Search
dimanche 17 jan 2021
  • :
  • :

Le CEN Lorraine vous annonce le lancement de la plateforme technique EEE Coup de projecteur sur les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE)

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Communiqué

CEN conservatoire Lorraine

VENUES D’AILLEURS
Tout savoir sur les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE) en Grand-Est

Depuis avril 2019, le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine anime la stratégie régionale EEE Grand- Est avec l’appui des Conservatoires d’espaces naturels de Champagne-Ardenne et d’Alsace et grâce au soutien financier de la DREAL Grand-Est, de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse et de la Région Grand-Est. Une vaste enquête régionale menée en 2017 par le CEREMA avait montré la nécessité de fédérer les acteurs et les partenaires institutionnels intervenant sur cette thématique.
Dans ce cadre, le Conservatoire d’espaces naturels a lancé en ligne fin août une nouvelle plateforme technique sur les Espèces Exotiques Envahissantes en Grand-Est (https://www.eee grandest.fr/). Destinée principalement aux acteurs de la région qui mènent des projets autour des EEE (gestion, sensibilisation), elle a pour but d’offrir un espace technique qui permet d’échanger sur les espèces invasives introduites en Grand Est, d’informer sur les actions et opérations phares en région, de mettre à disposition des ressources documentaires et de valoriser la mobilisation des acteurs du territoire via notamment une carte dynamique.
Depuis toujours, l’Homme se déplace et transporte avec lui des espèces qu’il introduit de manière volontaire ou accidentelle là où elles n’existent pas naturellement. Certaines de ces espèces exotiques parviennent à s’acclimater à leur nouvel environnement et à se disperser plus ou moins rapidement, de manière naturelle ou facilitées par l’intervention humaine. Si un milieu est ou devient favorable après avoir subi des perturbations, il arrive que ces espèces se développent de façon démesurée et colonisent l’espace, généralement dépourvu de prédateurs ou ravageurs naturels. Lorsqu’elles deviennent envahissantes, ces espèces exotiques peuvent alors profondément modifier les écosystèmes et amoindrir la biodiversité indigène.


A court et moyen termes, l’objectif de cette interface sera également de présenter les différentes EEE de la région, ainsi que la stratégie d’intervention sur ces espèces, pour mener à bien, avec tous les acteurs territoriaux et en cohérence avec l’animation nationale, les actions portant sur les EEE en Grand-Est. A l’origine d’impacts environnemental, économique et sanitaire importants, ces espèces constituent un enjeu national majeur. Il est donc important d’assurer une plus grande visibilité régionale de cette problématique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.