Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Triple projet et solidarité : les lycéens rament pour Émile Une expérience à renouveler, assurément

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

regard demile la haie griselle (1)

Dans le cadre de la visite du Recteur de l’Académie Grand est et de la Journée Nationale du Sport Scolaire, le foyer socio-éducatif des lycéens de La Haie Griselle avait souhaité mener une action solidaire envers une association.

Les parents d'Emile en compagnie du recteur et du proviseur Laurent Belin.

Les parents d’Emile en compagnie du recteur et du proviseur Laurent Belin.

Le choix de cette première action du genre au lycée s’est fait assez rapidement et logiquement étant donné le contexte, puisqu’il faut rappeler que La Haie Griselle possède un pôle nautique qui s’articule notamment autour de la pratique de l’aviron. Quant à l’association « A travers le regard d’Émile » que vous connaissez sans doute déjà, elle a pour objectif de venir en aide à un enfant atteint d’autisme et à sa famille tout en sensibilisant le grand public à ce trouble du neuro-développement. Pour récolter des fonds, la structure organise notamment des manifestations comme « Les 24H de l’ergo » où tout un chacun peut ramer pour Émile et transformer des kilomètres en Euros.

Un ergomètre du pôle nautique avait donc été installé dans le foyer du lycée ce mercredi matin de 8 h 00 à 12 h 30, et tous ceux qui le souhaitaient été invités à venir se relayer pour engranger un maximum de kilomètres. « L’idée était de sensibiliser les élèves non sportifs au sport et l’ensemble des lycéens à des bonnes causes. Le conseil lycéen est présent tout au long de l’opération pour encadrer cette action, relever et noter le nombre de kilomètres etc. Nous sommes en plein dans l’engagement lycéen et dans le triple projet scolaire, sportif et citoyen. Le bilan est déjà positif et c’est une expérience que nous souhaitons renouveler pour soutenir d’autres associations par exemple » explique Alice Foucher, CPE du lycée. En effet, grâce aux rameurs du jour, l’association se verra remettre un chèque de 190€ pour soutenir les moyens mis en place pour aider Émile.

Car comme l’ont spécifié ses parents Émilie et Baptiste lors de la visite du recteur, leur fiston suit une méthode particulièrement efficace mais non reconnue par les hautes autorités de santé en France. Cette méthode développementale basée sur le jeu porte ses fruits en mobilisant des bénévoles 6 heures par jour : Émile a le sourire et une communication s’est progressivement mise en place. Pourvu que ça dure !

Une expérience positive et donc à renouveler, comme le confirme Alice Foucher (au centre sur la photo).

Une expérience positive et donc à renouveler, comme le confirme Alice Foucher (au centre sur la photo).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.