Search
vendredi 22 jan 2021
  • :
  • :

Judo : cap vers 2021 avec une soif de tatami ! Une page se tourne : Anne Picart, trésorière depuis 2005

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

logo judo club Gérardmer nouveau

Les vacances de Noël approchant à grands pas, le Judo Club de Gérardmer a lui aussi procédé à une assemblée générale ordinaire par visio conférence afin de boucler définitivement la saison passée et se projeter sur 2020-2021, le tout en saluant le départ de son ancienne trésorière Anne Picart.

La saison avait plutôt bien commencé pour les judokas et leur président Mikaël Bussière avec une rentrée et un automne dans les standards agrémentés des compétitions habituelles et de différentes actions sportives et associatives. Mais comme tous les autres clubs du secteur, le Judo Club de Gérardmer a dû s’adapter, « se réinventer » pour faire face à la crise sanitaire qui a fortement perturbé l’année 2020. Afin de garder la forme, les éducateurs sportifs ont proposé des séances en ligne et des défis qui ont plutôt bien fonctionné. Cela a permis à de nombreux pratiquants de ne pas perdre le fil, que ce soit physiquement comme techniquement.

Mika bussièreMais c’est tout naturellement que l’on souhaite se tourner vers la nouvelle année avec l’espoir de retrouver rapidement la voie des tatami. Le Comité ambitionne notamment de maintenir le niveau de licenciés du judo et disciplines associées à son haut niveau de ces dernières années ; de porter les valeurs du sport notamment par le code moral du judo ; de tendre vers un haut niveau d’excellence notamment par le principe d’amélioration continue et une démarche participative et de valoriser l’image de Gérardmer à l’extérieur de la ville et du département, notamment par la compétition et le rayonnement d’événementiels d’ampleur régionale, nationale et internationale. Enfin, dans un contexte difficile, le comité va essayer de développer les partenariats avec différents sponsors.

Côté compétition, fort du constat des difficultés rencontrées lors de la réservation de la Halle des sports pour des événementiels, le Comité décide d’arrêter l’organisation du stage national des enseignants et de conserver les deux événementiels phares : le tournoi de la ville de Gérardmer et la compétition internationale des masters. Il est à noter que ces deux événementiels sont les seuls de cette ampleur sur le département des Vosges. Le nom « tournoi de la ville de Gérardmer » sera conservé. Enfin, le club souhaite  développer des parcours sportifs des élèves de plus de 30 ans par un circuit de 4 compétitions nationales jusqu’aux championnats du monde en Pologne de septembre 2020.

Anne PicartPour conclure, beaucoup de remerciements de la part du club et de son président lors de cette assemblée générale : partenaires privés et institutionnels, presse, bénévoles, éducateurs sportifs, la liste est forcément longue pour ce club qui a su s’entourer et se structurer depuis plusieurs années maintenant. Mais on retiendra surtout le petit coup de projecteur sur Anne Picart, « la femme à tout faire du JCG » qui a cédé sa place de trésorière du club, poste qu’elle occupait depuis 2005.
Elle a géré le club pendant 2 ans pratiquement toute seule et elle est l’une des représentantes emblématiques d’une famille investie pour le club lors de toutes les manifestations. Elle quitte ses fonctions en laissant des comptes sains et en assurant la continuité et le passage de la trésorerie. « Le comité attend de se réunir pour la remercier pour tout le travail effectué pendant ses longues années » ajoutera Mikaël Bussière. Et c’est Fabien Étienne, un ancien du judo, qui reprend le flambeau.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.