Search
samedi 16 jan 2021
  • :
  • :

Conseil municipal : et le débat dans tout ça ? L'opposition s'abstient pour l'ensemble des points nécessitant un vote

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

20201211_200503Après la première intervention de début de séance d’Eric Defranould, ce fut au tour de Bernard Caël pour « Gérardmer notre Perle » d’interpeler le maire Stessy Speissmann sur le sujet du débat portant sur la politique générale de la Commune : « M. le Maire, Nous vous avions demandé dès septembre un débat sur la politique générale de la commune, en se fondant sur l’article L 2121 –19 du Code Général des Collectivités, modifié par la loi Engagement et Proximité de décembre 2019, voulue par le législateur pour faciliter l’expression démocratique au sein des Conseils Municipaux. Nous nous attendions donc, conformément à l’esprit de cette loi, à ce que ce débat occupe une place, sinon exclusive, du moins spécifique dans l’ordre du jour proposé ce soir. En inscrivant notre demande au 36ème rang d’un ordre du jour surchargé, vous montrez le peu de cas accordé à notre démarche ainsi que votre réticence à laisser s’exprimer la démocratie au sein de l’assemblée que vous présidez. Aussi, pour marquer notre désapprobation par rapport à la désinvolture avec laquelle a été traitée notre démarche, notre Groupe a-t-il décidé de s’abstenir de participer au vote de toutes les délibérations soumises ce soir au Conseil. D’autre part, nous vous demandons de prévoir d’ores et déjà la programmation, en 2021, d’un nouveau débat de politique générale lors d’un Conseil Municipal spécifiquement prévu à cet effet. »

Eric Defranould emboîtera le pas de l’abstention, ce qui portera à 7 le nombre de votes en ce sens lors de cette séance. Quant au premier magistrat, il a tenu à rappeler qu’il n’y avait pas de volonté de la majorité d’entraver la démocratie et le débat et que, d’un point de vue purement technique,  plusieurs points sont à valider impérativement en fin d’année, ceci expliquant un ordre du jour particulièrement fourni. Ce dernier a également proposé de programmer un nouveau débat dès le début de l’année 2021, lors d’un prochain conseil municipal spécifique ou lors du vote du budget par exemple. Enfin, André Jacquelin pour « Gérardmer notre Perle » a insisté sur le fait que « nous avions demandé ce débat pour septembre car certains points ne peuvent attendre » tout en proposant de programmer plus de conseils, moins espacés dans le temps, avec des ordres du jour allégés afin de pouvoir débattre plus en profondeur sur chaque thème. Ceci étant dit, le fameux point numéro 36 de ce conseil concernant la politique générale de la Commune a tout de même fait l’objet de près de deux heures de prise de parole de la part des adjoints ainsi que de l’opposition. Un échange long et foisonnant que nous aborderons dans un prochain article là aussi.




Une réaction sur “Conseil municipal : et le débat dans tout ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.