Search
samedi 23 jan 2021
  • :
  • :

Vosges : trois nouveaux sites en service pour améliorer la couverture téléphonique mobile Communiqué de la Préfecture des Vosges

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Début octobre 2020, trois sites ont été mis en service dans les communes de Tignécourt, Fouchécourt et Senaide. Les centres-bourgs de ces trois communes étaient jusqu’alors en zone blanche. La réactivité des services de l’État, des mairies, et de l’opérateur chef de file («leader») (SFR) a permis de réaliser les infrastructures dans des délais très contraints, malgré la crise sanitaire et trois mois avant l’échéance réglementaire. Ces communes sont désormais couvertes en 4G par les quatre opérateurs nationaux.

Cette réalisation fait partie de l’accord «New Deal mobile» conclu en janvier 2018 entre le Gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) et les opérateurs de téléphonie.

Le «dispositif de couverture ciblée» de cet accord accélère l’équipement des territoires jusqu’ici dépourvus de réseau. Dans les Vosges, de nouveaux secteurs sont d’ores et déjà programmés et seront ainsi couverts en 2021 et 2022.

La mise en œuvre de «dispositif de couverture ciblée» est pilotée par un comité de projet, coprésidé par le préfet et le président du conseil départemental. Il est composé des parlementaires, du conseil régional du Grand Est, du conseil départemental des Vosges, de l’Association des maires et présidents de communautés des Vosges, de l’Association des maires ruraux des Vosges, de l’Association départementale des communes forestières des Vosges, des communautés de communes et communautés d’agglomération, de l’Office national des forêts (ONF), du Syndicat départemental d’électrification des Vosges (SDEV), d’Enedis, de la Direction départementale des territoires (DDT), de l’Agence régionale de santé (ARS), de l’Unité départementale de l’architecture et du patrimoine (UDAP) et de l’Union fédérale des consommateurs (UFC-Que choisir Vosges).

Ce comité définit la méthodologie pour identifier les zones à couvrir en priorité. Le gouvernement arbitre ensuite et transmet aux opérateurs une liste annuelle de zones à couvrir. Le comité est également facilitateur dans la coordination des acteurs et des procédures réglementaires nécessaires à la construction des sites.

Les trois sites qui viennent d’être mis en service ont été programmés par arrêté du 21 décembre 2018.

L’opérateur retenu disposait de 24 mois pour réaliser les travaux.

Le site assure la couverture 4G pour les quatre opérateurs nationaux, conformément aux dispositions du «dispositif de couverture ciblée» de l’accord «New Deal mobile».

Le calendrier de déploiement de la couverture mobile dans les Vosges est le suivant, sous réserve des 24 mois de délai réglementaire entre la programmation et la mise en service :

  • Programme 2018 (mise en service en 2020) : les trois sites qui ont été mis en service à Tignécourt, Fouchécourt et Senaide.
  • Programme 2019 (mise en service prévisionnelle en 2021) : neuf sites à Bazoilles-sur-Meuse, Bleurville, au col du Brabant (Cornimont), au col de la Schlucht (Le Valtin), à Lubine, à Presles (Basse-sur-le-Rupt), à Rasey (Xertigny), à Rupt de Bâmont (Saulxures-sur-Moselotte) et à Lusse.
  • Programme 2019 (mise en service prévisionnelle en 2022) : onze sites à Ainvelle, à Aneuménil (Arches), à Badménil-aux-Bois, à Claudon, à Faymont (Le Val d’Ajol), à Gerbamont, au Blanc Murger (Xertigny), à Lignéville, à Saint-Menge, à Vioménil et à Raon-sur-Plaine.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.