Search
jeudi 28 jan 2021
  • :
  • :

Un couple de gérômois confiné pendant 3 mois aux Canaries Vacances, j'oublie tout, plus rien à faire du tout....

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
gilles

Gilles Ferry croisé ce matin dans les rues de Gérardmer

La vie nous rappelle parfois que certaines décisions sont absurdes surtout en ces périodes de confinement et de reconfinement. Françoise et Gilles Ferry ont encore en mémoire un dernier voyage aux Îles Canaries datant de mars dernier pour une durée normalement de 3 semaines.  L’ancien épicier de la place Albert Ferry à Gérardmer et son épouse ont passé pas moins de 3 mois à La Playa Del Inglés, en français dans le texte la plage des Anglais. Non pas à faire de la bronzette, mais à tourner en rond dans leur appartement loué pour les vacances, confinement  oblige.  « De toute manière la plage était interdite malgré l’absence de cas  » souligne Gilles « nous sommes restés sur place du 9 mars au 3 juin sans aucune possibilité de retour. Il n’y avait plus de transports, plus d’avions à destination de l’Europe entière ».

Le couple a eu le temps de peaufiner ses connaissances et améliorer ses performances en mots fléchés et Sudoku : et pour cause. « On avait le droit de sortir de 10h à 12h pour faire les courses et de 17h à 19h pour la promenade quotidienne et le retrait d’argent liquide au seul distributeur de la région » précise celui que les gérômois appellent affectueusement Tonton « Attention pas question de frauder, c’était 600€ l’amende pour une police et des militaires très stricts ».

L’isolement des vosgiens fut effectif mais tout à fait supportable grâce à la communication vidéo via internet. Le rapprochement de Françoise et Gilles avec leurs enfants fut une réalité quotidienne. Ce sont eux qui ont d’ailleurs organisé le retour en France de leurs parents via un vol à destination de Barcelone puis un second vers Paris :  payés de leur poche, à l’instar de la location de l’appartement sur la Grande Canarie.

Les vosgiens se souviendront longtemps de leur périple « covidien » sur l’île Espagnole, sans pourtant avoir gardé une sensation amère d’une aventure si particulière. La pandémie a permis de tisser des liens avec des autochtones d’une grande gentillesse. Vivement le mois de mars 2021 …aux Îles Canaries !




Une réaction sur “Un couple de gérômois confiné pendant 3 mois aux Canaries

  1. Marie Pierlot

    Nous étions aussi sur Tenerife confinés . Nous avons réussi à avoir un avion pour Paris à Tenerife sud via madrid 1er mai. On a loué une voiture à charles de Gaulle pour rentrer chez nous sans aucun problème.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.