Search
vendredi 23 oct 2020
  • :
  • :

Le stade de Corcieux inauguré en grandes pompes Rencontre avec un champion : Pascal Martinot-Lagarde

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Pascal martinot-Lagarde en compagnie de jeunes athlètes locaux.

Pascal Martinot-Lagarde en compagnie de jeunes athlètes locaux.

Samedi après-midi, la municipalité de Corcieux avait mis les petits plats dans les grands afin d’inaugurer comme il se doit son nouveau stade d’athlétisme situé en bordure du collège Paul-Emile Victor. Les jeunes athlètes du secteur avaient ainsi la chance et le plaisir de rencontrer Pascal Martinot-Lagarde, grand spécialiste du 110m haies dont il est Recordman de France, Champion d’Europe et médaillé au championnat du Monde. Rien que ça !!

Le petit monde de l’athlétisme était donc en ébullition malgré la pluie ce samedi 27 septembre, date choisie par la mairie de Corcieux et son premier magistrat Christian Caël pour inaugurer ce nouveau stade situé au pôle multisport. Une inauguration qui faisait écho à la fête annuelle des associations locales et à laquelle avait répondu de nombreux élus des communes voisines ainsi que des représentants de clubs d’athlétisme, à l’image d’Athlé Vosges Entente Clubs. Mais celui que toutes et tous attendaient, c’était bien entendu Pascal Martinot-Lagarde champion particulièrement abordable et plein d’humour qui est venu à la rencontre du public et s’est volontiers prêté au jeu des questions réponses avec les jeunes présents. L’occasion d’en savoir un peu plus sur lui et sa discipline de prédilection, à savoir  le 110 m haies. Le tout dans une ambiance détendue malgré la météo qui donnait plus envie de vin chaud que d’exploit sportif !

C’est donc tout à son honneur, lui qui confiait être dans le floue le plus total sur le déroulement de sa saison, chaque compétition/meeting étant susceptible d’être annulé à tout moment ! Difficile de se projeter donc, même si ce membre de l’équipe de France est clair, pour lui c’est la participation aux prochains Jeux Olympiques qui est dans le viseur. Des jeux et une ambiance qu’il a évoqué suite aux interrogations du public, avec cet esprit d’équipe qui anime l’ensemble des sportifs français présents pendant cette campagne si particulière qui n’a lieu que tous les 4 ans. Mais pour l’instant, son plus beau souvenir reste son titre de Champion d’Europe conquis à Berlin en 2017 : « C’est une victoire vraiment spéciale pour moi car dans un contexte où je reviens vraiment de loin, tellement loin ! Je revenais d’une fracture au pieds, et vous pourrez revoir cette course, je prends un super départ, et tout au long de la course, je vois le Russe Serguey Shubenkov qui revient sur moi, et finalement j’arrive à conserver une micro avance pour gagner. Mais à l’arrivée, j’étais pas encore sûr d’avoir gagné, on a dû attendre la photo finish, et quand j’ai vu mon nom apparaître, c’était vraiment intense, ça va être difficile de faire mieux en terme d’émotion... »

Une belle petite histoire que Pascal Martinot-Lagarde a partagé avec ses fans ce samedi, et on ne peut que lui souhaiter encore plein de réussite et de titres, si possible lors de ces prochains J.O. Mais avant cela, le champion avait encore une mission, est de taille ! Celle de couper le fameux ruban tricolore officialisant l’inauguration de ce stade qui fait déjà des envieux et qui, espérons-le, accueillera de belles et nombreuses rencontres sportives. Et qui sait, ce bel outil permettra peut-être de former de futurs champions, laissons-nous rêver !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.