Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

Halte au feu ! Après notre article consacré à la chasse au parcours de sante

image_pdfimage_print

Eric Defranould pour GERARDMER SOLIDAIRE

L’autorisation nationale de chasser pendant le confinement a mis le feu aux poudres. Le passe-droit octroyé à cette pratique nous semble tout à fait injuste et  injustifié. Il est ressenti comme tel par beaucoup de monde. L’argument invoqué : la régulation de la faune sauvage, pouvant causer des dégâts sur les cultures, nous semble totalement à côté de la plaque à Gérardmer et dans les Hautes Vosges,

Dans les temps anciens, on chassait pour se nourrir ; aujourd’hui c’est devenu une « passion » et les chasseurs ont tout fait pour privilégier le grand gibier (sangliers, cerfs, chevreuils).

Les sangliers qui étaient rares dans les Hautes Vosges il y a 50 ans, sont devenus un fléau. En 1960 on estimait à 50 000 leur nombre sur tout le territoire français… Ce chiffre est passé à plus d’un million actuellement. La « régulation » pratiquée par les chasseurs a créé le problème. Par exemple les sangliers ont été nourris  ; de nombreux animaux d’élevage dits sauvages, sont relâchés dans la nature pour le plaisir de la chasse.

Aujourd’hui, nous devons trouver des solutions qui permettent à tou-te-s de savourer sereinement la nature, tout en essayant de sauvegarder ce qui reste de biodiversité.

Le bail de chasse signé par la commune en 2019 pour 12 ans, autorisant celle-ci sur le parcours de santé, est totalement aberrant. Nous demandons :

– son interdiction permanente sur et autour de ce lieu de détente pour des raisons évidentes de sécurité

– son interdiction sur la commune pendant la période de confinement. La promenade tranquille ou la chasse : il faut choisir.

Le Conseil municipal a eu le courage d’interdire le piégeage sur le domaine communal ; il faut maintenant aller plus loin et interdire le tir de TOUS les oiseaux dont le nombre ne cesse de diminuer.

 




20 réactions sur “Halte au feu !

  1. Marie

    Totalement solidaire avec cette demande de « Gérardmer Solidaire  » ! La société a évolué, n’en déplaise aux chasseurs et aux élus qui espèrent obtenir des voix grâce à la chasse.
    La majorite des sondages récents prouvent que les français sont de plus en plus opposés à cette pratique. Selon cet article très intéressant (Cf. lien : https://www.politique-animaux.fr/opinion-publique) :
    – 91% des Français sont favorables à une réforme de l’organisation et de la réglementation sur la chasse pour les adapter à la société actuelle, selon un sondage IFOP de 2016 (source : ASPAS & One Voice).
    – 81% ne sont pas favorables à la chasse, selon un sondage IPSOS de 2018 (source : One Voice).
    – 69% rejettent massivement la chasse, selon un sondage IFOP de 2019 (source : 30 Millions d’Amis).
    – 82% des Français réclameraient l’interdiction de la chasse non seulement le dimanche, mais un deuxième jour par semaine, et l’intégralité des vacances scolaires, selon un sondage IPSOS de 2018 (source : One voice)

    A méditer..

    répondre
  2. Gourguillon catherine

    Tout à fait d’accord avec toi, Eric!
    Je me rends souvent au parcours de santé où marcheurs et cyclistes ne sont pas les bienvenus en période de chasse bien qu’il soit un lieu public.
    Je confirme !
    Le conseil municipal devrait revoir le bail en effet! Et ce très rapidement pour le bien-être et la sécurité des utilisateurs.

    répondre
  3. Le beuro

    en même temps promenade tranquille vous dite? Combien de promeneurs sont a 1 km de chez eux sur le parcours de santé pendant le confinement ?

    répondre
    1. Alexandra

      Moi ! Et ce matin ils ont tiré à côté de ma maison … ma fille était terrorisée ! Une honte de laisser une chasse autorisée à proximité des maisons :/ les forêts vosgiennes sont grandes … ces chasseurs devraient marcher plus longtemps … ca leur ferait le plus grand bien !

      répondre
  4. Philippe B

    Merci Eric pour ton commentaire
    Quand je vois ce qui se passe à la chasse aux cervidés,les chasseurs ont le droit de les tirer pendant la période du brâme.
    Soi-disant, ils font la sélection,mais la plupart des cerfs tués sont trop jeunes.
    Certains chasseurs ne sont plus des prédateurs mais des destructeurs.

    répondre
  5. Michèle Huart

    Merci Monsieur Defranoux

    Chaque fois qu il y a une avancée au conseil municipal concernant la nature ou les animaux, elle vient de vous
    Et ce depuis des années…
    Encore une fois merci
    Une partie de la population vous soutient

    répondre
  6. yj

    Ah bon ….On relâche du gibier.

    Monsieur Defranoux : aller dire à l ONF que la chasse ne sert à rien.
    Combien rapporte la forêt communale dans les caisses de la mairie ?

    Il y a beaucoup de pompiers pyromanes qui font exprès de se promener dans les zones chassés comme vous en forêt domaniale de Gerardmer le jeudi. Alors que vous pourriez aller dans la forêt communale et faire l inverse le samedi et le dimanche puisque la chasse dans cette partie de forêt domaniale n a pas lieu le week end

    répondre
    1. defranould eric

      Monsieur le courageux yj, que signifient vos insinuations ? Je me promènerais au milieu de la chasse pour le plaisir ? Je vous le laisse ce plaisir.
      Pensez-vous réellement que les promeneur-se-s tranquilles, savent si il-elle-s se trouvent en forêt communale ou domaniale et quand elle-ils peuvent y aller ?
      Avez-vous des espions qui me suivent ?
      Tout dans votre propos nauséabond me rappelle ce que fut la délation à des époques bien sombres..

      répondre
  7. yj

    Eh bien Monsieur Defranould. …..Ce serait votre boulot en tant que conseiller municipal d identifier les territoires qui sont chassés les mercredis, jeudis, samedis et dimanches sur la forêt de Gerardmer tant en domaniale qu en communale et de mettre au jour une carte avec des secteurs bien identifiés qui permettraient aux promeneurs et autres usagers de la forêt de profiter de la forêt sans être en contact avec les chasseurs.
    Si vous voulez de l aide pour réaliser cette carte je suis partant.
    Comme ça, on se rencontrera…..Je fais toutefois abstraction de vos insinuations de délations en temps de guerre

    répondre
  8. defranould eric

    L’association des chasseurs devrait communiquer les endroits et les dates de la chasse à la mairie pour que cela figure sur le site municipal.
    Par ailleurs nous sommes tout à fait disposés à participer à un débat public sur ce thème.

    répondre
    1. Alexandra

      Merci de faire partir cette chasse du parcours de santé et des habitations proches ! Ce matin deux coups de fusils juste à côté de ma maison … ma fille est terrorisée … je ne peux même plus l’oxygéner tranquille le matin de bonne heure ! Il me semble qu’il y a une distanciation à respecter des parcelles privées non ?
      Je ne vais pas me laisser faire par ces chasseurs désagréables qui ne savent même pas tenir une conversation censée … ils tirent près de chez vous et ca va être de votre faute :/
      Je soutiens tous projets pour les expulser de ce lieu de sport et d’oxygénation ! Merci

      répondre
    2. xavier vervisch

      je suis d’accord l’association des chasseurs les endroits et les dates de chasse à la mairie, mais la mairie doit avoir le courage de prendre un arrété pour interdire la chasse si cette association ne le fait pas , ceci sans délais

      répondre
  9. lamisol

    Les dégâts agricoles indemnisés ont grimpé à 46 millions d’euros en 2019, dont 85 % imputables aux sangliers. Les surfaces détruites atteignent 30 000 ha. Sans compter les dommages non déclarés !
    Coût du loup en Isère en 2019 : 2 312 553 € (source DDT 38 )
    Dans les Pyrénées, on dénombre une cinquantaine d’ours et au moins 5 portées cette années soit 10 oursons ( source OFB , des maires commencent à tirer le signal d’alarme).
    Tout ceci a un coût pour le contribuable et surtout pour les agriculteurs.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.