Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

A propos de la station de ski de Ventron Le patron Thibaut Leduc explique

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Notre famille gère un site touristique dans les Vosges depuis trois générations. Au fil du temps, nous y avons développé deux hôtels, une petite station de ski (6 téléskis, 1 télésiège) et nous avons transformé une ferme datant de 1822 en restaurant de charme à 1km des hôtels. Notre entreprise compte maintenant une quarantaine de collaborateurs à l’année car nous faisons notre maximum pour proposer une offre 4 saisons en nous basant sur la qualité du site, lequel est protégé par huit classements différents  (Site classé, Monument historique, Natura 2000, Znief, Plan Paysage, Cirque glaciaire, etc…).

Depuis quelques années nous faisons face au réchauffement climatique et son incidence sur l’exploitation de la station de  ski et des services liés. Ce paramètre pose question. Les hivers sans neige sont récurrents et, malgré une belle installation de neige de culture, ils pèsent de plus en plus sur l’équilibre économique de notre société. Nous refusons la course à l’armement (à quel prix ??) et ne sommes plus prêts à allouer des ressources conséquentes au détriment de notre offre 4 saisons. Tout cela pour faire perdurer une activité qui, sans parler du réchauffement, perd des pratiquants d’année en année.

Pour y remédier, nous travaillons depuis des années sur une reconversion en basant notre offre future sur les atouts du site sur lequel nous sommes installés : Paysage – Silence – Proximité d’une nature authentique. Pour être cohérent et conformément aux multiples études demandant aux stations de moyenne montagne de se reconvertir, nous avons décidé d’arrêter l’activité ski alpin.

Il y a 4 ans, pour nous sommes épaulés par un financeur institutionnel de premier rang dans le tourisme pour mener à bien cet investissement conséquent de près de 20 millions d’euros et créateur de plus de 30 nouveaux emplois à l’année. L’investissement consiste à augmenter la capacité hôtelière permettant un retour sur l’investissement, et l’attractivité sera assurée par un espace de bien être de 2’500 m2 couplé à une offre culturelle de qualité (Galerie d’art, Soirées des arts et des lettres, pour compléter les concerts que nous organisons sur le site depuis plus de 20 ans). Bien entendu cette offre sera complétée par une offre séminaires déjà très présente en saison creuse. Notre offre sera ainsi cohérente tout au long de l’année sans subir les conséquences du réchauffement climatique. Elle permettra également une requalification du site, les paysages étant dépollués des installations de remontées mécaniques et de neige de culture.

Depuis deux jours, une pétition circule pour que la station ne ferme pas, alors que l’offre de ski dans les environs est bien fournie avec des sociétés ou régies ayant fortement investi ces dernières années. Le déni de réchauffement, la gestion à très court terme sont flagrants dans les arguments de nos détracteurs. Fort heureusement, notre staff défend bien l’entreprise comme vous pourrez en juger par vous-même. Lien vers le FB On aime l’Ermitage (le site officiel est : « ermitage-resort.com »

Il a alors été décidé d’avoir « sous six mois une offre complète d’accompagnement des stations pour à la fois encourager leurs pratiques vertueuses en termes d’environnement et les aider à s’adapter » face au réchauffement de la planète, avec un modèle touristique plus tourné vers les « quatre saisons », a indiqué la Ministre de l’écologie Elisabeth Borne . Il faut « accélérer cette transition ».

Thibaut Leduc




16 réactions sur “A propos de la station de ski de Ventron

    1. Fabrice

      Je me souviens avoir ramassé des jonquilles dans la neige pour la fête du même nom. C’était au mois d’avril et c’était au Collet. Le bus du collège était reparti sans nous (Marie-Pierre, ta cousine, ma soeur et moi). C’est le futur maire de Gérardmer qui était venu nous rechercher et nous avions été reçus et réchauffés très aimablement par tes parents. Mais y a t-il encore de la neige au Collet en avril ?
      Cela fait 50 ans que l’on sait qu’il va y avoir un réchauffement climatique et que des pétitions sont signées. Les gouvernements s’en fichent.

      répondre
  1. Isabelle Didier

    Bravo Monsieur Leduc pour votre lucidité et analyse sur l’état de notre planète et notamment du réchauffement climatique avec ses conséquences inéluctables dans nos régions de moyenne montagne.ce tournant que vous opérez pour conserver votre entreprise est tout à fait respectable. Je ne comprends pas cette pétition et surtout l’obstination de certains terriens à vouloir persister dans de mauvaises directions. Il faut être réaliste, cela se constate au quotidien avec les températures actuelles.

    répondre
    1. Laurent

       » Je ne comprends pas cette pétition et surtout l’obstination de certains terriens à vouloir persister dans de mauvaises directions. »

      En quoi les fidèles skieurs de ventron ou autres touristes (important) pour la region persistent dans la mauvaise direction?
      Pouvoir et défendre l’ amour de celle-ci et y faire du ski dans cette station si familiale contribue au réchauffement climatique !?
      La question des enjeux financiers pour les gérants OUI pas de doute ,
      mais les conséquences après la fermeture sur les emplois ,le tourisme dans le coin de ventron (hotels, gîtes)…? de plus bcp iront sur d autres domaines déjà bien saturés : pollution …

      Bref pour moi, le manque de neige n’ est pas la seul réel raison ! (?)
      Il a toujours des années avec ou sans (moins) neige (connaissance des lieux a partir des années 80/90 ) pourtant bcp de domaines s’ adaptent et y arrivent deplus le domaine est équipé de canon a neige récent, et toujours réussi a faire du ski a ventron mais bon!…

      Domaine 4 saisons, pourquoi pas, mais alors quand il aura de la neige =activitées ? Nous sommes quand même dans les vosges et où la neige et quand même très présente en hiver et même avant et ou après saisons (ouverture des stations ) …..Mdr

      répondre
      1. Ouille.

        Gérer durablement un domaine skiable si la neige et les températures basses ne sont pas au rendez vous relève de la gageure.
        D’autant que nous assistons de plus en plus à un phénomène d’inversion de températures. Cela signifie qu’il fait maintenant beaucoup plus chaud sur les sommets que dans les vallées. Ce qui compromet la production de neige artificielle.
        Que faire alors des dizaines de personnes qui travaillent sur la partie exploitation du domaine.

        répondre
  2. Vere

    Quatre saisons d’accord mais la station familiale et combien conviviale de Ventron pouvez trouver sa place pour l’hiver ! Trois générations de votre famille ont travaillé pour elle pourquoi aujourd’hui balayer la station et leur travail de votre projet ? La clientèle de votre projet sera une clientèle aisée ne préférera t-elle pas les grands noms des Alpes ? Classe sociale oblige ! En intégrant la station dans le projet vous sauvez la station mais aussi le village d’une mort certaine, les commerces, les loueurs toute une catégorie de personnes perdent ce qu’ils étaient venus chercher à Ventron . Dommage……

    répondre
  3. michel marchal

    à Vere

    rachetez la station!!! individuellement ou en associatif

    la France manque cruellement de chef d’entreprise audacieux, entreprenant!!

    répondre
    1. Lucidité

      Françoise, nous sommes au regret de vous annoncer que Marguerite et Anne-Marie se portent très bien et elles ont toute leur tête. Elles vivent dans les Alpes et encouragent cette reconversion indispensable.

      répondre
  4. Forvarinn

    Bonjour, je suis vraiment déçue de la fermeture du domaine skiable de ventron. Nous emmenions nos petits enfants depuis plus de 10 ans, ce domaine est resté le même au fil des années, je parle de la convivialité avec les responsables, les moniteurs de ski, enfin tout le monde !! Je n’irais pas dans les grandes stations des Vosges, trop de monde et surtout trop impersonnelles. C’est dommage, je suis de la Normandie et je pense que je vais me renseigner pour le massif central qui j’espère aura peut être une station familiale. Effectivement pour la neige il y en a moins mais en 10ans mes petits enfants ont toujours pu skier

    répondre
  5. Jean-claude Belkacemi

    Vosges faire du ski terminé, ces fini.ils n’y aura plus de neiges dans les cols.sur plusieurs années.
    Le ski dans Les Alpes, où les Pyrénées.adieu la Neiges vosgienne tous ça c’est dû passer.

    répondre
    1. jack

      ok, vous ne passerez peut être plus vos étoiles de ski dans les Vosges,le côté positif est que ça vous donnera davantage de temps pour revoir les bases de la langue française…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.