Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

Les professeurs en grève ce mardi 10,24% de grévistes ont été recensés dans le second degré

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

salle-de-classeLes professeurs sont en grève ce mardi 10 novembre 2020. Ils demandent de nouvelles mesures sanitaires notamment dans les collèges. Jean-Michel Blanquer avait  notamment autorisé les cours à distance à condition de conserver au moins 50% d’enseignants présents dans les établissements.

Face à l’aggravation de l’épidémie de Covid-19, les professeurs se disent inquiets. Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a autorisé, jeudi 5 novembre, les cours à distance à condition de conserver au moins 50 % des cours en présentiel. Le Syndicat national des enseignements du second degré (SNES-FU) demande la mise en place de demi-groupes dans les collèges, et pas uniquement dans les lycées. Ce mardi, les professeurs étaient en grève. Selon le rectorat Nancy-Metz, 10,24% de grévistes ont été recensés dans le second degré et 8,76% dans le premier degré sur l’académie.

Plusieurs syndicats du primaire et du secondaire ont aussi lancé le hashtag «Balance ton protocole».




7 réactions sur “Les professeurs en grève ce mardi

    1. babar

      Savez-vous seulement ce qu’est enseigner ?Déjà en temps normal il faut avoir la vocation comme dans beaucoup d’emploi .Ici la situation est exceptionnelle ,des directives qui varient au gré des humeurs des responsables ,bien souvent ils n’ont jamais enseigné et s’imaginent que les enseignants ont devant eux des petits moutons bien obéissants.
      Déjà difficile en classe alors l’enseignement à distance n’en parlonpas.
      Je sais ,ils sont toujours en congé .Et bien il fallait choisir cette profession, vous auriez vous aussi bénéficié de ces congés imposés.

      répondre
      1. colin

        Imaginé les difficultés des soignants devant cette situation avant de vous plaindre… et si pour une fois c’était les infirmières en grève ?

        répondre
  1. à ke kuku c'est joni.

    Je vous retourne votre commentaire ( pittoresque lorsqu’il parle de congés…imposés. ).
    Si ce métier est si difficile pour certains enseignants , pourquoi alors l’avoir choisi.
    Le titre de l’article est par ailleurs trompeur.
    il aurait du être : DES professeurs en grève ce mardi et non pas LES professeurs…

    répondre
      1. a ke kuku c'est joni.

        Il n’y a pas que dans l’enseignement ou les métiers évoluent.
        Employés sous pression avec les 35 heures et avec toujours plus d’objectifs.
        Excès de reporting et d’administratif.
        Réunionites.
        ….
        Sans compter les licenciements et la crainte du chômage propre aux gens du privé. En pleine pandémie, beaucoup craignent pour leur emploi.
        N’oublions pas les artisans, commerçants, chefs d’entreprises, qui ne savent si leur affaire survivra à cette crise sanitaire.
        Et surtout, pensée pour les soignants….

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.