Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Le Premier Ministre répond à François Vannson

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Au début de la crise du coronavirus, François Vannson, Président du Département des Vosges, avait fait des propositions au Premier Ministre, afin que les collectivités, qui le souhaitent, puissent prendre leur part.

François Vannson estime « pertinent d’autoriser les Conseils Départementaux, qui en ont la volonté et la capacité, de participer au financement des investissements des hôpitaux afin de leur permettre de se moderniser. Dans le contexte actuel, nous avons besoin de la mobilisation du maximum de moyens et d’intervenants. »

Le Premier Ministre, Jean Castex, lui répond : « J’ai pris note avec grand intérêt des propositions que vous m’avez transmises. Je souligne tout particulièrement votre attachement à la transformation de notre système de santé. Je partage cet objectif et je veillerai à ce que la mise en œuvre des mesures que j’ai annoncées dans le cadre du Ségur de la santé y contribue. Aussi ai-je signalé votre correspondance à Monsieur Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, afin qu’il procède à un examen de vos préconisations et vous tienne directement informé de la suite qui leur sera réservée. »

Compte tenu des réponses apportées lors du Ségur, le Conseil départemental prendra une motion de soutien en faveur du secteur médico-social comme hospitalier lors de la prochaine commission permanente d’octobre 2020.

(photo d'archives)

(photo d’archives)




4 réactions sur “Le Premier Ministre répond à François Vannson

  1. JMV.

    La France est l’un des pays au monde qui consacre le plus d’argent à son système de santé.
    Le souci serait donc plus organisationnel que budgétaire.

    Ce n’est pas aux départements qui assument déjà des couts devant normalement revenir à l’état ( RSA ,accueil des migrants mineurs isolés , …), de devoir aider à remplir le tonneau des danaïdes du système de santé Français.
    Sinon dans ce cas, versons alors directement nos impôts sur le revenu à nos départements.

    répondre
    1. Chevrier arnaud

      Comme vous avez raison.
      Dégraissons la mammouth administratif de ce pays afin de se rapprocher un maximum des personnalités de terrains .

      répondre
      1. lamisol

        Et pendant ce temps, pour récolter les clémentines en Corse, les producteurs font venir 900 saisonniers marocains par un pont aérien (5 vols prévus) pour un montant d’un million d’euros.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.