Search
vendredi 22 jan 2021
  • :
  • :

Vosges : des gendarmes contrôlent le respect du couvre-feu

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
gendarmes controles couvre feu

Photos @prefet.vosges

Le gouvernement a instauré un couvre feu sur le territoire de la métropole. Cette mesure a commencé le mardi 15 décembre dernier. Si la liberté de circulation en journée est rétablie, les déplacement sont interdit dans une large mesure entre 20h et 6h du matin. La Gendarmerie est amenée à faire des contrôles. Hier soir un contrôle a notamment eu lieu à Châtenois.

« Tous les soirs, les forces de sécurité sont mobilisées pour faire respecter ces mesures », affirme la préfecture des Vosges. L’objectif affiché est de « limiter la circulation de l’épidémie et sauver des vies ». Une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire a été créée (interieur.gouv.fr). « Si vous devez effectuer un déplacement pour un motif professionnel pendant le couvre-feu, en fonction de votre statut, vous devez être muni de l’attestation de déplacement dérogatoire ou du justificatif de déplacement professionnel ». La Préfecture rappelle que « si vous ne respectez pas les restrictions de déplacement instaurées pendant le couvre-feu, vous encourez des sanctions ».




4 réactions sur “Vosges : des gendarmes contrôlent le respect du couvre-feu

  1. Moi

    Haha laisser moi rire depuis le moi de confinement donc au moi de mars jusqu’à maintenant en fessant 20klm aller et 20klm retour jamais vu aucun gendarmes jamais un contrôle donc laissé moi rire

    répondre
      1. jack

        les gendarmes, comme tous les citoyens ,en ont ras le képi de ces mesures ;aussi font ils le strict minimum et on ne peut que les en féliciter, car en effet il n y a pas ou peu contrôles ..

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.