Search
dimanche 24 jan 2021
  • :
  • :

Remontées mécaniques : des élus locaux saisissent le Conseil d’Etat « Un secteur qui, dans les Vosges (...) génère 13,7 millions de chiffre d’affaires »

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Photo Conseil Départemental

Photo Conseil Départemental

 

Communiqué d Conseil Départemental des Vosges

Réagissant à l’annonce du Gouvernement de ne pas ouvrir les remontées mécaniques dans les stations de montagnes, élus locaux et acteurs socio-professionnels s’opposent à cette décision et saisissent le Conseil d’Etat. A l’instar des 6 Régions et 15 Départements engagés, François Vannson, au nom du Département des Vosges s’associe à cette démarche et co-signe le référé-liberté déposé devant le Conseil d’Etat.

A travers ce recours, porté également par les présidents de l’Association nationale des maires de stations de montagne, de Domaine skiable de France et des syndicats des moniteurs de ski et des guides, les signataires dénoncent une « décision incompréhensible » du gouvernement, qui met en péril tout un pan de l’économie montagnarde. Un secteur qui, dans les Vosges, concerne 9 stations alpines, emploie 589 personnes (saison 2018-2019) et génère 13,7 millions de chiffre d’affaires (moyenne sur les 10 dernières années).

Communiqué de Département des Vosges




21 réactions sur “Remontées mécaniques : des élus locaux saisissent le Conseil d’Etat

  1. Albert

    Suite aux incompréhensibles décisions du gouvernement. Il est temps de laisser travailler nos professionnels et ce recours est malheureusement l’ultime solution.

    répondre
  2. PierreL

    Il est navrant que des responsables politiques locaux prennent si peu de soin de la santé de leurs administrés.
    Les remontées mécaniques peuvent attendre, non ?
    En tout cas le virus, lui, n’attendra pas pour se propager dans ces clusters.
    Il ne s’agit là que de postures politiciennes pour instrumentaliser un problème économique certain, mais qui doit s’effacer au profit de la priorité des priorités : la santé publique.

    répondre
    1. bd

      Ils sont sur le terrain ,ils sont mieux au courant que les technocrates de Paris auxquels vous accordez une confiance aveugle alors qu’ils n’ont fait que vous mentir et vous mentent encore(vaccins, lits de réanimation, masques ,et j’en passe).Tous ces gouvernants de la capitale ne sont même d’accord entre eux.
      Les chiffres augmenteront , c’est sûr. N’oubliez pas que les enfants vont être en vacances ,va t’on les empêcher de s’amuser avec leurs copains?
      Si la situation reste identique avec toutes les restrictions imposées nous pourrons dire que les restos ,les remontées mécaniques,… ne sont pas en cause dans l’évolution du virus. Restez chez vous et attendez les prochaines restrictions.

      répondre
      1. PierreL

        « ils n’ont fait que vous mentir et vous mentent encore(vaccins, lits de réanimation, masques ,et j’en passe) »
        Vous lisez trop les salades que nous vendent les journaux.
        Faîtes fonctionner vos méninges et votre sens critique. Vous n’êtes pas un mouton, quand même, n’est-ce pas ?

        répondre
        1. bd

          oui, ils ont menti .Plus de huit mois et pas de lits de réanimation en plus
          Vous avez trouve des masques au printemps ?, vous n’avez pas entendu mr Salomon dire qu’ils ne fallait porter le masque. Notre président de région n’a pas fait de commande. Les couturières n’ont pas travaillés pour les soignants parce qu’il n’y avait pas de masques .Vous avez les données scientifiques des vaccins?. Mr Vaccin ne les a pas .,Seriez vous mieux placé que lui pour être aussi bien informé? Le mouton c’est vous .Les salades c’est vous qui les gobait.

          répondre
          1. PierreL

            Essayez un peu d’imaginer la situation au printemps si Mr Salomon avait recommandé à tous les Français de porter un masque.
            Les personnels soignants en auraient vite manqué car tous les bd de France et de Navarre se seraient rués sur le peu de masques dont nous disposions.
            Il faut faire avec ce qu’on a, aussi bien en masques qu’en bd…

    2. lamisol

      Mais si, ils prennent des bonnes décisions: suite aux contraintes sanitaires, ils invitent les ainés (e) à venir chercher les colis en mairie! bof!!

      répondre
    3. Albert

      Donc, PIERREL, malgré la légalité de ce recours. Vous estimez que les élus de 6 régions et de 15 départements sont je cite: « postures politiciennes pour instrumentaliser un problème économique certain ». Est-ce vraiment à vous de décider de la priorité qu’est la santé publique. Je pense n’avoir pas les connaissances requises. VOUS sans doute que oui !!!!

      répondre
      1. PierreL

        Libre à vous de considérer que la santé publique n’est pas la priorité des priorités et de suivre aveuglément la posture (l’imposture ?) des élus de l’opposition.
        Personnellement j’estime criminel de vouloir mettre en danger les citoyens au prétexte d’intérêts économiques… qui seront largement indemnisés.
        Et puis vous pouvez goûter aux plaisirs du ski de fond, ça vous changera des interminables files d’attente en bas des remontées mécaniques.
        Prenez soin de vous… et des autres. Bonnes fêtes.

        répondre
  3. IRRESPONSABLES

    Que dire de ces élus sinon qu’ils sont irresponsables ?
    N’ont-ils pas compris que ce ne sont pas tant l’ouverture des remontées mécaniques qui pose problème mais  » l’après ski » …

    C’est faire fi de la sécurité sanitaire des locaux.
    C’est oublier les importantes compensations financières dont le secteur professionnel va bénéficier.
    C’est oublier que l’intérêt général passe avant les intérêts corporatistes.
    C’est instrumentaliser une situation au service de leurs intérêts électoraux futurs.

    Qu’auraient-il fait à la place des décideurs actuels ? C’est facile de critiquer…

    répondre
    1. jack

      on va pas s ‘arrêter de vivre encore pendant des mois , pour rien en plus car les mesures prises sont inutiles ,(la preuve par les chiffres de la mortalité en france , la plus elevée actuellement en europe) ,donc vivons normalement .

      répondre
      1. IRRESPONSABLES

        Jack,

        Ces chifffes devraint justement plutôt vous interpeller. SI on a le score le plus élevé, ce n’est pas pour rien. Certains se croient toujours plus malins, se moquent de tout et n’en ont rien à faire des autres…
        Vous devez faire partie de ces gens là, d’ailleurs, puisque vous appellez à vivre normalement. Ce sont des personnes comme vous qui font que la situation s’empêtre.

        répondre
        1. jack

          n importe quoi …enfin si ça vous plait de vivre comme ça…quant à l efficacité de ces mesures….les chiffres ,comme vous dites démontrent, l inverse…..voyez la suède , l autriche , la suisse et j en passe….croire qu un bout de tissu dont les mailles sont dix fois plus larges qu un virus peuvent être efficaces ..!en france on a le même taux de mortalité qu aux usa ,la différence c est qu’ on a en plus flingué l’ économie,la vie sociale pour soi disant éviter des décès de vieillards ,qui pour la plupart n ont rien demandé…et qui sont malgré tout partis par dizaines de milliers…vous faites partie de cette frange de la population , de plus en plus minoritaire..,qui croit encore aux balivernes de ce gouverne ment …,mais bon sans doute n avez vous pas le bagage scientifique de base pour pouvoir réfléchir un minimum sur ce sujet..

          répondre
          1. IRRESPONSABLES

            Jack,

            BAC+5, et vous ? Vous devez être SUPER intelligent à vous lire et avoir un sacré bagage scientifique comme vous dites…
            Morte de rire….

    2. Bébert

      Il est vrai qu’ils jouiront de l’argent magique … tant que nous ne devront pas le rembourser.
      Je ne suis pas certain que nos élus et décideurs locaux soit irresponsables. Et comme vous le dites si bien: « ce ne sont pas tant l’ouverture des remontées mécaniques qui posent problèmes mais l’après ski ».
      Le recours porte sur l’ouverture des remontées mécaniques donc ils ont raison et la procédure est légale.
      Et que l’on m’éclaire précisément sur la sécurité sanitaire des locaux (des habitants de Gérardmer?)..

      répondre
      1. IRRESPONSABLES

        Réponse à Bebert,

        Vous savez très bien que si les remontées mécaniques ouvrent, il y aura bien sûr du monde pour venir et donc plus de concentration , et donc plus de risque de propagation du virus.
        Les hôpitaux sont surchargés, le personnel n’en peut plus.
        Est ce responsables d’aggraver cette situation par l’arrivée potentielle de personnes victimes d’accident au ski ?
        Les privilégiés (8% des français !!!) qui peuvent se payer des vacances à la neige peuvent attendre, non?

        répondre
  4. stop--covid

    François Vannson a raison, fait son travail. Lui et les élus locaux , quelque soit l’étiquette politique s’associent pour la raison, le bon sens. Des scientifiques de tous ordres ont expliqué cet automne encore que Covid19 mutait sans cesse et qu’il ne tuait pas plus qu’une grippe actuellement. Il y a des thérapies qui n’étaient pas appliquées au printemps – Ceux qui sont en conflit d’intérêts, rémunérés pour dispenser les peurs dans les chaumières sont comme le gouvernement. Ils ne sont plus crédibles. Les victimes graves seront plus nombreuses dans moins d’un an si le bon sens ne l’emporte. Les gens se réveillent. Ils ont compris. Aide toi le ciel t’aidera.

    répondre
  5. bd

    PierreL, contrairement à ce que vous pensez beaucoup de bd de France et de Navarre moi y compris avons confectionné des masques. Les soignants ont manqués de masques parce qu’il n’y en avait pas. Si le masque avait été recommandé nous aurions probablement eu moins de décès
    Enfin comme vous l’a recommandé Jack peut-être un petit coup de rouge.
    Et quand vous retournerez aux bars demandez leur s’ils ont étés LARGEMENT indemnisés et ce n’est pas fini.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.