente de Gérardmer Patrimoine Nature Anne Huart annonçait que le maire Stessy Speissmann venait d’évoquer sur France 3 une consultation publique concernant la modification du PLU. Tous les espoirs sont donc peut-être permis pour les adhérents de l’association et leurs nombreux sympathisants.




27 réactions sur “Gérardmer Patrimoine Nature : une marche silencieuse pour se faire voir

    1. Gérard GEGOUT

      Tout se qui se construit à Gérardmer depuis des dizaines d’années n’est pas une réussite, c’est le moins que l’on puisse dire et malheureusement cela continue.
      En ce qui concerne ce terrain Avenue de la Ville de Vichy-Boulevard Adolphe Garnier , c’était l’occasion de changer de cap et de faire une belle architecture de style local.
      La bonne solution, selon moi, aurait été de construire un bel hôtel élégant et moderne mais d’une. architecture vosgienne.
      Pour le financement Madame Huart revendait son hôtel du Parc et ses différentes annexes pour les transformer en logements, dont une partie de logements sociaux puisque la loi l’oblige.
      Il aurait étét également judicieux de faire quelques beaux logements destinés à la vente au dernier étage de ce nouvel immeuble, ce qui compléterait de plus le financement.
      En ce qui concerne cette association, il est bien évident que Madame Huart est en total conflit d’intérêt, ce qui est absolument inacceptable!

      répondre
  1. FIFI

    29.000 signatures et, au final… combien de personnes à la MANIFESTATION?
    les signataires ont peut-être perçu que la manif était destinée surtout à défendre le patrimoine de quelques personnes soucieuses de leur bien et de leur tranquillité. D’aucuns n’ont par oublié , peut-être, le « haut parleur » qui, en son temps, refusait la construction du « TONNEAU » car la vue depuis son hôtel devait en pâtir!
    C’est ce qu’on appelle avoir le cœur du la main!

    répondre
    1. jack

      Et s’il y avait eu beaucoup de monde , vous vous seriez sans doute insurgé,genre trop de monde c est dangereux , distance de sécurité,cluster bla bla..
      Finalement ce covid arrange bien les élus :les gens n’osent plus trop se réunir ,manifester et ça permet aux dirigeants de faire passer toutes les pilules qu’ils veulent.!

      répondre
    2. David Michel

      Bonjour

      Mr Lambert avec tout le respect qui vous est dû je considère personnellement que ce n’est pas trés fin de votre part d’ironiser au sujet d’un problème qui concerne l’avenir de Gérardmer ,sachant que votre « poulain » n’est pas irréprochable

      DAVID Michel.

      répondre
      1. FIFI

        Et vous, l’êtes vous? Le maire fat son travail sérieusement comme tous les maires d’hier et d’aujourd’hui et ce, malgré ceux qui savent tout mieux que tout le monde et donnent sans cesse des leçons.

        répondre
        1. David Michel

          FIFI?

          sans vouloir donner de leçon je vous dit malgré tout que le minimum de politesse serait de signer votre prose ,car il faut une sacré dose de courage pour dialoguer sans signer…….

          répondre
    3. Schmit

      Parmi les 29000 signataires, il y a des Gérômois bien sûr, et aussi beaucoup de gens qui viennent en vacances à Gérardmer depuis longtemps et qui ne reconnaissent plus leur lieu de vacances.. Des gens qui viennent occasionnellement et qui n’apprécient plus ce qu’est devenue notre ville et alentours!
      Il y a aussi des enfants de Gérômois qui aimeraient habiter Gérardmer, mais qui ne peuvent pas cause terrains inaccessibles et rares et surtout peu de logements ou maisons leur étant destinés! Ils doivent habiter des villages environnants… Les élus pensent plus aux touristes qu’aux locaux.
      Ces signataires venaient à Gérardmer pour le calme de ce bel endroit et pour se reposer. Or venir à Gérardmer pour se reposer en été est aujourd’hui mission impossible!
      Entre ce trop plein de touristes, les incivilités des occupants de ces trop nombreux chalets de location et cerise sur le gâteau, une manifestation de motards (Motorsdays) qui n’a rien à faire dans notre ville ) qui est plus qu’insupportable en bruit et pollution, ces fidèles touristes n’ont plus envie de revenir….
      Etant Gérômoise de naissance, du haut de mes 73 ans, je peux constater les évolutions nuisibles de ma ville ou il faisait si bon vivre autrefois…Hé oui, Monsieur Lambert, c’était mieux… Avant!

      répondre
    4. Valentin

      Votre commentaire est inutile MR Lambert… Quel manque de respect pour de nombreux Geromois qui n’ont pu se déplacer ou qui par crainte du Covid se sont abstenus… Affligeant et surprenant de votre part…

      répondre
  2. BJML

    29000 signatures.
    Combien d’habitants permanents, à Gérardmer: entre 9000 et 10000?
    Combien de résidents SECONDAIRES ont signé cette pétition? Réponse: certainement plus de 19000.

    répondre
    1. Dunezat

      Les 29000 signataires sont répartis à travers le pays et le monde, c’est la richesse de Gérardmer et explique qu’ils ne pouvaient être présents !
      Ne sous-estimez pas la puissance de ceux qui travaillent et oeuvrent pour une vision qui couvre nombres domaines, notamment écologiques et sociaux.
      Et n’oubliez pas, ni ne méprisez, ceux qui comme moi, paient des impôts à Gérardmer en y séjournant deux mois pas an, en attendant la retraite !
      Vous crachez sur leur pognon ?

      répondre
      1. BJML

        Cracher sur leur « pognon », certainement pas, je n’en profite pas, contrairement à certains autres.
        Je ne profite que de leur bruit et des encombrements qu’ils provoquent.

        Je n’ai pas l’intention de dénigrer votre action; mais ce chiffre de 29000 signature me semble exagéré.

        répondre
        1. G Chipot

          Jusqu’à preuve du contraire, l’ensemble des géromois profitent, à minima indirectement, de l’économie touristique.
          Maintient des services publics ( hôpital entre autres ).
          Arrivée de jeunes médecins.
          Très nombreux commerces actifs.
          Activité culturelle importante ( MCL, cinémas, expositions, … ).
          Piscine; bowling, base nautique, espace lac, etc..
          Cela sans compter les très nombreux emplois directs et indirects qui en découlent.

          répondre
  3. Jean-Claude Crouvezier

    M. LAMBERT
    Pour ceux qui connaissent la réalité de la gestion de l’urbanisme depuis la mise en application du PLU en 2012, alors que vous étiez aux affaires, votre commentaire est plus qu’incongru.
    Cette réalité m’est connue et je l’ai dite (et écrite) sur un réseau social connu avec une lecture ouverte à tous
    JC Crouvezier

    répondre
    1. G Chipot.

      Personne en 2012, sauf ceux qui possédaient des terrains qui sortaient des zones constructibles, n’a critiqué la bascule du POS vers le PLU.
      Ce changement n’était d’ailleurs pas de la volonté des maires mais de l’état .

      répondre
      1. Jean-Claude Crouvezier

        Personne n’avait à critiquer la bascule, le PLU s’imposait par la loi SRU.
        En revanche les règles du PLU édictées dans sa version initiale n’ont pas changé, à une seule petite exception, après sa révision expresse de 2015.
        Ces règles et notamment celles relatives aux prospects (distances par rapport aux limites sur rue et mitoyennes), très permissives, amenaient à la densification que nous connaissons. La suppression du COS a accentué cette densification mais est bien loin d’en être la cause majeure.
        Informe-toi avant de lancer des affirmation! Un réseau social bien connu, publications des 6 juillet et 3 aout 2020…

        répondre
  4. Comte

    Tous ces commentaires en faveur d’un PLU caduque sont des aveux de faiblesse confirmant que les élus ont toujours raison, qu’ils ne reconnaissent jamais leurs erreurs sans mea-culpa… Hélas

    répondre
  5. Denis

    Effectivement taxe foncière et taxe d’habitation payée plein pot par les « résidents secondaires » sont des ressources non négligeables pour les collectivités locales et significatives pour ceux qui les payent.
    L’angle de vue sur les sujets de l’aménagement n’est pas forcément le même que celui des résidents à l’année mais il y a quand même une certaine légitimité pour prendre part au débat …

    répondre
  6. Lili

    Nous pensons très fortement à déménager, revendre la maison et mettre les voiles , geromoise depuis ma naissance je ne supporte plus se bordel incessant !! Etrre obligé d’aller faire mes courses à remiremont en été car les routes à gerardmer bien trop dangereuses et les grandes surfaces !! Augmente leurs prix ! Bref c’est devenu le petit st Tropez alors très bien ! Cest mes enfants qui seront decu car ils aiment leur école mais trop c’est trop ! Nous recherchons une ville normale ou on a peur de se faire défoncer la voiture à chaque intersection. Grosse déception et nous pas les seules à vouloir déménager

    répondre
    1. FIFI

      Je vous comprends mis il y aurait un remède : que l’on fasse simplement respecter la loi mais …. vous êtes bousculés sur les trottoirs parce que des vélos ou autres circulent et même à contre sens, idem au bord du lac…. les voitures ne respectent pas le code, roulent trop vite, se garent- comme les motos- n’importe où y compris sur les propriétés, les gens crachent, lance tout sur la chaussée….. ce n’est pas propre à GERARDMER même si cela est, ici, plus fort et donc plus insupportable mais vous savez que c’est dans l’air du temps « je fais ce que je veux, comme je veux et quand il me plaît car je le vaux bien! »
      Il suffirait d’un peu de désir réel de contrôler et verbaliser.
      Mais, c’est une chose qui n’est pas le propre ici.
      En vous souhaitant de trouver ailleurs ce qui vous manque ici mais, vu notre temps, je ne suis pas certain que le ciel soit plus beau, plus pur, ailleurs.

      répondre
      1. G Chipot.

        Chaque endroit a ses avantages et inconvénients et il n’y a pas de martingale magique.
        Les atouts de Gérardmer peuvent aussi avoir des inconvénients.
        Mais ces deux mois un peu compliqués nous permettent de garder sur l’ENSEMBLE de l’année une qualité de vie que beaucoup de monde nous envie.
        De mon coté je ne troquerai pas mon baril de Gérardmer contre deux barils d’une autre marque.

        répondre
  7. houlà.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais eu connaissance d’une épidémie d’accidents routiers dans Gérardmer cet été.
    Pendant cette même période , j’ai également toujours réussi à faire mes courses sans attendre plus de 5 minutes à une caisse de supermarché.
    Et choisir de parcourir au nom de la sécurité routière, 60 kilomètres sur des départementales encombrées de véhicules légers, de camping cars, et de camions, est assez paradoxal.

    répondre
    1. FIFI

      Quand on ferme les yeux… c’est normal. mais demandez aux gens qui sont au bord du lac ou en ville s’ils apprécient d’être bousculés par vélos sur les trottoirs ou sur les quais lorsque les enfants , finalement, sont en danger alors qu’ils devraient être sereins!
      Faites comme tous ceux qui disent que tout est bien dans notre société pourrie…..
      Les solutions sont tellement simples qu’on laissent les choses empirer et la suite inévitable …. qui la subira ?

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.