Search
samedi 28 nov 2020
  • :
  • :

Fin du ski à Ventron : le point de vue de Philippe Perriot, natif du village

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

per1Photo de fond de @officedetourismeventron, Photo de Philippe Perriot de @Rotary.Remiremont

Les turbulences qui alimentent la vie véternate et plus précisément la vie de la station de Frère Joseph m’interpellent forcément.
Je suis natif de ce village, j’y ai vécu avec beaucoup de plaisirs et de bons souvenirs pendant une petite vingtaine d’années et depuis pratiquement 50 ans , je vis tout près de Ventron, à Remiremont.

C’est Jean-Paul Leduc qui m’a appris à skier ! Bien entendu, l’avenir de Ventron m’intéresse et c’est tout à fait normal ! (La vie municipale, mon Père a été un élu pendant très longtemps… ; la vie des entreprises ; les initiatives des artisans ; le bon travail effectué par le associations ; l’état du commerce local qui est aujourd’hui de plus en plus en difficultés ; le courage de certains qui ont réalisé de gros investissements pour vivre de leur travail mais aussi pour apporter du concret et positif au village et puis son impact
touristique très concurrencé !

Il est force de constater que le rayonnement de Ventron est incontestablement à la baisse…Peut-être situé en bout de vallée certes, mais avec des atouts tels que la proximité immédiate de la vallée de la Thur dans le Haut-Rhin mais aussi son positionnement sur le Massif Vosgien. Il y a du potentiel et très certainement un avenir meilleur. Il est donc nécessaire d’y travailler âprement… Et c’est ce qu’entreprend avec détermination : Thibaut Leduc !

Aujourd’hui, mon diagnostic est le suivant :

1/ L’association Ventron Animation s’inquiète de la décision prise par un chef d’entreprise expérimenté, à la tête de la station de Frère Joseph. En effet, il envisage très sérieusement d’apporter une nouvelle orientation à son activité en y favorisant une activité hôtelière de bon niveau pour pouvoir y travailler toute l’année…Cela au détriment du support incertain aujourd’hui : la neige. ( Il y a pas loin de 10 ans ou plus que l’on en parle…) Il est clair de constater que ses représentants agissent avec beaucoup de retard et oublient très certainement que la majorité d’entres-eux n’ont pas effectué les efforts nécessaires pour soutenir une vie touristique essentielle ou primordiale engendrée par le volume de travail produit par la station !

Il est vrai que peu de problèmes surgissent quand tout va bien…Le jour où les difficultés existent , les soucis apparaissent…Chacun ramène le problème à son niveau et c’est humain …mais seul le collectif peut faire avancer la réflexion. Aujourd’hui, il n’y a plus de place pour les sentiments…la réalité est avant tout économique.

2/ Les acteurs politiques…

La Municipalité Véternate, à ce jour emboite le pas de ses habitants inquiets de la tournure des événements et c’est logique…Elle aurait d’ailleurs dû réagir avant l’association Ventron Animation compte tenu que cette information de stopper l’exploitation des remontées mécaniques à la station de Frère-Joseph n’est pas une nouveauté… Je pense, que tous ensemble il fallait se mettre autour d’une table et évoquer la totalité des choses pour les analyser en profondeur et faire des propositions…Personne, même durant la dernière campagne municipale n’a abordé ce sujet oh combien important, de manière nette et qui pourtant concerne beaucoup d’habitants ! Au lieu de créer un climat compliqué pour échanger, il fallait se parler et trouver, si possible des solutions, même si elles sont  difficiles… Par le passé, dans la ville de La Bresse, il y a eu des difficultés entre la Famille Remy et le Maire de l’époque…Pourtant et à de très nombreuses reprises, ils se sont mis d’accord, ont travaillé activement et de façon intelligente pour le bien de La Bresse !

Le travail d’une Municipalité est de préparer l’avenir. Il est nécessaire de tenir compte des réalités tout en optant sur des’’ faits porteurs’’… A Ventron, beaucoup vivent directement ou indirectement du tourisme…Je pense qu’il faut amplifier la réflexion en donnant plus de moyens à ceux qui ont des initiatives ; en impliquant beaucoup plus les Jeunes ; en dynamisant les associations ; en valorisant le commerce ; en donnant envie de s’implanter à Ventron ; en incitant les jeunes couples à construire… ; en faisant barrage de manière ferme à ceux qui ne pensent qu’aux économies en supprimant tout ce qui est services publics…Très peu de commerces, un semblant de ‘’micro’ ’Poste, le marchand de légumes ne vient pas en hiver…Il n’y a même pas un distributeur de billets !!

Voilà des réalités et cela entraînera forcément des blocages futurs pour la vie de l’école, des associations de bénévoles nécessaires à la
santé économique du village…comment recruter des pompiers…’’fixer’’ des professionnels de santé terriblement important autour d’une  population vieillissante… Un Conseil Municipal doit, à ce jour être une bourse d’idées, une cellule de réflexion où l’on oriente les sujets ‘’porteurs’’ vers demain, où l’on favorise tous ensemble les initiatives bénéfiques au village…Je rappelle que le slogan employé par Madame la Maire pour convaincre la population à voter pour elle et ses colistiers était « Le regard sur demain… »

3/La station de Frère Joseph

Aujourd’hui, le chef d’entreprise se doit impérativement tenir compte de son environnement en plus des signaux bancaires. C’est très dur d’être responsable d’une grosse entreprise…Seul le chiffre d’affaire donne le ‘’la’’ pour une gestion la plus acceptable possible. Un ‘’Patron’’ a besoin d’être soutenu…Très souvent, il a investit son propre argent, mis beaucoup d’énergie , apporté du dynamisme à ses équipes…cela au détriment de sa Famille, de ses proches.

En plus des difficultés sanitaires actuelles qui le prive de ressources financières…Il a décidé d’investir dans son outil de travail pour le réactualiser. Il s’agit d’une décision importante mais qui était absolument nécessaire pour assurer une vie touristique demain …En moyenne montagne, se baser sur les ressources que peut apporter la neige est de plus en plus aléatoire ! De plus, une partie de son parc hôtelier était très usagé, il fallait donc réagir en investissant fortement.

A chaque changement de stratégie, il y a forcément des avis divergents mais il est incontestable que ce que fait Thibaut Leduc est courageux et dans quelques années, beaucoup des grincheux actuels reconnaitront les mérites de cette décision ! Mis à part, quelques polémiques basées sur des documents de Délégation de service public qui sont en vigueur jusqu’à 2031 (ce qui est débile, à ce jour…) sur des différents relationnels… Ces discussions doivent se passer au niveau de la Région afin que chacun soit au diapason d’un groupe d’investisseurs qui apportera des ‘’plus’’ au village de Ventron mais aussi aux départements voisins. C’est un problème économique d’envergure certes, mais bien réfléchi , adapter à la taille de la station et surtout qui est en phase aux ‘’aspirations’’ touristiques actuelles.

Je suis convaincu, qu’après cette période de troubles…la raison l’emportera et que dans un futur proche, Ventron et sa Station réputée de Frère Joseph retrouveront du lustre, de la renommée et encore plus de qualité pour un endroit où il fait bon vivre. L’avenir est en passe d’être assuré… ?

Philippe Perriot




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.