Search
mardi 24 nov 2020
  • :
  • :

La plume plus forte que l’épée : deux équipes de la Haie Griselle récompensées Une nouvelle page se tourne pour le Concours d'Eloquence du Rotary à qui succède la poésie...

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

concours eloquence (1)

Clap de fin sur le traditionnel Concours d’Eloquence du Rotary avec une sympathique cérémonie destinée à mettre à l’honneur les deux équipes de la Haie Griselle en lice sur cette édition 2020.

Rappelons brièvement que ce concours annuel organisé par le Rotary s’adresse aux lycéens qui se voient offrir la chance de pouvoir s’affronter à travers de savoureuses joutes verbales arbitrées et orchestrées par François Laubacher, rotarien en charge de cette belle initiative. 8 établissements avaient répondu à l’appel dont certains avaient engagé plus d’une équipe dans cette aventure palpitante. c’était le cas de la Haie Griselle représenté par deux binômes : Clémentine Georgel & Elioth Cunin ainsi que Juliette Scholler et Eliott Vandevoir, élèves qui étaient en classe de première pendant l’année 2019-2020 et qui sont donc en terminale depuis septembre dernier. Tous étaient « coachés » par le professeur de Français Michel Joly, habitué du concours, et sa collègue Emmanuelle Margraitte, enseignante d’Allemand.

Un duo qui peut être fier de ses ouailles, tout comme le proviseur Laurent Belin, car le moins que l’on puisse écrire est que nos quatre Mousquetaires ont fièrement représenté les couleurs de leur lycée tout au long de cette campagne qui les aura vu mener de splendides batailles. Néanmoins, en raison du COVID-19, les phases finales du concours, initialement programmées en avril dernier, n’ont pas pu avoir lieu. Le Rotary souhaitait néanmoins récompenser les participants et la Haie Griselle ses deux équipes. Ce fut chose faite et bien faite ce vendredi après-midi du côté de la salle audiovisuelle du lycée, même si ce moment convivial s’est déroulé en petit comité. L’heure était donc aux félicitations et aux remerciements. félicitations pour les élèves et remerciements à tous ceux qui les ont soutenus dans cette expérience particulièrement enrichissante.

En effet, ils sont tous les quatre d’accord sur au moins un point : ce concours les a fait progresser, ils ont gagné en confiance en apprenant les fondements de l’éloquence et en se confrontant à d’autres lycéens. « Ils ont gagné en prestance, ils ont travaillé le fond et la forme pour être convaincant et séduisant » précise Michel Joly. Le tout en s’amusant, car personne n’a oublié qu’il s’agit avant tout d’un jeu, un jeu dont on sort grandi, c’est la cerise sur le gâteau. Car l’éloquence leur sert et leur servira encore au quotidien, que ce soit pour argumenter lors d’un repas de famille ou dans leur future vie professionnelle. Si Eliott est encore en réflexion de ce point de vue, Clémentine se rêve en architecte, Juliette souhaite devenir chirurgienne et Elioth vise Sciences Po, les relations internationales et la diplomatie… Souhaitons-leur bonne chance à tous !

Avant de refermer cette page, sachez qu’il n’y aura pas de concours en 2020-2021, pas de risques inutiles en temps de crise sanitaire. Ce dernier sera remplacé par un concours de « poésie positive » ouvert à tous les lycéens du département. Par positive, entendez que les poèmes devront faire valoir les aspects positifs et drôles de notre société avec un brin de dérision de préférence. Affaire à suivre !




2 réactions sur “La plume plus forte que l’épée : deux équipes de la Haie Griselle récompensées

  1. Laubacher François

    Pouvons nous nous permettre de préciser que ce concours de poésie est une mesure transitoire qui, pour le moment, n’a d’autre fonction que celle de remplacer le Concours d’Eloquence en cette période plus que difficile ?

    L’eloquence, version Rotary Club de Gérardmer
    – c’est une fête lors de chaque rencontre dans les établissements scolaires ou salles des fêtes
    – une fête qui voit les jeunes de plus en plus nombreux monter dans les autobus affrétés par le club et venir à Gerardmer, à Epinal, à Remiremont, à Lunéville, à Nancy, à St Dié …soutenir leurs poulains et en faire en découdre aux autres
    – une fête qui, lors de la finale de la Soirée des Talents de l’espace Lac, montre prês d’une centaine de jeunes à participer à ce grand moment…

    Si 2021 avec
    – des orateurs masqués ,
    – une salle presque vide,
    – des auditeurs projetés aux 4 coins de la pièce
    – des contradicteurs masqués itou…
    devait être ainsi donné…ce serait le châtiment ou la négation de l’éloquence qui serait jouée…

    Ceci explique donc bien cela en esperant que les envolées éloquentes reviendront très vite sur le devant de la scène…

    Merci pour ce bel article et mille mercis et excuses aux jeunes et aux professeurs pour notre absence de précaution à cette belle cérémonie de remise des diplômes et des prix.

    répondre
  2. Laubacher François

    Oui…, c’est sûr…, et ce nest pas de l’éloquence…, mais une bienvenue virgule après le mot « absence » éloignerait toute l’ambiguïté de la dernière phrase de mon petit mot …

    Merci et encore félicitations à à Clémentine et Juliette, Elioth et Eliott !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.