Search
jeudi 28 jan 2021
  • :
  • :

Jenny Mathieu nous a quittés

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Mme Jenny Mathieu, survenu ce jeudi 26 novembre à l’âge de 92 ans.

jenny mathieuAinée d’une fratrie de 4 enfants, Jenny Deroubaix est née le 20 octobre 1928 à Annezin (62). Après une formation de couturière, elle a débuté sa carrière professionnelle dans une maison de couture renommée de Lille. Marraine de guerre, elle a ainsi correspondu avec Jean Mathieu qu’elle a épousé en 1955 et qu’elle a eu la douleur de perdre en 2015. De leur union sont nés 5 enfants :  Michel, Françoise, Chantal, Pascal et Sylvain. 11 petits enfants et 15 arrière-petits-enfants sont ensuite venus agrandir le cercle familial. En 1972, la famille s’était installée à Gérardmer où Jenny a travaillé dans l’hôtellerie, au Grand Hôtel Bragard jusqu’à l’âge de la retraite. Femme très discrète de nature, Jenny était « une petite souris qui ne faisait pas de bruit » pour reprendre les mots de sa fille Françoise. Elle n’en demeurait pas moins le pilier de la famille à qui elle a dédié sa vie. C’est à son domicile de la Cercenée qu’elle est décédée subitement et en raison des restrictions sanitaires, la bénédiction aura lieu le lundi 30 novembre 2020 dans la stricte intimité familiale.

Nos sincères condoléances.




5 réactions sur “Jenny Mathieu nous a quittés

  1. THOMAS VIRY NADINE

    J adresse mes sincères condoléances à la famille de Madame Mathieu, avec une pensée particulière pour Françoise et Pascal. Bon courage

    répondre
  2. Hyvart marie-pierre

    Bonjour à mes cousins et cousines.

    Sincères condoléances à toute la famille.
    Bon courage pour la suite. Je pense fort à vous.
    Gros bisous à vous tous, j aurai encore une plus grosse pensée pour tante Jenny et vous lundi.
    Tante Huguette se joint à moi.

    Marie-pierre

    répondre
    1. Françoise VILLAUME

      Merci les cousins cousines des Hauts de France, Maman était le lien de la famille pour donner des nouvelles des uns et des autres. A nous maintenant de prendre le relais pour que perdure sa mémoire. Bisous du Grand Est. Françoise

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.