Search
samedi 28 nov 2020
  • :
  • :

Fermeture des rayons « non essentiels » dans les grandes surfaces Annonce du 1er ministre Jean Castex

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

premier-ministre-jean-castex-pavatex-golbey-142-800x600Le Premier Ministre Jean Castex était l’invité du journal télévisé de 20h ce 1er novembre 2020 sur TF1. Il a répondu à la grogne des petits commerçants et des élus qui s’est soulevée depuis le début de ce deuxième confinement. Mais la déception est de taille pour les commerçants de centre-ville qui espéraient pouvoir rouvrir leur portes afin d’accueillir leurs clients. Le gouvernement a finalement opté pour la fermeture des rayons non essentiels dans les supermarchés dès mardi.

C’est une nouvelle au goût amer pour de nombreux commerçants et artisans : le Premier Ministre a finalement annoncé ce soir la fermeture des rayons non essentiels dans la grande distribution. C’est devant les 17 450 nouvelles hospitalisations pour covid-19 sur les 7 derniers jours dont 2605 en réanimation (chiffres Santé Publique France du 01/11/2020) que le gouvernement a opté pour cette solution d’équité.

« Nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées »

La phrase est prononcée : « nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées ». Dans plusieurs villes ces derniers jours, la grogne commerçante s’était transformée en fronde politique. Face au problème de distorsion de concurrence entre de petits commerçants contraints de fermer leurs portes, et la grande distribution ayant l’autorisation de vendre les mêmes types de produits, plusieurs maires avaient choisi de braver le gouvernement à coup d’arrêtés municipaux autorisant leurs commerces de centre-ville à rouvrir leurs portes.

Commerces estampillés « non-essentiels » et élus locaux réclamaient une égalité de traitement sur le territoire national au gouvernement de Jean Castex. Ils espéraient pour beaucoup une autorisation d’ouverture afin de ne pas affaiblir encore davantage la situation financière des boutiques. Jean Castex a rappelé le déblocage de 20 milliards d’aides supplémentaires pour les entreprises en difficulté.

Les géants du e-commerce, grands gagnants des confinements

Pour faire valoir une réouverture rapide, les commerçants avaient notamment mis en avant les investissements réalisés dans leurs locaux pour assurer la sécurité sanitaire des clients, la possibilité d’augmenter les mesures mises en place, et d’user de systèmes de click-and-collect. Jean Castex a rappelé qu’une réévaluation de la situation sanitaire tous les 15 jours offrirait peut-être l’opportunité d’une réouverture avec un risque sanitaire mieux maîtrisé.

Plusieurs associations et syndicats de commerçants s’insurgent contre cette décision de fermetures accrues qui met à mal le commerce physique français et ouvre grand la porte aux géants du e-commerce. Le Premier Ministre a appelé les Français à décaler leurs achats pour privilégier les commerces physiques.

S.A.




8 réactions sur “Fermeture des rayons « non essentiels » dans les grandes surfaces

    1. Débrouille

      Jean,

      Certains petits commerces géromois se sont déjà mis à la vente en ligne via Facebook par exemple.
      Une solution qui n’est pas la panacée mais qui, en ces temps complexes, peut apporter un peu de  » beurre dans les épinards »…

      répondre
    2. cricri

      amazon n’est pas le seul site de vente en ligne. N importe qui peut d’ailleurs créer son site. Vous qui êtes un authentique génie que préconisez vous pour résoudre la crise? Que faites vous d’ailleurs de si utile à autrui pour pouvoir juger de ce que les autres font?

      répondre
    3. Bingo.

      Si je dois acheter en ligne des choses que je trouve pas facilement dans le commerce local, j’essaye si possible de le faire sur C discount.
      C’est un site marchant Français.

      répondre
  1. Marie

    PENDANT COMBIEN DE TEMPS ENCORE, CERTAINS VONT-ILS CONTINUER À ÊTRE DANS LE DÉNI DE LA GRAVITÉ SANITAIRE ?

    Covid-19 : la deuxième vague de la pandémie en France pourrait être plus haute que la première
    Il est peu probable que le reconfinement suffise à reprendre le contrôle d’ici à Noël, selon le conseil scientifique, qui prévoit que la France vivra de nombreux mois « avec une situation extrêmement difficile ».

    LE MONDE. 2 /11/2020 Par Chloé Hecketsweiler

    répondre
  2. beraljean

    Les rayons non-essentiels? Je me pose toujours cette question, l’essentiel est assez vague et à ma connaissance aucune définition ou liste d’articles précise n’existe. Il est à remarquer que « l’essentiel » varie d’un confinement à l’autre et suivant l’humeur politique du moment. Une chose est sûre: les livres et les libraires (incluons les autres « petits » commerçants) sont hors la loi et nous pouvons nous complaire dans l’ignorance.
    Mais ne dit-on pas qu’un peuple ignorant est plus docile.

    répondre
    1. René Lenchif

      Les rayons non essentiels sont les rayons des supermarchés dans lesquels vous achetez ce qui n’était pas dans votre liste de course.
      C’est aussi simple que cela.
      Et les  »grands » distributeurs l’on bien compris et depuis longtemps (c’est ce qui leur raison d’être).

      répondre
    2. Jacques Litaize

      L’essentiel, sur une durée de quelques semaines, c’est ce qui permet de se nourrir, de se loger, de se soigner, de se déplacer si nécessaire. Des centaines de millions de personnes sur terre n’ont pas toujours cet essentiel. Ensuite vient la culture, essentielle sur le long terme, mais dont on peut se priver provisoirement et de plus partiellement. Les moyens modernes de communication me permettent de me cultiver sans sortir de chez moi. De plus, même si c’est regrettable, beaucoup n’ouvrent jamais un livre, ne vont jamais au cinéma, au théâtre, au concert ou au musée, cela n’interdit pas de vivre.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.