Search
samedi 28 nov 2020
  • :
  • :

Ventron : un protocole a été signé concernant l’avenir de la station de ski

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

631La famille Leduc exploite la troisième station de ski des Vosges depuis plusieurs générations. Elle souhaite, depuis plusieurs années, une réorientation vers un projet hôtelier quatre saisons basé sur le bien être. Donc fermer définitivement la station de ski à Ventron. Cette annonce a suscité bien évidemment quelques réactions.

« La modification du climat hivernal impacte sans conteste les stations de moyenne montagne », estime Brigitte Vanson, maire de la commune de Ventron, « les hivers sont certes moins longs et la décision de prendre un tournant 4 saisons est judicieux ». Un avis partagé par Julien Le Goff, pour qui « le modèle de développement d’une décennie n’est pas forcément le plus pertinent quatre décennies plus tard ». Le secrétaire général de la Préfecture voit dans le projet « un motif de fierté » pour le territoire et le massif vosgien. « Il faut qu’on s’adapte aux contraintes du temps présent ». Évaluer la concurrence, respecter « la nature » et le « développement durable ». François Vannson, président du Conseil Départemental des Vosges, soutient le famille Leduc : « La décision que vous avez prise est une décision difficile ».

Un protocole a été signé ce vendredi entre la commune de Ventron, représentée par Brigitte Vannson, la SAS Leduc, représentée par Thibaut Leduc, la Banque des Territoires, représentée par Véronique Bec, la Conseil Départemantal, représenté par François Vannson, et la Préfecture des Vosges, représentée par Julien Le Goff.

La SAS Leduc a signé une Délégation de Service Public (DSP) avec la commune, l’engageant jusqu’en 2031. Cette DSP est suspendue, «  la SAS étant dans l’impossibilité de déployer la saison de ski 2020-2021 ». Par ailleurs, une étude sera lancé dans les plus brefs délais (dans les 3 à 4 mois), « afin de définir une nouvelle DSP qui garantira le ski alpin communal à Ventron ». Selon le maire de la commune, « ce protocole signe un nouvel avenir pour notre Station Frère Joseph et pour notre village de Ventron ».

numérisation-page-001




11 réactions sur “Ventron : un protocole a été signé concernant l’avenir de la station de ski

    1. à ke kuku c'est joni.

      Je crois comprendre que la saison 2020 / 2021 à Ventron est
       » neutralisée ».
      La commune relancerait le domaine pour l’hiver 2021 / 2022.
      Sous la frme d’une regie municipale ou sous la forme d’une nouvelle
      DSP ?
      là est la question.

      répondre
  1. lamisol

    En une quinzaine de jours, tout est plié.
    Le conseil municipal de Ventron a voté.
    Le conseil départemental a voté.
    La SAS LEDUC ne serait plus partie prenante pour le ski alpin.

    répondre
  2. Jean Barat

    Bonsoir cette station doit continuer de vivre pour le commerce local qui est possible toute l année avec le tourisme vert
    Il y a eu toujours de la neige au ventron pour les enfants c est magique
    Ne gachez pas ce qu on créer vos ancêtres amicalement et sportivement

    répondre
    1. à ke yéyé.

      Savez vous qu’il existe un réchauffement climatique !
      Les hivers dans les Vosges sont de moins en moins enneigés.
      Même la martingale des canons à neige fonctionne de moins en moins à cause des températures de plus en plus douce .
      De surcroit, avec le phénomène d’inversion de température en période d’anti cyclone, on trouve des bas de vallées à – 5 ° et des sommets à + 4°.
      Cela rend très difficile la production de neige artificielle sur les pistes et par ricochet rend compliqué la pérennité des stations.

      répondre
      1. jack

        les phénomènes d’inversion par temps anticyclonique n’ont rien à voir avec le réchauffement climatique; quant à la neige ,dans les années 90 ,nombreux ont été les hivers sans ou avec peu de neige….le patron de cette entreprise profite simplement de subventions allouées par l’état , donc nous ,pour changer d activité ,avoir une route toute neuve :personne ne peut lui en vouloir…enfin les établissements de ce genre , spa ,hôtel de luxe commencent à pupuler ,et en construire un à quelques mètres de l’ermitage(symbole de détachement des valeurs matérielles ..)a quelque chose d’amusant…. L’ironie sera d’avoir quelques hivers bien enneigés..

        répondre
  3. Gerard

    Bjr
    Cela fait beaucoup couler d encre et de publicité Mais l essentiel du problème c est combien d argent ça rapporte à la société Leduc cette affaire Car la vérité c est bien avec l argent publique ce nouvel accord. Signe par les différentes parties Mais Ca manque de transparence. Et de clarté. Le contribuable doit savoir combien ça lui coûte de sa poche ??????

    répondre
    1. à ke kuku c'est joni.

      La jalousie et la betise font raconter n’importe quoi.
      L’investissement à venir est financé par des fonds privés.
      Cela va permettre de conserver des dizaines d’emplois directs et indirects sur cette haute vallée. Ce qui n’est pas un luxe .

      répondre
      1. lamisol

        Et la route d’accès financée par le département ?
        Et la banque des territoires ?
        Et la commune de Ventron ?
        Et les réseaux, eau, assainissement, électricité , internet ?

        répondre
        1. à ke kuku c'est joni.

          Quoi d’extraordinaire ?
          C’est tout à fait le rôle des territoires et de l’état d’ aider un peu les entreprises qui créent des emplois.
          Notamment dans des endroits en souffrance.

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.