Search
lundi 1 mar 2021
  • :
  • :

PLU : la procédure est (presque) lancée Objectif : une modification actée pour Mars 2022

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Autre point au menu du conseil municipal, la prescription de la procédure de modification du PLU (plan local de l’urbanisme) a été votée et validée à l’unanimité par les élus gérômois. Un lancement acté et qui sera suivi de plusieurs étapes telles que la création d’un cahier des charges, d’une procédure d’appel d’offre pour choisir un cabinet chargé de prendre en charge cette démarche, mais aussi d’une enquête publique ainsi que d’une délibération afin d’impliquer les citoyens qui le souhaitent, etc. « Étant donné le contexte et la difficulté de se réunir, nous allons opter pour une procédure écrite et nominative en envoyant un courrier aux Gérômois avec un formulaire pour qu’ils puissent nous faire parvenir leurs remarques et leurs suggestions » précise Stessy Speissmann. L’objectif est de finaliser le projet pour Mars 2022, ce qui fait frémir certains élus de l’opposition qui craignent une pluie de demandes d’ici là : « Un an, c’est pénalisant, on voit bien que les promoteurs s’affolent. Peut-être que nous aurions pu agir sur certains articles individuellement et donc plus rapidement afin de freiner immédiatement les constructions ? Ne pouvons-nous pas, dans un premier temps, sauter l’étape de l’enquête publique ?… »  interroge Bernard Caël. « On va tout faire pour contraindre les délais. Mais, il y a certains délais incompressibles au niveau administratif et l’enquête publique est une étape obligatoire, qui me semble importante. Je ne veux pas qu’on dise que nous agissons sans consulter la population sur cette question sensible » répond Stessy Speissmann. Le train sera donc très prochainement en marche, mais il va falloir prendre son mal en patience, ne pas se frustrer et espérer, comme le craignent certains, qu’il ne sera pas trop tard en Mars 2022.




13 réactions sur “PLU : la procédure est (presque) lancée

  1. Bon sens

    Pourquoi toujours et encore prolonger l’insupportable pour une large majorité silencieuse. Lhyper urbanisme via le PLU est un cailloux dans la chaussure de la commune, de ses habitants et des élus. Nous sommes tous dans un bateau qui tangue depuis presque une dizaine d’années, avec la multiplication des programmes immobiliers à vocation d’investissements et de locations touristiques exclusifs. Les élus doivent protéger notre terrtoire, ses habitants et ses vacanciers au risque de voir Gérardmer devenir une ville telle que la palmyres, Argeles..etc. Trop de dossiers de constructions sont en attente, sans parler des ceux qui vont fleurir d’ici mars 2022. Il faut accélérer la procédure, avec la volonté de régler cet immense chantier du PLU. Il faut bouger les lignes administratives et les contourner…c’est possible avec la volonté d’entendre ses administrés. Trop de familles, trop de personnes sont dans la souffrance, cette urbanisation de la vallée est un crève-cœur pour les amoureux du pays. C’est bien la vie des habitants de Gérardmer qui est en jeu et la vie future de nos enfants. Que vont-ils devenir dans 10…15 ans lorsque Gérardmer ressemblera à une ville semblable aux stations alpines ou balnéaires désertée d’habitants à plein temps. Tout cela est une question d’équilibre et notre Perle est en situation instable parce que les garde-fous sont fragilisés par un PLU trop permissif. Au delà de l’aspect législatif où se situe la morale de l’histoire. Une valeur malheureusement oubliée de beaucoup.

    répondre
    1. Gilles.

      Il serait intéressant que vous nous expliquiez ,vu l’état de l’industrie en France, comment de votre coté vous voyez l’avenir de Gérardmer dans 10 ou 15 ans.
      Façon Moyenmoutier, Chatenois, Darney, ou Rambervillers….?
      On risque fort de ne pas parler de résidences secondaires fermées mais plutôt de dizaines de commerces aux rideaux baissés et de résidences principales à l’abandon.
      C’est le lot sans exception de toutes les petites villes à l’écart des grands centres urbains.

      répondre
  2. jean-claude crouvezier

    Bonjour
    J’adhère complètement aux propos de Bon sens, le bien nommé, et cela ne surprendra personne
    J’ai émis mon opinion sur ma page Facebook par une parution datée du 15 janvier dernier dont il est certain que la diffusion via GI m’aurait été refusée comme cela a déjà été le cas par 3 fois
    Rappelant ce respect du pluralisme de la part du journal local, je doute que ce commentaire soit lui aussi publié…
    Si c’est le cas, il se confirmera que le choix a été fait par votre rédaction d’écarter les avis contraires pour laisser plus souvent place à la communication de M. Le Maire dont on peut aisément démontrer, à qui voudrait bien sûr le comprendre ou l’entendre, qu’en fait de communication c’est, sur le sujet de l’urbanisme, de la désinformation.
    Je fais une capture d’écran de la page que je garderai en souvenir et que peut-être je regarderai quand j’aurai quitté Gérardmer où le bien vivre n’est plus.

    répondre
    1. Gérardmer info

      Namasté Jean-Claude, ou plutôt Désiré. Comme tu le sais, mais tu insistes lourdement en nous envoyant une foultitude de courriers aussi inutiles qu’insultants, nous n’appartenons à personne, c’est mal nous connaître. De plus nous ne sommes pas ton porte voix afin de régler des comptes personnels vis à vis d’élus ou de collègues de travail. La communication est un art qui demande réflexion, recul et parcimonie au risque de se mettre le monde à dos avec en prime un résultat négatif. Pour preuve !
      Namasté
      Phj

      répondre
  3. Fr. Laubacher

    En somme la technique utilisée par l’équipe municipale aux manettes,…
    Sous couvert d’une concertation dont 29 000 signataires ont déjà donné un avis… (certes ils ne sont certainement pas tous gérômois),…
    Alors que le contradictoire a montré que quelques points seulement de du PLU actuel pourraient sensiblement ralentir la folie constructive actuelle, …
    Alors que la vaisseau craque de partout…
    Alors que la décision peut être prise beaucoup plus rapidement par nos édiles….
    Et bien cette technique peut se résumer en un véritable
    ÉLOGE DE LA LENTEUR !
    Est-ce bien responsable ?
    Est-ce bien raisonnable ?
    Ce n’est pas le pompier que je suis qui pourra admettre que quand l’urgence du feu ou de la situation le nécessite… il ne sert à rien de se faire plébisciter avant d’agir …
    Seule l’action compte et l’urgence rend les décideurs isolés, ..oui, oui isolés mais …
    L’est-on vraiment quand plus de 29 000 personnes (à peu près 3 fois la population de notre cher Gérardmer) ont signifié la demande ?…
    Le délai d’action est déjà actuellement largement dépassé…
    Que dire alors d’un mars 2022 ?….

    répondre
  4. jean-paul petit

    Bon Sens parle d’or. Bon Sens ne saurait mentir. Le déferlement sans limites de l’industrie touristique tue notre vallée aussi sûrement que le glyphosate tue les abeilles.
    Même si une autre peste dissimule provisoirement la frénésie immobilière, celle-ci n’en poursuit pas moins ses plans désastreux dans l’ombre, et sans contrôle réel puisque la dictature sanitaire en cours bloque toute activité démocratique.
    Alors oui, ce PLU faisandé mérite d’être secoué comme un vieux prunier,et d’urgence, qutite à faire tomber ses branches les plus pourries.
    Jean-Claude, tu vois que tu peux encore t’exprimer, et c’est heureux, tu apportes tellement au débat. Donc, ne nous quitte pas, non, ne nous quitte pas…

    répondre
  5. Schmit

    Gérardmer devient inexorablement une ville dortoir, invivable les WE et toutes les vacances…. La qualité de vie qui était l’atout de notre ville ne l’est plus ni pour les locaux, ni pour les touristes. On peut se demander qui a autoriser ces constructions invasives sur tous nos coteaux et qui ne sont destinées qu’aux locations touristiques… C’est juste désolant !
    La procédure (presque lancée) de la modification du PLU arrive trop tard au mépris des Gérômois… Le mal est fait ….

    répondre
  6. Laurence Deny

    Bien dit François, ton éloquence décrit parfaitement la situation et il n’y a rien à ajouter…

    L’éloge du courage ?
    Certains maires courageux ont refusé des permis au vu de la loi du Grenelle de l’Environnement, qui « auraient des conséquences dommageables sur les paysages, l’environnement bâti, la gestion du territoire ».

    Le courage se vit en actes.Le pompier le sait…

    répondre
  7. Fr. Laubacher

    Prière d’un soir de neige ou vœux pieux d’un presque vieux.

    Gérômois !…
    Gérômois réveille-toi !
    Dis,…
    Te souviens-tu de ce qui te fut donné ?
    Te souviens-tu de ce qui des anciens faisait la fierté ?
    Te souviens-tu de ton émotion lors de ton arrivée ?…
    Te souviens-tu de ces promenades ?
    Dans la neige ou les jonquilles ?
    Sur les chaumes ou dans les bois ?
    Tu t’en rappelles …, dis, Gérômois ?
    Mais,
    Gerômois…
    M’entends-tu ? …
    Où es-tu  ?…
    On ne te voit plus . .
    Tu es encore là ?…
    Tu pleures ?….
    Tu es déjà parti ?…
    Oh non Gérômois !…
    Et tes enfants ?…
    Retourne-toi et vois…
    Gerômois,
    Oui oui comme des champignons….
    Comme des champignons elles ont poussé…
    Comme des taches elles sont désormais….
    Plus ou moins claires ou foncées …
    Plus ou moins grandes…
    Indélébiles, envahissantes, recouvrantes,  bruyantes, clinquantes,
    Bassement en hauteur ou hautement basses,…
    Futurs stigmates et cicatrices d’une époque maudite !…
    Il te faudra les supporter….
    Il te faudra les accepter…
    Il te faudra les contourner…

    Les anciens ont vu leur Gérardmer englouti par l’histoire…
    Et toi… tu auras été l’histoire qui l’a anéantie !…
    Mais…jamais tu ne pourras les oublier
    Car elles seules tu verras…

    Adieu rêveries du promeneur,
    Adieu jonquilles du bonheur,
    Adieu à tous ces gérômois qui en faisaient l’âme …
    Chassés par le vent de ces « Gérômois du WE » ,
    Nouveaux gerômois pour qui le roseau sincline et le chêne se rompt …
    Alors que les anciens gerômois, jeunes ou non, sont partis sans regrets vers un chez eux plus simple moins cher et plus vrai….

    Adieu Gérardmer tant aimé…
    Adieu Gerardmer trop aimé !…

    Alors Gérômois,…
    Dis le !
    Fais le savoir !
    Écrits le !
    Chante le !
    Proclame le haut et fort !
    Et repete le !…
    Car demain….il sera trop tard !

    Et puis s’il vous plaît…
    Mesdames et Messieurs les Décideurs,
    Élus ou non, …
    Mesdames et Messieurs les Investisseurs,
    Petits et grands …
    Mesdames et Messieurs les Bâtisseurs et autres marchands de Bonheur, ….
    Laissez l’herbe et les jonquilles,
    Laissez les joncs et les flaques aux grenouilles….
    Gardez pour d’autres vos grosses maisons et vos immeubles …
    Gardez pour d’autres vos mirages et vos ravages…
    Laissez nous choisir ce qui est bon pour demain sans refuser ni croissance ni constructions mais en maîtrisant tout cela.
    Et comme certains ont toujours préféré être du côté des indiens plutôt que de celui des cowboys…
    Retenez sans traîner galoches ni sabots que savetiers nous préférons rester et c’est comme ça que Gérardmer restera aimé, …restera aimé,…. restera aimé !…
    Laissez nous,
    Oubliez-nous,…
    Et sans plagier mais en m’inspirant de vœux récents…
     » Ensuite et ensuite seulement…, Nous vous aimerons et vous vous saurez aimés… »

    Envoyé depuis l’application Mail Orange

    répondre
    1. Schmit

      Comme vous, Monsieur Laubacher, mais dit d’une façon moins poétique, je souffre de constater ce que devient ma ville… Je le dénonce régulièrement… On pourrait dire comme l’a si bien dit notre « Grand Charles », Gérardmer martyrisé….
      Et comme vous en parlez si bien , nos Jonquilles sacrifiées, alors qu’elles étaient le bijou de feu Notre Perle….
      Merci pour ce beau et triste poème.

      répondre
  8. jean-paul petit

    Génial, François.
    Notre époque a certainement plus besoin de poètes qui rêvent, entre espoir et nostalgie, que de scientifiques qui s’étripent.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.