Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

Covid-19 – Les rassemblements familiaux et festifs, première source de contamination

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

alcool-800x531

Chaque jour, on compte de nombreuses personnes contaminées par le coronavirus. L’épidémie progresse rapidement et selon plusieurs avis de médecins et pharmaciens la première source de contamination ce sont les rassemblements familiaux, amicaux et festifs : les repas de famille, entre amis, les anniversaires, les enterrements et les mariages…

Dans une tribune, publiée le dimanche 13 septembre, six médecins invitent les Français à éviter les réunions familiales et amicales pour limiter la diffusion du virus. En effet, selon ces professionnels de santé, les réunions de famille et d’amis sont l’une des principales raisons de la reprise de l’épidémie. Les rassemblements familiaux, amicaux et festifs comme les repas de famille, anniversaires, enterrements, mariages sont autant de lieux de contaminations possibles. Des clusters peuvent alors se former rapidement. Des situations ou l’on risque soit de contracter le virus, soit de le diffuser largement.

32 hospitalisations dans les Vosges

Dans les Vosges, on compte 32 hospitalisations (+7) et 4 personnes en réanimation. Le bilan s’élève désormais à 269 morts à l’hôpital dans les Vosges.

Le taux d’incidence atteignait 129,3 pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests est de 8,6%. Pour comparaison, sur la période du 12 octobre au 18 octobre et pour la région Grand Est le taux d’incidence est de 158,3 pour 100 000 habitants et le taux de positivité 8,8 %.

C.K.N.




7 réactions sur “Covid-19 – Les rassemblements familiaux et festifs, première source de contamination

  1. Marchal

    Vous ne citez pas vos sources et les auteurs de cette tribune.
    Il y a de toute évidence un rebond de ce virus mais
    Peut être pouvez vous également relayer un tribune de 200 scientifiques et médecins sur les mesures à prendre:
    https://covidinfos.net/covid19/censure-les-pr-toussaint-toubiana-et-200-autres-scientifiques-universitaires-et-professionnels-de-sante-censures-par-le-jdd-lisez-la-tribune-interdite/2368/
    Peut être pouvez vous précisez que le 269 ieme et dernier décès date de début octobre il y a plus de 15 jours.
    Peut être pouvez vous précisez que depuis le début de l’année environ 3000 décès sont comptabilisés dans les Vosges dont 860 statistiquement dû à des tumeurs cancéreuses :
    source décès France 2020 :https://www.insee.fr/fr/information/4190491
    source cause de mortalité (regle de 3 sur mortalité globale):
    https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/esp2017_5_principales_causes_de_deces_et_de_morbidite.pdf

    Peut être pouvez vous relayer cette autre information relatant que l’allemagne a utilisé massivement un traitement à base d’ hydroxychloroquine:
    https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pascall/blog/211020/lallemagne-massivement-utilise-lhydroxychloroquine
    Peut être pouvez vous relayer le nombre de décès ces dix derniers jours en France sous contrainte sanitaire et en Suède sans contrainte sanitaire :
    France ; 203 décès pour dix millions d’habitants
    Suède: 36 décès pour dix millions d’habitants
    Source:https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
    https://www.coronavirus-statistiques.com/stats-pays/coronavirus-nombre-de-cas-en-suede/
    Pour mémoire en mars 2020 les prévisions étaient de 300000 à 500000 décès en France, total aujourd’hui 34508 (9 à 15 fois moins).et ce ne sont pas les mesures prises qui ont modifié quelque chose (voir mortalité Suède sans contrainte sanitaire)
    Source prévision décès:https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/15/coronavirus-les-simulations-alarmantes-des-epidemiologistes-pour-la-france_6033149_3244.html
    Source Décès Covid:https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

    répondre
    1. Gerardmer info Poster auteur

      Pour seule réponse monsieur Marchal. Une personne était hospitalisée le 15 octobre dernier. Hier, soit le 23 octobre on en comptait 38 dont 5 en réanimation. Consultez votre pharmacien et votre médecin, ils vous diront la multiplication des prescriptions pour faire suite à des diagnostics de covid.Rendez-vous dans 15 jours

      répondre
    2. perrin

      vous utilisez, comme tous les populistes et prédicateurs en tous genres, les faits et les chiffres sans objectivité à seule fin d aboutir à vos conclusions tronquées.
      il n’est que de consulter l’article de médiapart que vous relayez sur la chloroquine pour se rendre compte du sens du terme « biais cognitif ». Dans cet article un journaliste utilise un fait (l utilisation d un médicament pour la recherche », également utilisé en France dans les mêmes proportions et dans le même but. Seulement sa conclusion généralise une opinion que la dite expérimentation n a absolument pas validé, bien au contraire. Vous vous doutez bien de la piètre opinion que je me fais ainsi que tous ceux qui réfléchissent un tant soit peu à des problèmes aussi complexes, de la qualité « journalistique » de médiapart…
      Vous semblez mentalement intoxiqué par la propagande populiste de bas étage diffusée par de médiocres individus (ou brillants mais très manipulateurs) sur internet.
      Redescendez sur Terre et faite attention à votre santé et si celle ci ne vous intéresse pas, à celle des autres.

      répondre
    3. beraljean

      Monsieur Marchal a encore frappé, des journalistes sont demandés sur les chaînes d’information continue. Vous y feriez sans doute merveille avec tous les cancans et les dernières nouvelles de la comète que vous débitez.

      répondre
  2. PierreL

    Les rassemblements familiaux sont source de contamination. Oui, peut-être, surtout si on ne respecte pas les mesures sanitaires.
    Mais alors que dire des bars et restaurants qui sont de véritables clusters potentiels !
    La différence fondamentale entre les deux c’est que les premiers sont quasi indispensables alors que les seconds sont un superflu qui peut être mortel… et dont on peut très bien se passer.
    Et pourtant beaucoup de journaux défendent à cor et à cri bars et restaurants qui sont pourtant des lieux « où l’on risque soit de contracter le virus, soit de le diffuser largement ». L’auraient-ils oublié ? Et surtout pour quoi ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.