Search
dimanche 17 jan 2021
  • :
  • :

Un grand bol d’air pur pour la classe montagne Parés au décollage !

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

classe montagne

Ce mercredi 18 Novembre, 8 élèves de la classe montagne du lycée de la Haie Griselle ont finalisé une fantastique étape de leur cursus de formation : la réalisation de leurs premiers grands vols solos en parapente.

Depuis la rentrée de Septembre, dans un contexte sanitaire très particulier, 4 garçons et 4 filles ont suivi un ensemble d’enseignements pratiques et théoriques, sous couvert de leur professeur d’EPS Nicolas Aubin et de leur moniteur instructeur David Gégout. Aérologie, mécanique de vol, réglementation aérienne, topographie, technique spécifique et pilotage… Toutes ces dimensions ont été abordées au cours d’une période ayant démarré le 18 Septembre.

Il ne restait plus qu’à attendre une fenêtre météorologique favorable en ce mois de Novembre, pour pouvoir concrétiser leurs apprentissages. Le départ a été donné à 7h15 de Gérardmer, en direction de Fellering en Alsace, site connu pour un environnement particulièrement adapté et privilégié. Après un dernier briefing sur l’aire d’atterrissage, orchestré par Bastien Mengin, tous prennent la direction du décollage du Siebach, situé 200 mètres plus haut, sous le Markstein.

Les élèves rentrent alors progressivement dans leur bulle de concentration. A ce moment, tous ont pleinement conscience du caractère à la fois extraordinaire et hors norme de ce qu’ils s’apprêtent à réaliser, à vivre. C’est Kim, une jeune fille de 15 ans, qui ouvrira le premier vol du groupe.

Après avoir démêlé ses suspentes, et effectué l’ensemble des vérifications de son matériel, il est l’heure pour elle de se rendre à l’endroit où tout va prendre forme.

La tension est alors palpable, partout. Le silence se fait, David Gégout prodigue les dernières recommandations. L’aérologie est bonne : « Tu es prête ?… Alors… C’est quand tu veux… » Une profonde inspiration… Et c’est parti !

parapente 4

Et c’est ainsi pas moins de 16 vols qui seront réalisés, avec une émotion immense pour les élèves, et une réussite sans faille de ce plan de vol qu’ils ont tant de fois répété dans leur tête. Louise, Julie, Mathilde, Pierre, Ugo, Tom et Mattéo, tous prennent leur envol, les uns après les autres, quittant le sol pour s’élever très haut au-dessus de cette grande vallée de la Thur. Les gestes sont précis, appliqués, les amenant progressivement à se décentrer de leurs actions de pilotage. S’ouvre alors cette dimension d’un plaisir indescriptible, lié à ce spectacle incroyable qui les entoure alors : ils volent, dans le ciel bleu de cette matinée de Novembre, quelque part, du haut de leurs 15 ans…

parapente 6

Certains regards sont rouges à l’arrivée, de froid bien-sûr, mais aussi et surtout, d’émotion, qu’ils peuvent alors lâcher. Ce qu’ils ont vécu, tous en seront riches, quel que soit leur devenir et avenir professionnel, sportif, ou personnel. Les compétences qu’ils ont acquis vont les accompagner, et continuer à se développer durant leur cursus de formation de 3 ans en classe montagne au lycée.

Cette expérience hors du commun, les aura amenés à mieux gérer leurs émotions, leur stress, à construire à la fois des connaissances, mais également, une grande confiance dans ce qu’ils sont capables d’entreprendre, de créer. La plus-value et les conséquences sur la réussite des grandes étapes à venir, au lycée, post-bac, et plus généralement, dans leur construction et épanouissement personnel, est indéniable.

Et c’est avec un enthousiasme absolument non dissimulé, que ces jeunes parapentistes expriment leurs souhaits et envies de poursuivre dès à présent cette aventure, au-delà des murs (très ouverts) du lycée, dans les nombreuses structures de vol libre présentes sur le massif des Vosges.

En 2 ans de fonctionnement, ce ne sont pas moins de 32 élèves qui auront bénéficié de cette formation, soutenue par de grands partenaires (ANS, ligue Grand Est et comité départemental de vol libre), mais également par des acteurs locaux (Communauté de communes des Hautes Vosges, clubs des Counailles, OBL du massif des Vosges…).

Leur main tendue a permis au lycée de mettre en place, sous l’égide de l’Inspection Académique et du Rectorat qui ont poussé à la mise en place de ce projet, un cursus novateur qui rayonne aujourd’hui bien au-delà de notre région. Si cette période est particulière, au regard d’un contexte actuel singulier et inattendu, elle est aussi porteuse d’optimisme, de liberté, de grand air, grâce à ces jeunes qui portent en eux les rêves et les clés d’une société où le bon vivre et le bien vivre ensemble est à construire, à réaliser, et à retrouver.

Photos : merci à classe montagne de la Haie Griselle.

Texte : N. Aubin

parapente groupe




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.